fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Soutenir les initiatives des exploitations familiales et des petites entreprises à la conquête des marchés urbains

À l’horizon 2025, les 15 pays
de la Cedeao compteront prés
de 400 millions d’habitants.
Ce contexte de très forte croissance
démographique s’accompagne déjà
actuellement d’un développement
urbain sans précédent qui risque de
bouleverser les rapports villes – campagnes
en particulier au niveau de la
répartition spatiale des populations
en faveur des villes.

Ce scénario pose des problèmes de
sécurité alimentaire dans la mesure où
les « urbains » sont des importateurs
nets de produits alimentaires. Par
ailleurs, la ville n’est pas seulement un
lieu de la concentration de la demande
alimentaire, elle est aussi un espace de
transformations des modes de vie qui
induisent des modes de consommation
différenciés et de nouvelles habitudes
alimentaires.

Dans ce contexte, on observe depuis
une vingtaine d’années une évolution
de la production alimentaire en Afrique
de l’Ouest, avec notamment une
grande diversification des produits
présents sur les marchés. Ces filières
investissent le secteur marchand
et alimentent les villes en produits
transformés. Ainsi, l’ancien clivage
entre « filières de rente » tournées
vers l’export et « filières vivrières »
destinées à l’autoconsommation est
aujourd’hui remis en question.

Le développement des marchés urbains
est donc une opportunité pour
les producteurs agricoles d’Afrique de
l’Ouest car il peut servir de moteur à
l’essor de leurs agricultures en créant
des emplois et des revenus. Les organisations
paysannes (OP) l’ont bien
compris : « Pour soutenir la promotion
des paysans, les OP ne doivent pas
seulement prendre en considération les
aspects de production mais également
les aspects liés à la consommation »
.

Le passage d’un marché du « tout
venant » à un marché de produits
transformés, diversifiés et adaptés
aux exigences spécifiques de différents
segments de la demande comporte
de nombreux obstacles pour les petites
unités de production malgré les
améliorations techniques et technologiques
apportées dans le domaine de
la transformation pour concevoir des
produits alimentaires répondant aux
attentes des consommateurs :
- la faiblesse des réseaux de distribution ;
- la régularité des produits sur les
plans quantitatifs et qualitatifs ;
- le respect des conditions d’hygiène
dans le processus de production ;
- le conditionnement et l’information
du consommateur ;
- l’image des produits locaux qui restent
régulièrement dévalorisés par
une majorité de consommateurs
par rapport à l’image des produits
importés.

Tous ces éléments demandent une
grande maîtrise du processus allant
de l’approvisionnement en matières
premières à la transformation en
produits finis et à leur commercialisation.
Cette maîtrise reste complexe
pour de petites unités de production
individuelles ou collectives qui se développent
dans un environnement pas
très porteur : accès réduit aux crédits
d’équipement, équipements pas toujours
fiables ou disponibles, infrastructures
défectueuses, tracasseries
administratives, etc.

Ce secteur de la transformation
agro-alimentaire à fort potentiel de
développement économique (emplois
et revenus) et qui offre des produits
alimentaires à un coût accessible, demeure
largement informel (micro entreprises)
et les métiers qui s’y exercent,
essentiellement par des femmes, ne
sont pas reconnus (il n’existe pas de
statut professionnel pour ces femmes).
Ce « sous statut » et l’absence de politique
publique de soutien risquent de
ne pas lui permettre de faire face à la
concurrence des Petites et moyennes
entreprises (PME) de l’agro-alimentaire
qui se développent de plus en
plus en Afrique de l’Ouest.

Le dossier de ce numéro de Grain
de sel
, consacré à la valorisation des
produits locaux pour les marchés ouestafricains,
montre que ce secteur est au
carrefour de nombreux défis pour alimenter
les villes d’Afrique de l’Ouest
en ce début du XXie siècle. Mais il
cherche également à démontrer que
les acteurs sont porteurs d’initiatives,
en espérant que leurs échanges et leurs
partages soient sources d’innovations
et de développement.

Le Gret et la valorisation des produits locaux
ONG de développement solidaire, le Gret fait la promotion, à travers ses projets de terrain et ses missions d’expertise, de modèles de filières agro-alimentaires favorisant la durabilité sociale, économique et environnementale de l’agriculture familiale. Par différentes actions, leur objectif est de resserrer le lien entre offre agricole et demande des marchés locaux et des villes : techniques de transformation, appui à la commercialisation des produits, développement d’études et d’actions sur le marché, organisations et concertations interprofessionnelles, développement de signes de qualité comme les Indications géographiques, etc. Bien évidement, toutes se placent dans le développement d’opportunités pour augmenter les revenus des producteurs et créer de l’emploi en milieux rural et urbain, notamment pour les femmes. Pour plus d’information  : www.gret.org

La réalisation de ce numéro a été
coordonnée par Fanny Grandval
(Inter-réseaux) avec un appui important
de Cécile Broutin (responsable
du Pôle environnement, filières et
agricultures familiales — Efa — au
Gret) et de Patrick Delmas (membre
d’Inter-réseaux, assistant technique
Cowi au Reca Niger). Nous tenons à
les en remercier !

  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS