Accueil du site > Revue Grain de sel

La publication trimestrielle d’Inter-réseaux Développement rural !

Retrouvez l'ensemble des numéros de Grain de Sel ci-dessous. Cliquez sur précédent et suivant pour faire défiler les couvertures des anciens numéros.
page suivante


63-66 : Agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre : réalités et perspectives

30 articles

Ce numéro de Grain de sel est consacré à l’agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre. Il examine le concept d’agroécologie, son origine, ses évolutions et ses définitions pour les acteurs de la région. Une série d’expériences, au niveau national et local, illustre ensuite les réalités, les succès et les limites des pratiques agroécologiques mises en œuvre dans la région. La dernière partie du numéro interroge plus précisément les obstacles et les leviers à un changement d’échelle des pratiques agroécologiques en Afrique de l’Ouest et du Centre. Dans chaque partie, des expériences d’autres régions du monde (...)



59-62 : Quelles politiques pour les populations rurales pauvres du Sahel ?

29 articles

Ce numéro de Grain de sel est consacré aux politiques visant à soutenir les populations rurales pauvres du Sahel. Qui sont ces populations et pourquoi sont-elles vulnérables ? Quelles politiques sont - ou devraient être - mises en œuvre afin de leur venir en aide, au niveau local, national et régional ? En interrogeant ces questions, ce numéro aborde une série d’enjeux clés pour la région, en particulier ceux de l’emploi, de la démographie, du financement des politiques ou encore de la place de l’aide (...)



58 : Valorisation des produits locaux : face aux défis, une diversité de solutions

23 articles

Le dossier de ce numéro de Grain de sel, coordonné par Inter-Réseaux et le Gret, consacré à la valorisation des produits locaux pour les marchés ouestafricains, montre que ce secteur est au carrefour de nombreux défis pour alimenter les villes d’Afrique de l’Ouest en ce début du xxie siècle. Mais il cherche également à démontrer que les acteurs sont porteurs d’initiatives, en espérant que leurs échanges et leurs partages soient sources d’innovations et de développement.



5 articles au hasard parus récemment dans la

Construire la résilience des ménages grâce à la gestion durable des terres

Edwige Botoni, Maty Ba Diao , Sébastien Subsol 7 décembre 2013
 
L’ampleur de la dégradation des terres dans les pays ouest-africains nécessite de développer les techniques de gestion durable des terres, qui ont déjà prouvé leur efficacité. Cet article évalue les effets d’une telle mise à l’échelle sur la résilience des populations, ainsi que ses coûts et bénéfices pour les pays. Les pays sahéliens sont particulièrement sujets à la dégradation des terres. Au Niger, ce sont plus de la moitié des terres agricoles qui sont considérées comme dégradées, au Burkina Faso et au Sénégal, plus du tiers (Études Glasod 2003, et Lada 2011). Cette dégradation des terres a des impacts (...)

Changer d’échelle : expériences du Brésil et d’Amérique centrale

Emmanuel Bayle, Henri Hocdé 17 septembre 2014
 
Né au Nicaragua, Campesino a Campesino offre une illustration de pratiques agroécologiques pilotées et diffusées par les agriculteurs. Au Brésil, la mise en place d’une politique nationale d’agroécologie a renforcé la dynamique portée par la société civile. Ces expériences nourrissent la réflexion sur le changement d’échelle de l’agroécologie. Emmanuel Bayle est coordinateur de l’association Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) au Brésil, où, avec ses partenaires, AVSF expérimente et soutient la transition des familles paysannes et de systèmes de production parfois encore conventionnels à des (...)

Lutter contre la vulnérabilité et la faim à l’échelle régionale ?

Alain Sy Traoré, Ibrahima Aliou, Kalilou Sylla 7 décembre 2013
 
Quelles initiatives la Cedeao a-t-elle initié pour faire face à l’insécurité alimentaire des populations de la région ? Avec quels succès et limites ? Quelles sont les priorités pour les années à venir ? Alain Sy Traoré (Cedeao), Kalilou Sylla (Roppa) et Aliou Ibrahima (Apess) apportent quelques éclairages à ces questions. GDS : Huit ans après son adoption, la politique agricole de la Cedeao (l’Ecowap) est-elle toujours adaptée aux enjeux auxquels l’Afrique de l’Ouest est confrontée ? Alain Sy Traoré (AST) : La mise en œuvre de l’Ecowap est une démarche continue. Lorsque elle a été adoptée en (...)

Burkina Faso : vers une nouvelle politique nationale de sécurité alimentaire

Stéphane Degueurce, Tinga Ramdé 7 décembre 2013
 
Le Burkina Faso révise actuellement sa stratégie de sécurité alimentaire. Tinga Ramdé (Conseil national de sécurité alimentaire) et Stéphane Degueurce (Pam) évoquent les enjeux et objectifs de cette stratégie, ainsi que les outils développés par l’État pour lutter contre l’insécurité alimentaire. GDS : Pourquoi vous êtes-vous engagés dans une révision de la stratégie de sécurité alimentaire du Burkina Faso ? Tinga Ramdé : Cette stratégie était en place depuis plusieurs années et notre contexte évolue vite. Avant les années 1990, l’État était très impliqué dans l’encadrement de la production agricole du (...)

Comment financer des politiques en faveur des ruraux pauvres ?

Alain Sy Traoré, Éric Hazard, Frédéric Bontems, Moussa Kaboré, Roger Blein 7 décembre 2013
 
Comment financer les politiques en faveur des plus démunis ? Les États disposent-ils de marges de manœuvre suffisantes ? L’aide internationale et le secteur privé offrent-ils des opportunités ? Plusieurs personnes de diverses institutions apportent quelques éclairages sur ces questions. GDS : En 2003 à Maputo, les États africains se sont engagés à allouer au moins 10 % de leur budget à l’agriculture, afin de réduire de moitié l’extrême pauvreté et la faim d’ici 2015 ou 2020. Ces engagements ont-ils permis d’accroître les financements en faveur de la sécurité alimentaire ? Alain Sy Traoré : Il y (...)