The content bellow is available only in French.
Cet article est uniquement disponible en Anglais.

publié dans Ressources le 13 mai 2022

Scientific paper – Contract Farming as a Last-resort Option to Finance Rice Cultivation in Senegal

Guillaume Soullier/Paule Moustier

ContractualisationRizSénégalArticle scientifique

Dans cet article, les chercheurs montrent via une approche dynamique que la participation des agriculteurs aux contrats évolue dans le temps, principalement en fonction de la disponibilité de leur capital de financement. Alors que les agriculteurs solvables utilisent des contrats de commercialisation pour rester sur le segment formel du marché du crédit, les agriculteurs endettés utilisent les contrats de production informels comme dernier recours avant d’être exclus du marché du crédit. Sont discutés les contributions positives que les contrats apportent aux moyens d’existence des agriculteurs, mais aussi qu’ils peuvent les piéger dans des relations peu rentables économiquement. L’étude se concentre sur la filière riz au Sénégal.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser