fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Note Mafap Burkina : Mieux cibler les dépenses publiques afin de développer les opportunités de commercialisation et d’exportation des produits clés

Note Mafap Burkina : Mieux cibler les dépenses publiques afin de développer les opportunités de commercialisation et d'exportation des produits clés
  • Partagez :
FAO 15 octobre 2013

Thèmes :

L’analyse SPAAA des dépenses publiques montre le niveau et la composition des dépenses en soutien au développement agricole et
rural. Cela inclut le budget national et l’aide au développement au niveau centralisé et décentralisé. Cette note d’orientation politique se
concentre uniquement sur les dépenses allouées aux infrastructures et aux activités de commercialisation.
Au Burkina Faso, les dépenses publiques pour l’agriculture et le développement rural n’ont pas été orientées de manière à limiter
l’impact des principaux facteurs affectant les prix des produits de base. Il s’agit du faible développement des routes, des capacités de
transport limitées et de l’insuffisante organisation des activités de transport et de commercialisation. Cette situation favorise le manque
d’intégration des filières aux marchés nationaux, régionaux et internationaux et souvent empêche les producteurs de recevoir des prix
plus élevés. L’analyse SPAAA indique que les mesures suivantes contribueraient à rendre les activités de transport et de commercialisation
plus efficientes :
► Augmenter les dépenses publiques en matière d’infrastructure. L’accent doit être mis sur les routes qui relient les producteurs aux
marchés et les marchés entre eux.
►► Augmenter les dépenses agricoles qui visent à améliorer les services de commercialisation pour les producteurs ainsi que les
infrastructures de commercialisation et les installations de stockage.
►► Accroître la part des dépenses publiques nationales en matière d’infrastructures de transport, de commercialisation et de stockage
afin d’assurer la durabilité des dépenses, la proportion de financement des bailleurs de fonds étant particulièrement élevée.


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS