fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

GDS "spécial APE": pourquoi, comment, pour qui?

APE : Au-delà du commerce

Les accords de partenariat économique
(APE) entre l’Union
européenne (UE) et les pays
d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique
(ACP) devraient bientôt être signés
pour entrer en vigueur en janvier
2008. Ces accords instaurent des
zones de libre-échange entre l’UE et
chacune des six régions des ACP. Le
principal argument de l’UE pour défendre
la mise en place des APE est la
non-conformité actuelle des règles de
la coopération commerciale ACP-UE
avec celles de l’OMC.
Le concept des APE a germé dans
le milieu des années 90 quand le
monde croyait encore aux vertus du
libre-échange. Dix ans plus tard, cette
croyance s’est quelque peu évaporée !
Mais en l’absence d’alternative claire
— le cycle de Doha est en panne — on
laisse le train filer sur la voie tracée.
Certes la mobilisation des acteurs de la
société civile et de certains États ACP
permettra de protéger les principaux
produits sensibles à l’ouverture commerciale.
Mais cela ne fera que limiter
les dégâts pour les opposants aux
APE, amputer les effets bénéfiques de
la réforme pour ses partisans.
En aucun cas, on ne voit le commerce
se mettre au service du développement
humain. En aucun cas,
on ne voit « institutionnaliser » les
ambitions d’un commerce équitable,
les exigences d’un commerce qui respecte
les territoires, les ressources et
les hommes.
Une fois de plus, un accord international
apporte des réponses aux
problèmes d’hier mais s’affranchit
de répondre aux défis de demain. La
grande réforme qui aurait vu le partenariat
ACP-UE s’affirmer comme
un nouveau laboratoire de relations
internationales Nord-Sud et Sud-Sud
équitables, reste encore à imaginer.
De nombreux acteurs se sont invités
dans le débat sur les APE, dans les
ACP comme en Europe. Pour peu que
chacun abandonne le confort du statu
quo et des positions prêtes à porter,
cette ambition est désormais à portée
de réflexion et d’action !
Le système des relations ACP-UE,
en effet, repose sur trois dimensions :
politique, commerce et développement.
La coopération commerciale ACP-UE
doit être construite comme l’un des
éléments d’une stratégie globale de
développement et non comme une
fin en soi. Dans ce sens, le développement
du commerce nécessite des
règles qui, tout en étant efficaces,
doivent être équitables. L’OMC est
un forum politique au sein duquel le
tandem ACP-UE pourrait exercer conjointement
des pressions pour défendre
d’autres approches, d’autres règles
plus équilibrées et plus respectueuses
du développement humain. L’UE et
les pays ACP représentent un poids
politique non négligeable : 105 pays regroupant
un peu plus d’un milliard
d’habitants et, au sein de l’OMC,
83 membres sur 150.
L’espace ACP-UE pourra-t-il devenir
un réel espace de dialogue politique
et de négociation de règles qui
ne soient pas soumises aux seules lois
du marché ? C’est une question de volonté
politique. Mais l’UE aura-t-elle
cette volonté alors qu’elle représente
le principal bailleur de fonds des pays
ACP et un des premiers pôles du commerce
mondial ?

Freddy Destrait
Président de l’Inter-réseaux Développement
rural

  • Mots clefs :
  • APE
  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS