Si l’élevage reste un pilier de l’économie et de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, les mutations majeures en cours dans la sous-région (démographie, urbanisation, insécurité, changement climatique) interrogent le devenir de la mobilité pastorale et agropastorale. Dans ce contexte, la CEDEAO a lancé une réflexion prospective destinée à éclairer le chemin des acteurs et des décideurs.

A travers trois notes thématiques de réflexion, une analyse approfondie des variables clés déterminants des trajectoires des systèmes d’élevage a été conduite :

  • La première traite des perspectives d’évolution des contributions des systèmes d’élevage mobiles à l’économie régionale et aux chaînes de valeur de l’élevage en Afrique de l’Ouest ;
  • la deuxième porte sur l’influence des facteurs environnementaux/climatiques et de la gestion du foncier sur les systèmes d’élevage mobiles ;
  • la troisième scrute l’horizon des systèmes d’élevage mobiles en lien avec les mutations politiques, technologiques et sociales en cours en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

Une note de synthèse présente les trois scenarii prospectifs élaborés sur cette base : le premier prolonge les tendances actuelles ; le deuxième est caractérisé par une montée en puissance des logiques nationales ; le troisième tente d’esquisser une transformation anticipée et accompagnée du secteur dans l’espace régional. Ces scenarii devront être mis en débat pour faire émerger une vision partagée et construire une stratégie régionale consensuelle pour le développement des systèmes d’élevage et la sécurisation des systèmes pastoraux en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

 

 

 

 

 

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

  • This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you