Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 14 mars 2007

Commerce: dialogue de sourds entre l’UE et les pays ACP

Inter-réseaux

APE

Accéder à la ressource

En dépit de leur dernière tentative, la Commission européenne et le groupe de pays ACP ne sont guère plus avancés dans la conclusion d’un accord sur la libéralisation du commerce. Lors d’une réunion la semaine passée, Peter Mandelson, Commissaire européen chargé du commerce a réitéré la menace de l’UE envers les pays ACP qui pourraient perdre leur accès préférentiel aux marchés de l’UE si les accords de partenariat économique (APE) n’étaient pas signés d’ici la fin de l’année. La dérogation accordée par l’Organisation mondiale du commerce pour prolonger les tarifs préférentiels existant dans le cadre de l’accord signé entre l’UE et les pays ACP en 2000 à Cotonou (Bénin) expire à cette date. Les pays ACP ont demandé à la Commission européenne, bras exécutif de l’UE, de leur garantir que le flux des échanges commerciaux ne sera pas interrompu après 2007. Lors de la réunion de la semaine passée, ils ont convenu de poursuivre leurs efforts pour mettre en place des mesures préparatoires pour conclure les négociations avec l’aide de l’UE, sans s’engager sur un délai. La réunion n’a permis de dégager aucune conclusion commune. Les 79 pays ACP des six régions (Caraïbes, quatre régions africaines et le Pacifique) semblent divisés sur l’urgence d’un accord.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser