fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin mensuel N°351 d'information sur les marchés agricoles.

Bulletin mensuel N°351 d'information sur les marchés agricoles.
  • Partagez :
Commissariat à la sécurité alimentaire 25 juillet 2017

Thèmes :

FAITS SAILLANTS & PERSPECTIVES

Les faibles déstockages opérés par les producteurs détenteurs de réserves de produits locaux (céréales, légumineuses), n’ont pas permis un approvisionnement abondant des marchés ruraux de collecte, ni favorisé des transferts significatifs, vers les autres types de marchés (consommation, regroupement), pour permettre un renouvellement appréciable des stocks quasiment épuisés

Le stock national de régulation, constitué exclusivement de riz, s’élève à 89 036 tonnes, dont 1 823 tonnes sous douane. Il est composé de riz importé : non parfumé (43 000 tonnes), parfumé (42 526 tonnes), entier ou intermédiaire (849 tonnes) et de riz local décortiqué (838 tonnes), (source : ARM).

Les marchés sont toujours suffisamment approvisionnés en légumes locaux (oignon, pomme de terre), même s’il a été observé des baisses accentuées, notamment pour la pomme de terre, par la forte demande qui a occasionné d’importants déstockages lors de la fête de Korité.

Les prix moyens mensuels de détail par kilogramme des céréales locales sèches se situent à : 230 F CFA (mil souna), 247 F CFA (sorgho), 221 F CFA (maïs). Les prix, de ces produits, pratiqués en juin 2017 sont supérieurs à leur niveau de toutes les périodes de référence. Les taux de hausse sont compris entre +2% et +3% par rapport au mois de mai 2017, +6% et +15% par rapport au mois de juin 2016, +2% et +6% par rapport aux moyennes quinquennales (2012.2016)

Le prix moyen de détail du kilogramme du riz local décortiqué qui se situe à 268 F CFA, n’a connu que de faibles variations : -1% par rapport à sa valeur de mai 2017 (270 F CFA) et +6% par rapport à la moyenne quinquennale (254 F CFA).

Le prix du kilogramme du riz importé brisé non parfumé est de 285 F CFA/kg. Il est demeuré stable au cours des deux derniers mois et a connu de légères variations par rapport aux autres périodes de référence : +5% par rapport à son niveau de juin 2016 (272 F CFA) et +4% par rapport à la moyenne quinquennale (275 F CFA).

Le prix du kilogramme du riz importé brisé parfumé se chiffre à 393 F CFA/kg. Il demeure relativement stable, car les écarts de baisse par rapport à toutes les périodes de référence sont très faibles (-1 à -3%).

Les prix moyens par kilogramme des légumineuses s’élèvent respectivement à : 437 F CFA (niébé), 248 F CFA (arachide coque) et 576 F CFA (arachide décortiquée). Ces prix sont globalement inférieurs à leurs niveaux de toutes les périodes de référence. Les taux de baisse s’affichent comme suit : -2% à -7% par rapport au mois d’avril 2017, -10% à -19% par rapport à mai 2016, -14% à -18% par rapport aux moyennes quinquennales.

Le niveau d’approvisionnement des marchés à bétail s’est sensiblement amélioré au cours du mois de juin 2017, notamment dans la dernière semaine, du fait de la forte demande consécutive à la célébration de la fête de Korité.

Les principaux flux commerciaux transfrontaliers qui s’opèrent avec les pays de la sous-région (Mali, Burkina, Guinées, Mauritanie, Gambie) sont constitués des produits suivants : maïs, sorgho, légumes, tubercules, huile de palme, poisson, sel, fruits, bétail etc.

Au cours du mois de juillet 2017, le marché agricole national, notamment ceux ruraux vont baisser de rythme. Cette accalmie serait consécutive à la modicité des offres et aux occupations des producteurs dans les travaux champêtres. Toutefois, les marchés seront abondamment approvisionnés en céréales importées (riz, maïs). Pour le bétail, malgré le retour des transhumants, les marchés seront modérément animés, car cette période n’est pas le moment favorable pour d’importants déstockages des animaux. Les prix des produits locaux (céréales sèches, légumineuses) qui sont déjà élevés vont poursuivre irréversiblement leur tendance de hausse saisonnière. Les prix des animaux qui seront présentés seront également élevés.


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS