fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Poser les bonnes questions, inventer de nouvelles réponses pour des politiques agricoles adaptées et efficaces

L’actualité est là pour nous
le rappeler : l’agriculture est un
des grands enjeux du 21ème siècle.

L’augmentation des prix des produits
alimentaires dans le monde, due
en grande partie à leur raréfaction,
vient rappeler soudain que la planète
doit maîtriser sa consommation et sa
production. Auparavant, les famines
semblaient réservées à l’Afrique, aux
pays en conflit, aux zones victimes de
catastrophes climatiques. Désormais
la rareté menace pratiquement tous
les pays, y compris les plus riches.
D’un autre côté, d’aucuns voient la
hausse des prix alimentaires comme
une opportunité inespérée pour des
petits producteurs africains - obligés
jusque là de brader leurs productions - de vendre, enfin, à des prix rémunérateurs.

Une seule chose est sure : la confusion
règne et les instruments politiques
de réponse à cette confusion semblent
tétanisés. Des représentants du Nord,
soudain critiques à propos de l’abandon
du secteur agricole, proposent
à l’Afrique de se doter de politiques
agricoles ambitieuses. Or de nombreux
gouvernements et les communautés
régionales n’ont pas attendu cette crise
pour faire preuve d’initiatives allant
dans ce sens. Mieux, ils ont souvent
conçu et discuté ces politiques avec
l’ensemble des acteurs concernés. Mais,
accaparés par leur propre agenda et
généralement méfiants à l’égard des
processus qu’ils ne maîtrisent pas, les
partenaires internationaux ont souvent
ignoré ces efforts et ne les ont pas ou
pas suffisamment accompagnés. Les
décideurs africains n’ont pas non plus
mis toute l’énergie et les moyens nécessaires
pour mettre en oeuvre ces
documents de politique : pris entre
les exigences de leurs élites urbaines
et la quasi-expropriation politique de
leurs masses rurales, ils ont de la peine
à donner à l’agriculture une forme effective
de priorité.
Ainsi, plusieurs années après leur
adoption, et malgré la mobilisation
des organisations paysannes, la Loi
d’orientation agro-sylvo-pastorale
au Sénégal, la Loi d’orientation agricole
du Mali, les politiques agricoles
de la Cedeao (Ecowap) et de l’Uemoa
(PAU), etc. restent des ambitions dont
la mise en oeuvre est balbutiante.
Au-delà de cette « co-responsabilité
Nord-Sud », des questions majeures
demeurent pour concevoir des politiques
efficaces. Les ignorer et céder
à cette vieille tentation de transposer
des modèles de politiques agricoles
du Nord serait une grave erreur. La
première question concerne la vision
à long terme. De quelles agricultures
les sociétés africaines ont-elles besoin ?
Comment assurer la transformation et
la modernisation de ces agricultures ?
La deuxième a trait à « l’articulation
des échelles » : qu’est-ce qu’il faut impulser
et réguler au niveau national ? À
l’échelle régionale ? Et comment assurer
la cohérence et la complémentarité
entre ces deux niveaux, alors que les
institutions sont fragiles ? La troisième
a trait à la question internationale :
la crise actuelle donne autant d’arguments
aux tenants de la libéralisation
des marchés qu’à ceux de la protection,
même si ces derniers trouvent des hérauts
inattendus au Nord. Comment
réguler des marchés internationaux
devenus « fous », compte tenu de tous
les échecs du passé ? Enfin, comment
financer ces politiques agricoles et
avec quels instruments ? Face à l’urgence
de la situation, le risque est de
réchauffer les vieilles certitudes alors
qu’il nous faut inventer de nouvelles
réponses.
Ce numéro ne répond pas à l’ensemble
de ces interrogations. Il tente
d’instruire le débat, de recueillir les
pistes de proposition et d’organiser le
dialogue entre décideurs publics, experts,
représentants des organisations
paysannes, etc. En espérant apporter
sa modeste contribution à des politiques
agricoles adaptées, efficaces et qui
profitent au plus grand nombre - plus
que jamais indispensables.

Ibrahim Assane Mayaki

Ancien Premier ministre du Niger

Directeur exécutif du Hub Rural

  • Mots clefs :
  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS