fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin mensuel N°304 du marché agricole

Bulletin mensuel N°304 du marché agricole
  • Partagez :
Commissariat à la sécurité alimentaire 9 septembre 2013

Thèmes :

L’installation timide de l’hivernage (déficit généralisé et longue pause pluviométrique) et la présence des déprédateurs (sauteriaux, chenilles poilues) dans les principales zones de production (bassin arachidier) ont suscité l’inquiétude en milieu rural. Cette atmosphère s’est soldée par une réduction des offres en produits locaux (céréales sèches, légumineuses) dans les marchés de collecte, entraînant une baisse des stocks dans les marchés de consommation. Cependant, l’approvisionnement global des marchés reste assuré par le riz importé (ordinaire brisé, parfumé). L’arrivée des récoltes du riz de contre saison dans la vallée du fleuve Sénégal a légèrement amélioré les disponibilités en riz local décortiqué. Les disponibilités en légumineuses ont baissé de moitié.

Dans l’ensemble, les prix moyens mensuels des produits locaux ont accusé de légères baisses par rapport à leurs cours du mois précédent. Ce recul résulte de l’effet cumulatif de la forte demande en semences exprimée en juin par les producteurs et celle des consommateurs et des aviculteurs, respectivement pour préparer le Ramadan et la Korité. Dans le même sillage, les prix de juillet 2013 restent inférieurs à leur niveau de 2012 à la même période. En revanche, ils sont supérieurs aux moyennes des cinq dernières années.

Par rapport au mois précédent, le prix du maïs importé a sensiblement reculé, celui du riz ordinaire importé est resté relativement stable alors que le prix du riz parfumé a légèrement augmenté. Par rapport aux autres périodes, les prix des céréales importées sont inférieurs à leur niveau annuel de juillet 2012 mais restent supérieurs aux moyennes des cinq dernières années, à l’exception de celui du riz ordinaire.

Les prix des deux types d’arachides (coque et décortiquée) ont accusé des baisses mensuelles tandis que celui du niébé a légèrement augmenté. La comparaison annuelle fait ressortir des baisses de prix sur le niébé et l’arachide décortiquée alors que celui de l’arachide coque est en hausse. Toutefois, ces prix restent supérieurs aux moyennes des cinq dernières années.

Dans les marchés de bétail, le non retour des transhumants et la demande liée à la préparation de la fête de Korité (fin première décade d’août) ont renchéri les prix des sujets présentés à la vente.


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS