Accueil du site > Revue Grain de sel

La publication trimestrielle d’Inter-réseaux Développement rural !

Retrouvez l'ensemble des numéros de Grain de Sel ci-dessous. Cliquez sur précédent et suivant pour faire défiler les couvertures des anciens numéros.
page suivante


63-66 : Agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre : réalités et perspectives

30 articles

Ce numéro de Grain de sel est consacré à l’agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre. Il examine le concept d’agroécologie, son origine, ses évolutions et ses définitions pour les acteurs de la région. Une série d’expériences, au niveau national et local, illustre ensuite les réalités, les succès et les limites des pratiques agroécologiques mises en œuvre dans la région. La dernière partie du numéro interroge plus précisément les obstacles et les leviers à un changement d’échelle des pratiques agroécologiques en Afrique de l’Ouest et du Centre. Dans chaque partie, des expériences d’autres régions du monde (...)



59-62 : Quelles politiques pour les populations rurales pauvres du Sahel ?

29 articles

Ce numéro de Grain de sel est consacré aux politiques visant à soutenir les populations rurales pauvres du Sahel. Qui sont ces populations et pourquoi sont-elles vulnérables ? Quelles politiques sont - ou devraient être - mises en œuvre afin de leur venir en aide, au niveau local, national et régional ? En interrogeant ces questions, ce numéro aborde une série d’enjeux clés pour la région, en particulier ceux de l’emploi, de la démographie, du financement des politiques ou encore de la place de l’aide (...)



58 : Valorisation des produits locaux : face aux défis, une diversité de solutions

23 articles

Le dossier de ce numéro de Grain de sel, coordonné par Inter-Réseaux et le Gret, consacré à la valorisation des produits locaux pour les marchés ouestafricains, montre que ce secteur est au carrefour de nombreux défis pour alimenter les villes d’Afrique de l’Ouest en ce début du xxie siècle. Mais il cherche également à démontrer que les acteurs sont porteurs d’initiatives, en espérant que leurs échanges et leurs partages soient sources d’innovations et de développement.



5 articles au hasard parus récemment dans la

Les arbres fertilitaires : base de l’agro-écologie en Afrique ?

Bruno Devresse, Mansour Ndiaye, Pascal Humbert 17 septembre
 
L’Association pour la promotion des arbres fertilitaires et l’agroforesterie (Apaf) vulgarise des techniques agroforestières en milieu paysan au Togo, au Burkina Faso et au Sénégal. L’expérience togolaise révèle à la fois un fort potentiel de diffusion de ces pratiques et des obstacles politiques et socioéconomiques importants. L’Association pour la promotion de l’agroforesterie et de la foresterie (Apaf) est une ONG de droit togolais créée par des agronomes, des techniciens et des paysans togolais et belges en 1991. Une structure du même nom a été créée en 2008 au Burkina Faso et en 2012 au (...)

Agroécologie et changement d’échelle : enjeux politiques et sémantiques

Inter-réseaux 17 septembre
 
Les articles de ce Grain de sel consacré à l’agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre apportent des éléments de réponse à plusieurs des questions posées en introduction. Ils en soulèvent aussi d’autres, dont les réponses — et ce qu’elles impliquent — restent à définir dans les années à venir. L’agroécologie recouvre en Afrique de l’Ouest et du Centre une diversité de pratiques et de techniques, dont certaines, comme les parcs d’Acacia albida, se sont révélées particulièrement efficaces et ont pu être mises en œuvre à relativement grande échelle. Malgré ces succès, les contraintes restent nombreuses et (...)

Le warrantage paysan, un outil de protection des ressources

Andrea Ghione, Élodie Maître d’Hôtel, Félicité Kambou, Gauthier Malnoury, Tristan Le Cotty 7 décembre 2013
  1 réaction
Souvent présenté comme un outil de spéculation sur les fluctuations de prix et d’accès au crédit, le warrantage permet aussi aux producteurs de se protéger d’une pression sociale qui les pousse à ponctionner régulièrement une partie de leurs récoltes et peut mettre en danger la sécurité alimentaire de leur ménage en période de soudure. Le warrantage existe au Burkina Faso depuis 2005 et connaît un vif succès auprès des producteurs et des institutions financières. Les deux plus anciennes expériences, mises en oeuvre dans le Sud-Ouest du pays, sont celles de l’Union Ten Tietaa et de la Copsa- C (...)

Sécurité alimentaire, nutrition, résilience : quelques définitions

Inter-réseaux 7 décembre 2013
 
Sécurité alimentaire, moyens d’existence, risques, résilience… Ce glossaire apporte des éléments de définition des principaux concepts utilisés actuellement dans le domaine de la lutte contre la faim. Le concept de sécurité alimentaire a été constamment élargi depuis sa première définition en 1974. Axé initialement sur la quantité de nourriture disponible, il a évolué notamment vers la notion d’accès des populations à l’alimentation. La définition la plus consensuelle aujourd’hui est celle du Sommet mondial de l’alimentation de 2009 : « La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout (...)

Burkina Faso : vers une nouvelle politique nationale de sécurité alimentaire

Stéphane Degueurce, Tinga Ramdé 7 décembre 2013
 
Le Burkina Faso révise actuellement sa stratégie de sécurité alimentaire. Tinga Ramdé (Conseil national de sécurité alimentaire) et Stéphane Degueurce (Pam) évoquent les enjeux et objectifs de cette stratégie, ainsi que les outils développés par l’État pour lutter contre l’insécurité alimentaire. GDS : Pourquoi vous êtes-vous engagés dans une révision de la stratégie de sécurité alimentaire du Burkina Faso ? Tinga Ramdé : Cette stratégie était en place depuis plusieurs années et notre contexte évolue vite. Avant les années 1990, l’État était très impliqué dans l’encadrement de la production agricole du (...)