The content bellow is available only in French.

publié dans Bulletins thématiques le 18 mars 2022

Bulletin de veille n°427 spécial stocks et réserves alimentaires

Inter-réseaux

Sécurité alimentaire et nutritionnelleStocks - Réserves alimentairesAfrique de l’OuestBulletin, newsletter

La crise alimentaire mondiale de 2007-2008 a remis au goût du jour la nécessité de bâtir des dispositifs efficaces pour renforcer la résilience des populations face à ces chocs. Après avoir été un temps décriés, les stocks et réserves alimentaires se sont alors hissés au rang des instruments fortement promus pour répondre à ce besoin, particulièrement en Afrique de l’Ouest et au Sahel. C’est cette évolution que le premier Bulletin de veille d’Inter-réseaux publié en collaboration avec le Hub Rural et consacré à cette thématique avait déjà constaté (Bulletin de veille n°189 – Spécial Stocks et Réserves alimentaires). La même année, en 2012, la CEDEAO publiait sa stratégie régionale de stockage de sécurité, articulant différentes échelles de stockage (local avec les stocks de proximité, national avec les stocks publics détenus par les Etats, et régional avec la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire, RRSA). Dix (10) ans après, Inter-réseaux consacre un second bulletin de veille à cette thématique pour cerner les différentes avancées à ce sujet. La première partie du bulletin est une présentation générale des stocks et réserves alimentaires, de leurs rôles et des défis auxquels ils sont confrontés. La seconde partie, consacrée à l’expérience ouest-africaine, met en évidence la structuration de la stratégie régionale autour des lignes de défense qui caractérisent la région de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel. Si la documentation récente sur le sujet semble peu fournie, la dynamique de publications et l’organisation par la CEDEAO en 2021 de la conférence internationale sur le stockage alimentaire témoignent de son importance pour la région. Ce constat peut faire écho à la panne des négociations en cours à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) pour réformer les règles sur le stockage public : aucune avancée n’a en effet été obtenue sur le sujet depuis la « clause de paix » établie en décembre 2013 par la conférence ministérielle de Bali. On peut toutefois s’attendre à ce que la guerre en Ukraine et la hausse des prix (qui atteignent d’ores et déjà les niveaux de la crise de 2008 -pour le blé, le maïs ou les huiles végétales) changent la donne en suscitant un regain d’intérêt pour le stockage et les politiques de stockage.

Stay informed⸱e!

Subscribe to our publications and newsletters to receive them directly in your mailbox.

  • This field is used for validation purposes only and should remain unchanged.

Other articles that might interest you