fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

L'HoRIZon N°53

L'HoRIZon N°53
  • Partagez :
Observatoire du riz 15 novembre 2013

Thèmes :

L’équipe de l’Observatoire du Riz, en
collaboration avec le CIRAD, est ravie de vous
présenter l’Horizon N°53 synthétisant
l’actualité nationale et internationale du
marché de la filière riz avec les grandes
évolutions constatées, et couvrant cette fois-ci
la période d’août et septembre 2013.

Au niveau du marché national, le
renchérissement des prix du riz a été constaté
depuis le mois de juin. Entre août et
septembre, la hausse du prix moyen au kilo a
été de 2% pour le riz blanc (local et importé)
et de 3% pour le paddy. De plus, les prix du riz
dans les zones productrices (sauf à Marovoay)
ont augmenté malgré l’arrivée de la période
de récolte dans certains bassins de production
comme Bealanana.

Toujours au niveau du marché national, les
prix du riz du mois de septembre 2013 ont
atteint un niveau record par rapport à l’année
précédente en même période avec des
différentiels de l’ordre de +190 Ar/kg pour le
riz blanc local, 70 Ar/kg pour le riz importé et
120 Ar/kg pour le paddy.

Cette hausse des prix sur le marché national
s’explique par différents facteurs. Il y a tout
d’abord le stockage auprès des GCV qui est
très faible et qui a influencé l’offre sur le
marché. Par ailleurs, dans la plupart des
bassins de production, une baisse de la
production de 2012/2013 a été constatée par
rapport à l’année précédente, cette baisse
étant confirmée par le rapport d’évaluation sur la sécurité alimentaire, établi par la
FAO/PAM. Ces baisses de production ont été
déjà anticipées bien avant en raison de
l’invasion acridienne et des variabilités
climatiques dans les principaux bassins
rizicoles, ce qui incitait tous les acteurs à agir
avec beaucoup plus de prudence.

Quant au marché international, une baisse du
cours a été constatée depuis septembre 2012.
Elle est liée principalement à l’abondance des
quantités exportables sur le marché mondial.

De plus, le cours de l’Ariary est resté stable
face au Dollar et à l’Euro ce qui implique que,
depuis juillet 2013, contrairement à la
situation des deux dernières années, le prix de
parité à l’importation (PPI) est resté inférieur
au prix au détail du riz local et du riz importé
Ces facteurs sont favorables à une éventuelle
importation de riz qui servira à combler le
déficit de production.


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS