en Inter-réseaux Développement rural en Inter-réseaux Développement rural

Home

Bulletin mensuel N°309 du marché agricole

Bulletin mensuel N°309 du marché agricole
  • Partagez :
Commissariat à la sécurité alimentaire 2 February 2014

Thèmes :

=> Approvisionnement satisfaisant des marchés ruraux de collecte en
produits locaux (mil, maïs, arachide coque). Les facteurs principaux: qui
expliquent cette abondance sont : l’absence des points officiels de collecte
de l’arachide et la forte demande en céréales sèches (mil, maïs).

=> Grâce aux importants stocks détenus par les importateurs et les grossistes
distributeurs, les marchés sont abondamment approvisionnés en riz
importé.

=> Les prix des céréales sèches caractérisés depuis le mois d’octobre 2013
par une tendance baissière sont légèrement en hausse pour le mil et le
maïs.

=> La fixation du prix officiel de commercialisation du kilogramme de
l’arachide coque à 200 F CFA s’est traduite par une hausse du prix au
producteur de ce produit dans les marchés ruraux de collecte du bassin
arachidier.

=> Le prix officiel de 200 F CFA/kg et la chute de 40% du prix du litre
d’huile d’arachide sur le marché international ont découragé la SUNEOR
(principale industrie huilière du Sénégal) dans sa participation à la
campagne de commercialisation de l’arachide. Cette situation provoquera
la tension sur les marchés avec des risques de bradage qui vont précariser
précocement la vie des ménages ruraux.

=> Le prix du riz ordinaire importé demeure toujours stable grâce à la
politique d’homologation mise en place par le Gouvernement.

=> Le marché du bétail est resté tendu au cours de ce mois. Cette tension
résulte de la faiblesse de l’offre (baisse du rythme des flux du fait de la
crise malienne), du déficit fourrager dans les zones d’élevage, de la forte
demande exprimée pour la célébration du grand « magal » de Touba et
des fêtes de fin d’année.

=> L’oignon local produit dans la zone de la vallée du fleuve Sénégal est
arrivé en maturité mais la mise en marché peine à être effective, car le prix
officiel n’est pas encore fixé. Par conséquent, les producteurs se plaignent
déjà du retard et de la non suspension des importations. Ce qui pourrait
compromettre la campagne de commercialisation de ce produit avec des
risques de pertes importantes liées au pourrissement sous l’effet de la
chaleur et à l’insuffisance des infrastructures de stockage.


Respond to this Article

Stay Informed! !

You can subscribe to our publications and newsletters and get them directly in your email. You can also create personalised news alerts to receive the newest information published on topics of your choice. Sign me up!

  •  

    Site produced with the support of the Organisation Internationale de la Francophonie and the Agence Française de Développement.

  • AFD OIF
  • How to participate?

    There are many possible ways you can join in the life of the network. You can subscribe to our publications and create custom news alerts. Subscribe to our publications. You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks. Send us your contributions and suggestions by contacting us! Contact us!

    Abonnez-vous à nos publications

  • You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks.

  • Send us your contributions and suggestions by contacting us!

  • Contact us