fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°352 - Spécial Secteur privé 2/2

Les acteurs privés internationaux (entreprises internationales et fondations philanthropiques) affichent une volonté d’engagement croissant dans l’agriculture africaine. Les décideurs politiques y voient une opportunité de pallier la faiblesse des financements publics et de transformer les agricultures africaines. La volonté d’attirer les opérateurs privés se traduit ainsi par la mise en place de nouveaux instruments de financement et des réformes pour améliorer le « climat des affaires ». De fortes critiques sont pourtant formulées par des acteurs de la société civile et des chercheurs sur les conséquences des investissements privés à grande échelle. Quelle est la réalité du financement privé de l’agriculture africaine ? Quelles sont les formes et les conséquences de l’évolution des instruments de financement ?

Télécharger le Bulletin : ici

NB. Ce Bulletin de veille complète le n°343 sur l’implication du secteur privé dans la gouvernance alimentaire et nutritionnelle : ici

Écrivez-nous si vous souhaitez partager d’autres ressources intéressantes sur ce sujet ; elles pourront venir compléter ce bulletin !

Bonne lecture,

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Tout déroulerTout enrouler

RESSOURCES GENERALES


Épargne Sans Frontière, 2013
Ce colloque, organisé en 2013, faisait le point sur les instruments publics d’appui à la mobilisation du secteur privé et sur les instruments financiers du secteur privé au service du développement. Les actes du colloque offrent une synthèse des discussions et recommandations comme la création de partenariats publics/privés ou le développement de la microfinance.
Lire les actes du colloque (35 p.) :
https://www.cairn.info/revue-techniques-financieres-et-developpement-2013-2-page-9.htm?contenu=article

PHILANTROPIE


OCDE, 2018
L’OCDE a étudié l’engagement des fondations philanthropiques dans les pays en développement, ainsi que le rôle qu’elles peuvent jouer pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable. En plus d’examiner les ressources que les fondations apportent, il analyse leurs priorités et leurs pratiques et comportements en matière de partenariat. Des recommandations sont ensuite formulées à l’égard des différents acteurs (fondations, donneurs et gouvernements).
Lire le Rapport (154 p.) :
https://read.oecd-ilibrary.org/development/la-philanthropie-privee-pour-le-developpement_9789264303973-fr#page1


Marc Lévy (GRET), octobre 2017
Dans cet article, Marc Lévy (Directeur de la prospective du GRET) revient sur la naissance des premières grandes fondations d’intérêt général, suivie de la montée en puissance des financiers philanthropes. Après quelques réflexions sur le capitalisme philanthropique, il étudie les liens entre ce dernier et la nouvelle géopolitique mondiale et en tire quelques conclusions quant à l’évolution de la solidarité internationale.
Lire l’article (4 p.) :
http://www.annales.org/re/2017/re88/2017-10-21.pdf


Grain, novembre 2014
L’ONG GRAIN a passé au peigne fin les subventions en faveur de l’agriculture que la Fondation Gates a accordées entre 2003 et 2014, et construit à partir de cela une base de données téléchargeable. D’après les résultats de l’analyse, plus de 80% des financements sont octroyés à des organisations basées au Nord, avec des subventions destinées aux scientifiques et non aux agriculteurs.
Lire l’article :
https://www.grain.org/fr/article/entries/5076-comment-la-fondation-gates-depense-t-elle-son-argent-pour-nourrir-le-monde
Télécharger la base de données :
https://www.grain.org/attachments/3285/download

INVESTISSEMENTS PRIVES


Pascal Liu, FAO, 2015
Ce document résume les résultats de diverses études de cas réalisées par la FAO concernant les impacts de l’investissement étranger direct dans l’agriculture sur les communautés et les pays hôtes. Les études révèlent que les inconvénients des acquisitions de terres à grande échelle l’emportent souvent sur les quelques avantages procurés aux communautés locales.
Lire le rapport (34 p.) :
http://www.fao.org/3/a-i3900f.pdf


Inter-réseaux, Augustin Wambo Yamdjeu, Benoit Faivre Dupaigre, 2015
Dans cet article issu du Grain de Sel n°67-70, Inter-réseaux s’est entretenu avec deux acteurs du Nepad (Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique) au sujet des investissements privés dans l’agriculture. Ils apportent leurs visions concernant les débats suscités, notamment au sujet de la petite agriculture familiale, et abordent pour finir le partenariat Grow Africa.
Lire l’article (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/p.14-15_gdsaf.pdf


Economie Rurale, Guillaume Soullier, Paule Moustier, Jérémy Bourgoin, Alpha Ba, 2018
Cet article analyse les effets des investissements d’agrobusiness sur la gouvernance territoriale, l’accès au foncier, le revenu, la sécurité alimentaire et les pratiques agricoles des petits producteurs dans la vallée du fleuve Sénégal. Il montre que le changement de gouvernance territoriale dépend de la prise en compte des institutions coutumières et légales, et que les effets sont différents en fonction des types de producteurs familiaux.
Lire l’article :
https://www.cairn.info/revue-economie-rurale-2018-4-page-61.htm?contenu=article


FAO, 2015
Ces deux documents fournissent des estimations sur les proportions des différentes sources d’investissement en agriculture dans les pays en développement (en comparant par exemple investissements privés nationaux et étrangers). Il en ressort notamment que les fermiers sont les principaux investisseurs. L’étude conclut sur les recherches à approfondir et les implications pour les politiques.
Lire l’article (22 p.) en anglais :
http://www.fao.org/3/a-ap854e.pdf
Lire la version actualisée payante (19 p.) :
https://link.springer.com/article/10.1057/ejdr.2015.39#Tab5


Policy Center for the New South (OCP Policy center), Fatima Ezzahra Mengoub, 2018
Dans cet article publié par le think tank marocain OCP Policy center, l’auteure soutient que l’investissement agricole en Afrique demeure faible par rapport aux opportunités d’intensification de production et de structuration des chaînes de valeurs. Elle recommande une politique agricole globale prenant en considération plusieurs volets (irrigation, utilisation des inputs et organisation des circuits).
Lire l’article (11 p.) :
http://www.ocppc.ma/sites/default/files/OCPPC-PB1802vFR.pdf

REFORMES SUR LE CLIMAT DES AFFAIRES


Oakland Institute, 2019
Ce rapport détaille comment la Banque mondiale encourage les acquisitions de terres à grande échelle par le secteur privé et l’expansion de l’agrobusiness dans les pays en développement. Un nouvel indicateur foncier mis en avant dans le projet EBA (Enabling the business of agriculture) serait désormais un élément clé de l’initiative via laquelle la Banque mondiale incite les gouvernements à mener des réformes dans le secteur agricole.
Lire le rapport en français ou en anglais, ainsi que le communiqué de presse :
https://www.oaklandinstitute.org/vendre-les-terres-au-plus-offrant-le-plan-de-la-banque-mondiale-pour-privatiser-les-biens-communs


Banque mondiale, avril 2018
Dans ce rapport, la Banque mondiale propose des options pour maximiser le financement afin de développer les chaînes de valeur agricoles. Il met en évidence les déficits de financement, identifie un éventail de sources de financement potentielles, et suggère des actions possibles pour aider à attirer davantage d’investissements privés tout en optimisant l’utilisation des ressources publiques.
Lire le rapport (44 p.) :
https://openknowledge.worldbank.org/bitstream/handle/10986/29686/125295-WP-PUBLIC- futureoffoodpaperweb.pdf ?sequence=1&isAllowed=y


Land Use Policy, Laura German, Eunice Cavane, Almeida Sitoe, Carla Braga, 2016
Cet article explore le potentiel de l’investissement privé en tant que moteur du développement rural à travers le cas du Mozambique. D’après les auteurs, malgré des politiques et conditions favorables, les résultats sont décevants. Les partenariats -de par leur nature- minent considérablement les avantages des communautés locales, et ne sont donc pas la solution pour concilier investissement privé et développement local.
Lire l’article :
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0264837715003555

EVOLUTION DES INSTRUMENTS DE FINANCEMENT


Cahiers Agricultures, Vincent Ribier, Jean-Jacques Gabas, Cirad, 2016
Cet article, tiré d’une étude comparative menée dans trois pays (Sénégal, Côte d’Ivoire, Ghana), analyse la recomposition du paysage institutionnel du financement de l’agriculture et les stratégies de ciblage des bénéficiaires. Il en ressort que les institutions nationales sont généralement trop faibles pour canaliser les nouveaux flux de financement sur les objectifs de la politique agricole, ce qui aboutit à exacerber les disparités de financement du secteur.
Lire l’article (6 p.) :
http://agritrop.cirad.fr/582787/1/cagri160030.pdf


FAO, 2018
Ce rapport évalue le développement des fonds d’investissement agricole (AIF) en tant qu’approche visant à promouvoir le développement agricole, il se concentre sur les AIF ayant à la fois une participation publique et privée. Il soutient que ces fonds ont un rôle important à jouer pour combler les besoins en investissements du secteur agricole dans les pays en développement et analyse leur performance opérationnelle.
Lire le rapport (158 p.) :
http://www.ruralfinanceandinvestment.org/sites/default/files/i8226en.pdf


OCDE, 2018
Dans ce rapport, l’OCDE étudie les conditions pour que le financement mixte permette d’atteindre les objectifs de développement. Il définit les principaux acteurs, instruments et mécanismes en jeu, et tire les leçons d’un ensemble diversifié d’études de cas et d’enquêtes sur les marchés et les gouvernements donateurs.
Lire le rapport (176 p.) :
https://read.oecd-ilibrary.org/development/making-blended-finance-work-for-the-sustainable-development-goals_9789264288768-en#

FINANCIARISATION DU DEVELOPPEMENT


Cahiers Agricultures, Vincent Ribier, Jean-Jacques Gabas, Cirad, 2016
Cet article examine les transformations du financement du développement, et surtout la « financiarisation du développement en devenir ». La 3e partie illustre cette financiarisation à travers le cas de l’agriculture en Afrique. L’article questionne la capacité des fonds publics à orienter les investissements privés vers un développement inclusif.
Lire l’article :
https://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2017-2-page-7.htm


Mondes en développement, François Doligez, 2017
À partir de l’étude de l’évolution du secteur de la microfinance en Afrique subsaharienne dans les trois dernières décennies, l’article appréhende les caractéristiques de la financiarisation de la microfinance. L’analyse permet d’interroger l’articulation entre le secteur et les logiques de développement, ainsi que les risques propres au processus de financiarisation.
Lire l’article :
https://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2017-2-page-41.htm?contenu=article


Antoine du Castel, 2016
Suite à la publication de sa thèse sur la financiarisation de l’agriculture en Afrique du Sud, Antoine du Castel publie cet article analysant la dynamique de financiarisation de l’action publique en matière de développement. Il s’appuie pour cela sur l’étude empirique de deux fonds de capital-investissement dédiés à la sécurité alimentaire et au soutien à l’agriculture sur le continent africain.
Lire l’article :
https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2016-4-page-135.htm#
Lire la thèse (420 p., 4 Mo) :
http://agritrop.cirad.fr/582997/3/582997.pdf

INVESTISSEMENTS FONCIERS


IFRI, Sina Schlimmer, mai 2018
Cette note propose un bilan des enjeux de la multiplication des projets d’investissement fonciers qui s’observe en Tanzanie depuis les années 2000. Elle identifie les décalages entre la fabrique des politiques de promotion de l’investissement foncier et les limites de leur mise en place, avec l’objectif de questionner la dynamique de privatisation de la gestion du foncier.
Lire la publication (30 p.) :
https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/schlimmer_politiques_foncieres_tanzanie_2018.pdf


Landmatrix, 2016
Ce rapport publié par Land Matrix, le site d’informations sur les achats de terres agricoles dans les pays du Sud, fournit un aperçu des tendances en matière d’acquisitions de terres à grande échelle, avec une analyse des investisseurs et du type de terrain ciblé. Le dernier chapitre porte sur les implications pour les communautés locales affectées par ces achats.
Lire le rapport (68 p.) :
https://www.landcoalition.org/sites/default/files/documents/resources/land_matrix_2016_analytical_report_ii.pdf
Consulter la base de données Landmatrix :
https://landmatrix.org/


Inter-réseaux, 2012
Depuis les années 90 de nombreux gouvernants et intervenants en Afrique perçoivent et promeuvent les investissements directs étrangers (IDE) comme une des principales clefs du développement. Ce bulletin de synthèse cherche à décrire les raisons de cette course aux IDE, certaines de ses manifestations concrètes, et certains doutes et inquiétudes auxquels il donne lieu, en particulier dans le secteur agricole en Afrique subsaharienne.
Lire le bulletin de synthèse (8 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/BDS_IDE_Final_mis_en_page_.pdf

Remerciements

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS