Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 12 juin 2013

Presse : Le « Sommet de la faim » du G8 suscite des réactions diamétralement opposées

Agenceecofin

Accéder à la ressource

Pour le Dr Akinwumi Adesina, ministre de l’Agriculture et du développement durable du Nigeria, la conférence du G8 sur la sécurité alimentaire et la nutrition qui vient de se tenir à Londres est une opportunité pour son pays de capter l’investissement du secteur privé vers l’agriculture africaine : « L’inclusion du Nigeria dans cette initiative est soutenue par l’ensemble des pays du G8, et les firmes agroalimentaires nigérianes et les grandes multinationales tireront parti de nos ressources domestiques pour respecter la promesse agricole de notre pays. Nous observons déjà les résultats des réformes politiques ambitieuses, du soutien des pays donateurs et des engagements du secteur privé. C’est notre moment. La Nouvelle Alliance (du G8) aidera finalement les agriculteurs nigérians et les firmes agroalimentaires à maintenir cet élan. » a-t-il déclaré.

A l’opposé, 57 organisations d’agriculteurs et de la société civile de 37 pays voient dans cette Nouvelle Alliance du G8 une « nouvelle vague de colonialisme » menée par des grands groupes agroindustriels pour mettre la main sur les terres cultivables africaines

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser