The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 6 mai 2013

Blog de FARM : L’agriculture africaine peut-elle se développer sans les organisations de producteurs ?

Farm

Organisations de producteurs et de productrices

Gilles Peltier, ex-directeur délégué de l’Agence française de développement (AFD), représentant l’AFD au Conseil de surveillance du fonds d’investissement African Agriculture Fund (jusqu’à juin 2012).

Dans son rapport de janvier 2013 sur l’agriculture de l’Afrique sub-saharienne [1], la Banque mondiale rappelle la place primordiale de l’agriculture et de l’agro-industrie dans le sous-continent (50 % du produit intérieur brut). Elle estime que ce potentiel pourrait générer d’ici 2030 un volume d’activités (colossal !) de 1 000 milliards de dollars, plus de trois fois supérieur à celui de 2010, pour autant que le jeu des contraintes bridant les gains de productivité et l’organisation des filières, décourageant les investisseurs privés, soit desserré. Le défi est à la hauteur de l’enjeu car, si l’ensemble des pays de la région connaît depuis 2010 un taux de croissance autour de 5 % – soutenu pour l’essentiel par les secteurs minéraliers -, quatorze figurent toujours sur la Watch List de la FAO pour raison d’insécurité alimentaire.

Lire la suite
http://www.fondation-farm.org/zoe.php?s=blogfarm

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser