fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Article : Lancement de la Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale

Article : Lancement de la Décennie des Nations Unies pour l'agriculture familiale

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont lancé aujourd’hui la Décennie d’action pour l’agriculture familiale et un Plan d’action mondial en vue de mieux soutenir les agriculteurs familiaux, en particulier ceux vivant dans les pays en développement.
Décrétée par les Nations Unies fin 2017, la Décennie dédiée à l’agriculture familiale vise à créer un environnement propice qui permettra de renforcer leur place sur la scène internationale et d’optimiser leur contribution à la sécurité alimentaire et à la nutrition au niveau mondial, mais aussi à la création d’un avenir sain, résilient et durable.
Le Plan d’action mondial fournit des conseils détaillés à la communauté internationale afin de mener à bien des actions collectives et cohérentes pour la période allant de 2019 à 2028.

  • Pour lire l’article sur le site de la FAO, cliquez ICI
  • Pour regarder la vidéo sur la contribution des agriculteurs familiaux, cliquez ICI

Réagir à cet article


1 commentaire

  • DJAWA WALIDJO ALAIN 29 mai 2019 18:43:36

    Aujourd’hui, grâce aux moyens d’existence durables, nous comprenons mieux comment agir en milieu rural.
    Notre étude menée dans la zone septentrionale du Cameroun, précisément à l’Extrême-Nord du pays nous sont conduit aux résultats suivants :
    - pauvreté des terres arabes,
    - problème foncier
    - manque de marché pour l’échange des produits agropastoraux,
    Pour donner de la richesse aux terres cultivables, il est important non pas de donner de l’engrais ou de baisser son prix au marché, mais de former les paysans à la fabrication de l’humus, à planter dans les champs les arbres dont les feuilles mortes apportent d’éléments fertilisants aux sol (les paysans connaissent ces arbres), et que ces plantes soient mises à leur disposition.
    Le problème foncier est également au centre des préoccupations paysannes. Ici, seul l’État peut résoudre ces problème.
    Le manque de marché est d’une conséquence néfaste dans la vie des paysans. Pour payer la scolarité, les soins médicaux, pour habiller la famille, etc., les paysans ont besoin de convertir les produits agricoles et pastoraux en argent, et c’est dans les marchés. (je m’arrête là, pour plus de détails, me consulter par mail car je ne sais si ça vous intéresse)

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS