fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Sommaire éditorial

Définir les politiques agricoles pour promouvoir les agricultures familiales

Ce numéro de Grain de sel est né de la volonté de l’Inter-
Réseaux d’ouvrir le débat sur les politiques agricoles.
Pour ce faire, il a d’abord pour objet de mieux percevoir ce qu’est
une politique agricole, avec tous ses aspects allant de la sécurisation
du foncier jusqu’à la politique des prix, mais aussi d’examiner comment
une politique agricole s’articule avec une politique économique
nationale et se situe dans une vision d’aménagement du territoire.
À ceci s’ajoute l’intégration de cette politique dans un
contexte régional, qu’il faut renforcer, et international, qu’il faut
prendre en compte.

Il faut malheureusement constater que la plupart des pays africains
maîtrisent avec difficulté leur politique agricole, que ce soit
au niveau de leur élaboration, de leur mise en œuvre ou de leur évaluation.
Ceci provient à la fois d’un manque de mobilisation des
énergies pour définir des stratégies partagées de développement,
et, surtout, de leur faible marge de manœuvre du fait de leur dépendance
sur le plan financier et de leur peu de poids dans les négociations
internationales.

Ce numéro aborde différentes pistes pour améliorer la situation.
Sont préconisées, en particulier : une recherche de plus de productivité
et de compétitivité des agricultures familiales, nécessitant
aussi bien la poursuite de l’innovation technique que l’amélioration
des capacités des acteurs à agir individuellement et collectivement
 ; une gestion volontariste du renforcement des filières agricoles,
en particulier les filières vivrières (comme le riz pour le
Mali et le Sénégal) ; une politique d’investissement allant de
l’éducation aux infrastructures structurantes ; une mobilisation des
responsables agricoles pour qu’ils clarifient leurs positions sur la
promotion des agricultures familiales et qu’ils les défendent au plan
national et international.

La tâche reste immense pour que les responsables africains trouvent
leur propre voix de développement agricole en articulant les politiques
nationales et internationales et les réalités locales. Il faut
donc, sans tarder, clarifier les débats et agir en conséquence si l’on
veut éviter les désastres liés à la montée des injustices et des inégalités,
à la lente dégradation du capital naturel et au gaspillage des
ressources humaines.

  • Mots clefs :
  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS