fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Message de M. MANANGA JEAN HUBERT TOUSSAINT, président du réseau Simba reçu le 7 novembre 2005

[email protected]

Bonjour,

J’ai été très marqué par votre article sur la révolution verte. Il s’avère que quelques pays africains surtout anglophones et non producteurs de pétrole ont réalisés des exploits intéressants dans le développement agricole mais en général les pays francophones n’ont pas connu les mêmes succès reléguant l’agriculture au second plan hormis le Cameroun et la Côte d’ivoire.
Lors de ma soutenance en année de maîtrise, je faisais allusion de la problématique du développement agricole au Congo car ce secteur rencontre un blocage important sur les problèmes liés à la production et à la distribution. Treize années sont passés, le constat reste le même alors que les autorités dans leur slogan considère l’agriculture comme la priorité des priorités.
La population rurale reste dans son stade embryonnaire et se trouve délaissé depuis la fin des monopoles et la non intervention de l’État dans les activités agricoles. Je crois qu’il faut revoir le cas de plusieurs pays qui n’ont pas encore amorcé le décollage dans la révolution verte. Cette dernière n’est valable si et seulement si l’État s’investit totalement dans le financement des activités mais aussi en améliorant les conditions telles que la construction des infrastructures routières, l’octroi des crédits, la distribution des semis et des intrants et l’assainissement des campagnes. Le plus difficile est la création d’un environnement qui réduirait l’exode des populations dans les villes. Il est impensable qu’un pays qui possède des bonnes conditions climatiques et hydrographiques soit absent dans les transactions des produits agricoles et les marchés internationaux tournant le pays dans la grande dépendance dans l’importation de plusieurs produits tels le café, le cacao, le tabac, le maïs, le gingembre.
Comme vous le remarquerez très bien je n’ai pas encore entendu des prouesses du Congo dans les émissions telles que la chronique des matières de radio Rfi présenté par Dominique Bayard et avant par Jean-Pierre Boris. Que feront les populations à la fin de l’exploitation du pétrole ? alors que les populations vivent au seuil de la pauvreté avec moins de 1 dollar par jour.

  • Mots clefs :
  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS