The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 5 septembre 2023

Gagnants et perdants de la course aux énergies « vertes » : une perspective Nord-Sud

cetri

Agro-écologieCommerce équitableCoopération Nord-SudGestion durable des ressources naturellesAfriqueAmérique du NordAmérique latineAsieEuropeArticle scientifique

Accéder à la ressource

Promesse d’un monde décarboné, la transition énergétique n’est ni juste ni durable même si elle connait un grand engouement partout dans le monde. On lui prête beaucoup de vertus à travers notamment ses principaux vecteurs, les technologies bas carbone, les greentechs, censés nous  libérer de la dépendance à la matière, en offrant une source inépuisable d’énergie. Fortement associée aux technologies numériques, cette transition énergétique serait porteuse d’une perspective de réduction de notre empreinte physique sur le vivant et d’un potentiel de création d’emplois et de croissance. Trêve d’illusions, avertit Laurent Delcourt, sociologue et historien, chargé d’études au CETRI, dans un article qui met à nu les enjeux et les revers d’une course aux énergies vertes finalement pas si vertueuses et durables que le laissent croire ses prophètes. De cet article, l’on retient également que cette mise au vert des économies est fortement tributaire de métaux dits « rares », « critiques » ou encore « stratégiques ». En conséquence, l’auteur plaide pour une transition énergétique fondée sur des valeurs de justice et d’équité et qui soit à-même de corriger les asymétries Nord-Sud en matière de gouvernance énergétique et environnementale.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

" * " indicates required fields

This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you