fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Note - La décision de fermeture des marchés et « yaars » est inadaptée et comporte des dangers

Note - La décision de fermeture des marchés et « yaars » est inadaptée et comporte des dangers

Pour enrayer la propagation du COVID-19, le Burkina Faso, comme d’autres pays de la sous-région, a pris la décision de fermer certains marchés et "yaars" pour un mois à compter du 25 mars 2020. Dans cette note, l’Institut Free Afrik explique en quoi cette mesure est inadaptée et comporte des dangers. Elle risque de priver les populations, les plus vulnérables en particulier, d’approvisionnement. De plus, les marchés concentrent des activités lucratives de centaines de milliers de personnes qui ont ont besoin de poursuivre leur activité quotidiennement pour en tirer les ressources de la subsistance. L’article décrit ensuite des solutions alternatives pour éviter la rupture de l’approvisionnement des populations en produits de première nécessité dans la durée.

Lire l’article ici


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS