fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Sommaire - N°20 Un conseil au service des exploitations agricoles

Éditorial

D’un président à l’autre ...
Denis Pesche

Sur le terrain

Presse rural en émergence
Sylvia Serbin
Les mouvements paysans africains et ceux qui les accompagnent cherchent
à se doter de supports écrits pour communiquer sur leurs aspirations
et informer leurs adhérents. Malgré la barrière de l’analphabétisme et les
contraintes de fabrication, ces bulletins représentent des vecteurs de
sensibilisation importants pour leurs stratégies.

Il était une fois, deux journalistes lassés du bla-bla ...
Guy-Michel Boluvi et Ibbo Daddy Abdoulaye
Les rédacteurs-fondateurs du premier journal nigérien du monde paysan nous
font partager dans ce récit l’aventure des « Échos du Sahel  ».

Portraits de femmes en pays Bamiléké
Sandrine Merlou
L’effervescence du commerce, la « débrouillardise » et l’agriculture rythment la vie dans la région des
hautes terres de l’Ouest-Cameroun. L’oeil nouveau qui s’ouvre à ces scènes de vie bamiléké est marqué par
l’omniprésence des femmes ; femmes cheminant sac sur la tête le long des routes, femmes négociant leurs
produits sur les marchés, femmes bavardant dans un bar du village...

Les migrants : une chance pour les campagnes
André Kamga
Avec la crise économique, les campagnes
africaines voient affluer les migrants.
André Kamga* relève quelques innovations
dues aux migrants de l’Ouest-Cameroun, en
matière de développement local.

Dossier

De la vulgarisation au conseil à l’exploitation familiale
Rédaction
Plusieurs pays d’Afrique subsaharienne développent des formes nouvelles de conseils aux
agriculteurs, souvent nommés « conseil de gestion ». Ce dossier propose quelques éclairages sur ce
qu’on pourrait appeler le « conseil aux exploitations familiales ». Cette notion englobe une grande
diversité d’expériences. Elle illustre le souci commun exprimé par des responsables paysans, des
techniciens, des chercheurs et des décideurs de placer les exploitations familiales au cœur des
nouveaux dispositifs de conseils.

“On travaillait de plus en plus dur, on devenait de plus en plus pauvre. On voulait comprendre pourquoi”
Denis Pesche
C’est ainsi que Sékou Bicaba,
producteur burkinabé de coton,
s’est initié au conseil de gestion.
Il nous explique comment son
organisation compte développer
cet outil au profit des paysans.

Rencontres paysannes en Amérique centrale
Elvis Perez et Henri Hocdé
Ce dossier parle beaucoup de conseil et peu d’échanges paysans.Or, tout le monde sait que sous ce vocable
général se cache de nombreuses pratiques, souvent originales, la plupart du temps mal connues. Gros plan sur un
coin d’Amérique centrale où se rassemblent chaque année près de 150 petits agriculteurs, pour échanger leurs
expériences.

« Mon gris-gris : le conseil de gestion ! »
Eric Lamé
Eric Lamé est agriculteur dans la région de Ouessé au Bénin. Bachelier, il devient ouvrier agricole quelques
années avant de s’installer à son compte en 1990. Il exploite aujourd’hui 20 hectares avec des plantations
d’anacardiers, de manguiers et de cultures annuelles (coton, vivriers). Il élève aussi des volailles. Il nous raconte ce
que représente le conseil de gestion pour lui.

La nouvelle école de l’exploitant agricole
Alain-Philippe Zinse
Depuis quelques années, le conseil de gestion se développe au Bénin. Son objectif est d’aider l’exploitant agricole
à prendre des décisions et à mettre en œuvre les solutions retenues aux fins de meilleures performances. Un
nouveau souffle pour l’agriculture béninoise.

« Mieux négocier les prix pour nos produits »
Propos d’Albert Houngnibo recueillis par Maryline Cailleux
Pour Albert Houngnibo, président de l’Union des groupements de producteurs d’ananas de Toffo (UGPAT)
au Bénin, le conseil de gestion facilite la commercialisation collective de l’ananas. Appuyée dès l’origine
par un opérateur privé, son organisation doit, selon lui, s’approprier le processus pour permettre,
à travers un programme conjoint d’alphabétisation en langue locale, de maîtriser les outils de gestion.

Points de vue de maraîchères
Propos de Pamela Akakporecueillis par Maryline Cailleux et de Fatoumata Tangararecueillis par Idrissa Fane
Pamela Akakpo, membre la
Coopérative des maraîchers de
Kouhounou (Comako) au Bénin
est une des rares femmes de sa
région à avoir été formée au
conseil de gestion.
Également maraîchère pour l’Office du Niger
dans la zone de Mololo au Mali, Fatoumata
Tangara a rapidement tiré parti de la
formation en conseil de gestion dont elle a
bénéficié

Peut-on faire de la gestion sans comptabilité ?
Bernard Péneau avec les réactions de Mamadi Keïta, Idrissa Keïta, Anne Legile et Jean Leroy
Par cette question, Bernard Péneau nous rappelle quelques vérités de bon sens.
Ses propos provocants suscitent le débat !

Vulgarisation et développement agricole : l’expérience française
Jacques Pinon
L’histoire de l’organisation du
monde agricole français illustre
l’importance du dialogue entre
paysans et pouvoirs publics dans la
construction des services à
l’agriculture.

Un conseil au service de l’agriculture familiale
Laurent Lhopitallier, Denis Pesche et Sylvia Serbin
Le conseil aux exploitations familiales peut-il relever les défis de l’agriculture en Afrique
subsaharienne ? Élément moteur dans la promotion d’un monde rural dynamique, il doit consolider
ses acquis, s’adapter au plus grand nombre et être porté par des politiques cohérentes.

Nord-Sud

Lutte contre la pauvreté : contradictions autour du coton ...
Bachir Diop et Neal Gillen
Les producteurs de coton d’Afrique francophone ont récemment lancé un appel pour la suppression des
aides aux cotonniers américains et européens, mettant en avant les paradoxes du nouveau credo de la
lutte contre la pauvreté. Le sénégalais Bachir Diop nous précise les raisons de cet appel tandis que
l’américain Neal Gillen présente et défend la politique de son pays.

Inter-réseaux

Paysans et banquiers : le dialogue impossible ?
Denis Pesche et Dominique Lesaffre
Les animateurs du groupe de
travail « financement des
exploitations agricoles » de
l’Inter-Réseaux ont animé un
atelier sur la sécurisation du
crédit lors d’un séminaire qui
portait sur le rôle de la
microfinance dans le financement
de l’agriculture familiale. Résumé
des débats et des quelques idées
émergeant de cette rencontre.

Sustainable livelihoods : de quoi s’agit-il ?
Laurent Lhopitallier
Voilà près de cinq années que le concept de
sustainable livelihoods (SL) est apparu dans le jargon
du monde du développement anglo-saxon.
Que dissimule ce cadre d’analyse adopté entre autres
par le PNUD, la Banque mondiale et DFID, plus
particulièrement dans le cadre des programmes de lutte
contre la pauvreté, notamment la pauvreté rurale ?

  • Réagir :
  • Partagez :




Réagir à cet article

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS