fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Note d’analyse FERT sur l’expérience des paysans relais

Note d'analyse FERT sur l'expérience des paysans relais
  • Partagez :
Fert 10 juin 2014

Thèmes :

La rédaction de cette note est largement inspirée de l’atelier de partage d’expériences autour des paysans relais, organisé les 28 et 29 juin 2012 à Antsirabe par l’association Fert, en partenariat avec la confédération paysanne Fifata, dans le cadre du projet services, cofinancé par l’AFD.

L’atelier a réuni plusieurs institutions ayant développé une expérience de mise en place de paysans relais : organisations paysannes (FFTS, Fifata, Fitatam, Fimpiama, Rova…), projets (BVPI), ONG (Apdra, Agrisud…) et autres structures (centre de formation Ceffel, structure informelle de conseil agricole CAP Malagasy).

Les échanges d’expériences entre entités mobilisant des paysans relais a permis de faire émerger les leçons suivantes autour des paysans relais :

- Les paysans relais ont une véritable utilité dans les services aux producteurs de par leur présence de proximité et leur coût modéré d’intervention ;
- Il est pertinent de mobiliser les paysans relais autour de deux fonctions majeures : 1) animation et communication et 2) mise en oeuvre des services de proximité auprès des producteurs (approvisionnement, formation, conseil…).
- Le travail du paysan relais est complémentaire de celui du technicien et/ou du conseiller, le paysan apporte la connaissance pratique et les gestes techniques et le technicien apporte les fondements techniques des pratiques (ex : les raisons agronomiques d’un repiquage à 7 jours dans le SRI) ;
- L’identification et la sélection des paysans relais est une étape clé, la sélection conjointe par des techniciens et les paysans concernés dans la zone semble être la meilleure option d’efficacité ;
- Le portage des paysans relais peut être très varié (projet, organisation paysanne…), mais il est important que cette collaboration soit claire dans les conditions (contrepartie financière ou en nature…).
- La formation des paysans relais sur les aspects techniques et pratiques est généralement assurée par les entités mobilisatrices, néanmoins il est pertinent de renforcer l’aspect technique d’animation et accompagnement organisationnel avec des formations complémentaires ;
- Il est important de bien définir dès le démarrage les aspects logistiques de la collaboration entre l’entité et le paysan relais (durée de travail, moyens mis à disposition…) ;
- Enfin, la pérennisation est une question à se poser dès la mise en place des paysans relais, i) la qualité du portage (accompagnement technique, regroupement, formation…) et ii) l’aspect contrepartie (en nature et/ou financière) sont les deux éléments essentiels pour une bonne pérennisation des paysans relais.

Lire la note (9p., 1,44 Mo) :
http://www.fert.fr/wp-content/uploads/2014/06/MDG_Note-analyse-exp%C3%A9riences-paysans-relais_2012.pdf?ebede6


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS