fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Editorial : Agriculture et climat : les paysans au coeur de l’action

L’Afrique subsaharienne a de tout
temps été confrontée aux aléas climatiques.
Les populations, les États
et les organisations régionales sont depuis
longtemps conscients de cette menace pour
le développement de la région. La création du
Comité permanent inter-États de lutte contre
la sécheresse dans le Sahel (Cilss) en 1973 a été
une des réponses à ce contexte de variabilité
climatique pour l’Afrique de l’Ouest. Cette
prise de conscience collective a permis également
un début de mise en œuvre des grandes
conventions des Nations Unies sur le climat
et la désertification dans la région.
Il est toutefois important de remettre au
premier rang dans cette lutte les producteurs
agricoles, qui ont su s’adapter aux conditions
changeantes du climat en développant un ensemble
de stratégies pour améliorer in fine leurs
conditions de vie. Certaines pratiques agricoles
ont permis de reverdir plusieurs centaines de
milliers d’hectares et de restaurer la fertilité
des sols au Sahel. En freinant l’érosion et en
optimisant l’utilisation de l’eau à la parcelle,
des techniques ont entraîné des hausses de
rendement qui contribuent significativement
à la sécurité alimentaire de la région. Elles
concernent l’agriculture pluviale, pratiquée
par 90% des paysans africains, mais aussi
l’élevage et l’agroforesterie. Ces adaptations
permettent aux populations de rester dans
leurs terroirs malgré la poussée démographique
et des aléas climatiques de plus en
plus pénalisants.
Le dossier de ce numéro passe en revue
de nombreuses facettes de ce combat contre
une péjoration du climat qui, selon le
Groupe d’experts intergouvernemental sur
l’évolution du climat (Giec), affectera l’Afrique
subsaharienne plus fortement que les
autres continents. Producteurs, chercheurs
et praticiens de terrain nous montrent que
des solutions existent et témoignent d’une
action de plus en plus coordonnée. Un enjeu
clé pour faire face aux aléas climatiques est
bien de faire le lien du local au régional. De
nouveaux outils, comme les Fonds carbone
ou les fonds d’adaptation, sont en développement
pour soutenir ces dynamiques, mais
ils devront être simplifiés et plus accessibles
pour devenir réellement utiles. C’est le rôle
de tous les acteurs impliqués de s’unir pour
soutenir les millions de producteurs familiaux
dans leurs efforts.

  • Réagir :
  • Partagez :


1 commentaire

  • Haiti 17 mai 2010 23:44:41

    Bonjour, je félicite l’éditorialiste pour son texte clair et explicite sur une question de l’actualité aussi brulante qu’est la problématique de l’environnement actuel. Je profite pour émettre une inquiétude toute particulière sur la situation des Etats insulaires face aux enjeux des changements climatiques qui semble être peu préoccupante. Je crois qu’il y a de grands risques sur les populations de ces états en plein océan qui sont à la merci de toutes les perturbations climato-environnementales. Ainsi, je souhaite des mobilisations soient faites de manière à trouver des solutions pouvant éviter les nombreux dégâts des catastrophes naturelles répétitives dans ces iles.




Réagir à cet article


1 commentaire

  • Haiti 17 mai 2010 23:44:41

    Bonjour, je félicite l’éditorialiste pour son texte clair et explicite sur une question de l’actualité aussi brulante qu’est la problématique de l’environnement actuel. Je profite pour émettre une inquiétude toute particulière sur la situation des Etats insulaires face aux enjeux des changements climatiques qui semble être peu préoccupante. Je crois qu’il y a de grands risques sur les populations de ces états en plein océan qui sont à la merci de toutes les perturbations climato-environnementales. Ainsi, je souhaite des mobilisations soient faites de manière à trouver des solutions pouvant éviter les nombreux dégâts des catastrophes naturelles répétitives dans ces iles.

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS