fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Point Situation Alimentaire n°188 - Décembre 2016

Point Situation Alimentaire n°188 - Décembre 2016
  • Partagez :
Afrique verte 23 décembre 2016

Thèmes :

Synthèse par pays

  • Au Niger, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la stabilité pour le riz et le mil, et à la baisse pour le maïs et le sorgho. Toutefois, quelques hausses sont observées sur certains marchés à cause d’une forte pression de la demande pour le mil et de la rareté du sorgho. Ces hausses ont été enregistrées pour le mil à Maradi (+9%) et à Niamey (+5%) et pour le sorgho à Agadez (+4%). Les baisses ont été enregistrées : i) pour le riz à Zinder et Dosso (-5%) ; ii) pour le sorgho à Niamey (-10%), à Tillabéry (-3%) et à Zinder (-2%) ; iii) pour le maïs à Tillabéry (-7%), à Dosso et Niamey (-6%) et à Maradi (-5%).
  • Au Mali, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est variable selon les marchés. Elle est à la baisse sur les marchés de Ségou, de Mopti et de Tombouctou, à la stabilité sur ceux de Bamako, de Gao et de Sikasso et à la hausse sur le marché de Kayes. Les baisses sont observées pour : i) le mil à Ségou (-13%) et à Mopti (-3%), ii) le sorgho à Ségou (-7%) et à Mopti (-6%), iii) le maïs à Mopti (-13%), à Kayes et Ségou (-7%) et à Gao (-6%), iv) le riz local à Sikasso (-14%), à Tombouctou (-8%), à Ségou et Mopti (-7%) et à Bamako (-5%) et enfin v) le riz importé à Tombouctou (-9%). Les hausses ont été enregistrées sur les marchés de :a) Kayes (+10% pour le mil, +6% pour le sorgho et +3% pour le riz importé), b) Sikasso (+9% pour le mil et +5% pour le maïs) c) Gao (+11% pour le mil et +3% pour le sorgho). Ailleurs, les prix sont stables pour les différents produits.
  • Au Burkina, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la baisse pour le mil et le sorgho et à la stabilité pour le riz et le maïs. Seul le prix du maïs a enregistré une hausse de 3% sur le marché de Kongoussi. Les baisses ont été enregistrées : i) pour le mil sur les marchés de Bobo (-13%), de Nouna et Dori (-7%) et de Dédougou et Tenkodogo (-6%), ii) pour le sorgho sur les marchés de Ouagadougou (-10%), de Tenkodogo (-7%), de Dédougou (-4%) et de Dori (-3%) et iii) pour le maïs à Tenkodogo (-7%) et à Dori (-3%). Pour le riz, les prix sont stables sur tous les marchés.

Lire le bulletin


Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS