The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 6 décembre 2016

La crise alimentaire au Nigeria exige une plus grande coopération et une meilleure reddition de comptes

IRIN

Crise alimentaireNigeriaNotes de position, plaidoyer, policy brief

Accéder à la ressource

Les enlèvements de lycéennes et les attentats suicides ont longtemps été les images associées au conflit dû à Boko Haram. Mais la violence fait aujourd’hui de nouvelles victimes : les milliers d’enfants nigérians qui meurent de faim.Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, jusqu’à 4,5 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire dans le nord-est du pays. L’organisation a signalé que les habitants de certaines zones isolées de la région vivaient possiblement dans des « conditions proches de celles de la famine ». Les pénuries alimentaires sont la conséquence inévitable d’une insurrection qui a entraîné le déplacement de plus de 2,5 millions de personnes au cours des sept dernières années.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser