fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin mensuel N°303 du marché agricole

Bulletin mensuel N°303 du marché agricole
  • Partagez :
Commissariat à la sécurité alimentaire 12 août 2013

Thèmes :

En ce début de la période de soudure, le niveau d’approvisionnement des marchés en céréales sèches, notamment en mil souna, reste relativement correct. Cette situation illustre les bons résultats de production, réalisés lors de la campagne agricole 2012/2013 et la bonne commercialisation de l’arachide qui a permis aux producteurs de vendre à des prix plus rémunérateurs et de constituer des réserves céréalières pour une longue durée. Cependant, les disponibilités en riz local décortiqué sont largement entamées avec une réduction de moitié du niveau des stocks sur les marchés tandis que les disponibilités des légumineuses ont connu des fortunes diverses.

Les prix moyens mensuels des céréales locales sèches poursuivent inexorablement leur ascension. Cette situation inflationniste s’explique par la forte demande des différents acteurs. En comparaison annuelle, de sensibles baisses ont été relevées sur le sorgho et le maïs, contrairement aux prix du mil souna. Toutefois, ces prix restent légèrement supérieurs aux moyennes des cinq dernières années.

S’agissant des céréales importées, il convient de noter que seuls les prix du maïs ont subi des hausses tandis que pour le riz, le contexte actuel du marché international offre des perspectives favorables à la stabilité des prix, voire leur baisse par rapport aux périodes de référence.

Les prix du riz local décortiqué sont également inférieurs à leurs niveaux des périodes de référence.

Pour les légumineuses, les prix restent onéreux par rapport à toutes les périodes de référence, sauf pour le niébé dont le prix a subi un léger fléchissement par rapport à l’année dernière à la même période.

Sur le marché du bétail, on note qu’en cette période sèche, les animaux sont transférés dans des espaces plus cléments, pour l’alimentation. Cette situation a contribué à éloigner le cheptel des marchés de collecte et de consommation. Du coup, les prix des sujets se sont renchéris, notamment sur les marchés de consommation.


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS