fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Article scientifique / Sénégal : Les politiques agricoles 2000 - 2012 : entre volontarisme et incohérence

Article scientifique / Sénégal : Les politiques agricoles 2000 - 2012 : entre volontarisme et incohérence
  • Partagez :
Carlos Oya , Cheikh Oumar Ba 31 juillet 2013

Thèmes :

En 2000, le Sénégal réalise sa première alternance politique depuis son
indépendance, en 1960. L

agriculture, qui demeure un secteur vital de son
économie, est confrontée, à partir des années 1970-1980, à des crises récur-
rentes et le pays est de plus en plus dépendant d

importations de produits
alimentaires. L

année 2000 marque également la fin des programmes
d

ajustement structurel qui ont détermi
né les politiques du secteur
, nota
m-
ment depuis 1984.
Les partenaires financiers, dont la Banque mondiale qui
en était le principal instigateur, sont
,
de nouveau
,
disposés à soutenir ce se
c-
teur -clef de l

économie. Le Sénégal fait ainsi partie des pays béné
ficiaires de
l

initiative Pays pauvres très e
ndettés (PPTE). Il doit
,
cependant
,
parachever
sa politique de libéralisation dans le secteur
agricole
par la privatisation de la
Société nationale de Commercialisation des Oléagineux du Sénégal (S
O-
NACOS).


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS