fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°227 - Spécial Formation des responsables paysans

Ce bulletin de veille thématique se propose de fournir une sélection de références sur la thématique de la formation des responsables paysans, en particulier au sein des organisations paysannes et rurales. Il se focalise principalement sur la région ouest-africaine.
Dans l’environnement actuel, où les responsables d’OP se voient confier des responsabilités croissantes, la question de la formation des responsables paysans est cruciale. Pourtant, les dispositifs de formation restent relativement rares en Afrique de l’Ouest et cette thématique peu « investie ». Beaucoup de références signalées dans ce bulletin sont donc anciennes, mais elles restent tout à fait d’actualité !
Espérons que ce thème revienne davantage sur le devant de la scène au cours des prochaines années. Parmi les initiatives récentes, signalons celle du ROPPA, qui réfléchit actuellement à la mise en place une « Université paysanne régionale ».

Nous vous invitons à enrichir ce bulletin de vos commentaires et références complémentaires.

Bonne lecture,

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural ([email protected])

Tout déroulerTout enrouler

Expériences et initiatives dans les pays


Université Paysanne Africaine (UPAFA), janvier 2006
L’Université Paysanne Africaine (UPAFA) proposait une formation longue (deux ans), en alternance, destinée à des responsables d’OP africaines et ciblée sur les évolutions des politiques publiques et leurs impacts sur les agricultures africaines. Ce document décrit le déroulement de la formation et en tire les enseignements à partir des succès et difficultés identifiés : forte demande des OP pour une formation sur les politiques agricoles, nécessité d’un contrat formalisé entre les parties concernées par la formation, besoin de disposer en temps utile des ressources nécessaires à la réalisation de la formation, nécessité d’élaborer une programmation spécifique et d’identifier précisément les ressources requises, nécessité de définir des dispositifs permanents de formation sur les politiques publiques.
Consulter le document (17 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Upafa_enseignements_janvier_06.pdf
Consulter la plaquette de présentation de l’UPAFA (5 p.) :
http://www.terre-citoyenne.org/fileadmin/admin/document/UPAFA.pdf

Madagascar


AFDI, SOA, juin 2013
Depuis 2004, le réseau SOA (Syndicat des organisations agricoles) a organisé des formations pour ses responsables paysans, au niveau national et régional. Malgré des réussites, les difficultés rencontrées par plusieurs responsables ont mis en évidence certaines limites : formations parfois inadaptées, manque de compétences spécifiques, émergence de nouveaux leaders difficile. Une étude basée sur des enquêtes et concertations a été menée par AFDI et SOA pour améliorer les formations. Les résultats de l’étude mettent en évidence les qualités requises pour devenir leader paysan, les besoins en formation des responsables d’OP, les moyens permettant de favoriser l’émergence d’une relève ainsi que des axes de travail pour développer une stratégie de formation efficace.
Lire le document (12 p.) :
http://www.afdi-opa.org/fr/uploads/file/2013-note-formation-des-responsables-de-soa.pdf


FERT, FORMAGRI, AFDI, janvier 2011
En partenariat avec FORMAGRI et AFDI, FERT a mené un travail de capitalisation de l’expérience de FORMAGRI (Institution de formation professionnelle agricole malgache) sur une période d’environ 10 ans, en termes de formation de leaders. Ce rapport de capitalisation est constitué de trois parties correspondant à chacune des phases du recueil d’informations : (1) l’analyse des archives ; (2) la synthèse des interviews menées ; (3) le compte rendu de l’atelier organisé en septembre 2010. Ce travail met en évidence les qualités et compétences d’un bon leader paysan, les difficultés à la formation de nouveaux leaders, les mesures permettant de favoriser l’émergence d’une relève. Il détaille également les étapes essentielles à la mise en œuvre réussie d’une formation de leaders paysans : objectifs, critères de choix des participants, conditions d’accès au parcours de formation, structure des parcours, modules développés, politique d’utilisation d’intervenants extérieurs, choix des lieux de formation, participation aux coûts de formation…
Lire le document final de capitalisation (en français, 96 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf_Fert_PAAR_fr.pdf
Lire le document final de capitalisation (en anglais, 92 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FERT_Training_of_leaders.pdf

Sénégal


FONGS, 2012
Ces deux documents décrivent la longue et riche expérience de la FONGS en matière de formation. Le premier revient sur la création de la FONGS, ses objectifs et ses évolutions, puis détaille les 4 grandes étapes de son expérience en matière de formation paysanne, de 1971 à aujourd’hui, l’étape actuelle visant à renforcer l’efficacité et l’expertise des OP dans l’accompagnement de la transformation des exploitations familiales. Le second document détaille les enjeux, le contenu, l’organisation pédagogique, les réussites et les limites de la formation des responsables paysans mise en œuvre par la FONGS.
Lire le document présentant le parcours de la FONGS en matière de formation (5 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FONGS_IR_A_EXPERIENCE_FORMATION.pdf
Lire le document présentant la construction par la FONGS d’un dispositif paysan de formation stratégique (13 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FONGS_IR_B_EXPERIENCE_FORMATION.pdf


FONGS, juillet 2008
Dans le cadre du projet « Promotion d’une Agriculture Compétitive et Durable » initié par le gouvernement sénégalais en 2005, la FONGS a été chargée de mettre en œuvre un volet consacré à la formation des responsables d’OP. Dans ce cadre, la FONGS a organisé en 2008 un atelier de production des modules de formation, afin de construire les actions de formation envisagées. Les formations retenues visent à renforcer les capacités d’analyse et d’action des responsables et de leurs OP, à l’échelle nationale et régionale, sur les thèmes suivants : la LOASP, les campagnes agricoles et les négociations commerciales. La démarche pédagogique des sessions repose sur trois temps : connaître ce dont on parle (y compris dans quels contextes), comprendre ce dont on parle (enjeux, implication des OP, etc.), savoir comment agir (comment développer l’action paysanne).
Lire le rapport de l’atelier (17 p.) :
http://bfpa.sn/IMG/pdf/PACD_223_Rapport__de_l_atelier_Mboro_FONGS.pdf

Pour aller plus loin sur l’expérience du Sénégal :


CNCR, 2012
En vue de promouvoir le leadership des femmes dans les OP, le CNCR a mis en place un collège des femmes. Dans ce cadre, un programme de formation a été lancé avec l’appui du FIDA depuis 2009, visant à renforcer les capacités des femmes en termes d’influence et d’expression de leurs préoccupations, afin d’accroitre leur nombre aux postes de direction et de développer leurs capacités managériales. La première phase de ce programme a porté sur la formation des formateurs et la deuxième sur l’extension de la formation aux femmes responsables dans les organisations de base et fédératives. Plusieurs documents relatifs aux différentes étapes de ce programme sont disponibles, ainsi que des rapports détaillant ses progrès et difficultés.
- Manuel du formateur pour le module de formation « Leadership/négociation » (50 p.) ;
- Manuel du formateur pour le module de formation « Management et gouvernance des organisations de producteurs » (51 p.) ;
- Cahier du participant (27 p.) ;
- Rapport de l’atelier de lancement de la deuxième partie du programme, portant sur l’extension de la formation aux femmes responsables dans les organisations de base et fédératives (16 p.) ;
- Rapport de la campagne de remobilisation des cadres locaux de concertations des organisations de producteurs de Ogo et Koul (12 p.) ;
- Une série de photographies prises lors de l’atelier « Leadership/négociation » organisé à Ogo (3 p.).
www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/formation-du-college-des-femmes-du


Asprodeb, décembre 2012, vidéo (15 minutes)
Indispensable au développement durable, la bonne gouvernance se traduit dans la bonne gestion des ressources publiques au Sénégal au travers du projet pilote Gestion Durable des Terres (GDT). Innovant, ce projet a pour principe de responsabiliser les bénéficiaires de ressources publiques. Des OP, qui ont prouvé leur capacité à se concerter et à s’appuyer sur l’expertise locale, forment un comité de gestion, qui décidera des réalisations financées par l’argent public de façon transparente, appuyé par un comité technique. Des rencontres d’information avec les populations locales sont organisées régulièrement, afin que ces populations puissent exercer un contrôle citoyen sur les réalisations. Réalisée par l’Asprodeb, cette vidéo d’une quinzaine de minutes (en version anglaise ou française) expose le fonctionnement de GDT, ainsi que certaines de ses réalisations et les résultats positifs qui en découlent.
Pour visionner la vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=Lxtyl3tj35Q
http://www.youtube.com/watch?v=AelCFXW6d2s&hd=1

Congo


Agriterra, 20 mai 2010
Depuis 2003, le Syndicat de Défense des Intérêts Paysans (SYDIP) du Nord Kivu et la Coopérative Centrale du Nord-Kivu (COOCENKI) organisent avec l’appui d’Agriterra un programme de formation des leaders paysans, opérant en République Démocratique du Congo et au Burundi. Les participants suivent 7 sessions de formation à raison d’une session de 3 jours chaque mois. Après les trois jours, les participants se rendent dans leurs organisations de base où ils appliquent les modules appris. La session suivante, ils échangent sur leurs expériences et les difficultés rencontrées. Différents thèmes sont développés : connaissance de la structure, profil idéal d’un leader paysan, leadership féminin, gestion des ressources, entreprenariat agricole, négociation et gestion des conflits, ou encore networking, lobbying et plaidoyer. Cet article détaille le déroulement de ce programme et ses impacts sur les leaders paysans du Nord Kivu.
Lire l’article :
http://www.agriterra.org/fr/stories/57262/programme-de-formation-des-leaders-paysans-au-congo
Voir aussi :


L’UniCampo est un projet pilote d’Université Paysanne, créée à l’initiative de l’Université Fédérale de Campina Grande, du CIRAD, du Ministère du Développement Agraire (par l’intermédiaire de la Fondation Dom Helder Camara). Conduite dans le Nordeste semi-aride du Brésil, Territoire du Cariri, Paraíba entre 2003 et 2006, cette expérience s’inscrit dans l’ambition plus large de créer une Université Paysanne du Brésil. L’Université Paysanne UniCampo a pour objectif de former les leaders communautaires afin qu’ils soient en mesure de proposer leurs propres projets de développement durable et de participer à la conception et la mise en place de politiques publiques dans leur territoire. L’objectif général est de promouvoir un dialogue entre Université et paysans par la mise en interaction des savoirs et savoir-faire des agriculteurs familiaux et des disciplines scientifiques.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/unicampo-un-projet-pilote-d

France


Fondé en 1959, l’IFOCAP est un institut de formation ouvert à l’ensemble des acteurs du monde agricole et rural. L’IFOCAP poursuit 4 missions principales : (1) la formation, individuelle et collective, pour aider les participants à mieux comprendre leur environnement, à renforcer leur capacité d’analyse, à faciliter leur prise de décision et d’action ; (2) l’accompagnement des organisations selon un programme établi en lien avec elles, avec un suivi éventuel sur plusieurs mois et la mise à disposition d’intervenants pour des conférences ; (3) la recherche par le biais de colloques de réflexion et d’échanges ; (4) le développement par la formation des acteurs du développement, des voyages d’études, des échanges européens et internationaux, l’accompagnement d’organisations étrangères dans l’élaboration de leurs plans de formation.
Visiter le site internet de l’IFOCAP :
http://www.ifocap.fr/construct.php?page=home
Voir le film réalisé à l’occasion des 50 ans de l’IFOCAP (26’) :
http://www.youtube.com/watch?v=pG2HKuU3liM&feature=youtu.be

Expériences et initiatives par secteur


CCFD, ADEPA, UiTC, juin 2013
L’Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche Artisanale (ADEPA) a lancé un projet pour le renforcement de la structuration et des capacités d’influence des OP représentant la pêche artisanale. Ce projet est articulé autour d’un cycle de formation permettant aux leaders de maîtriser les enjeux liés à la pêche artisanale, de prendre des responsabilités au niveau des instances de concertation et de décision, d’anticiper les évènements, mobiliser et organiser leurs pairs pour l’action. La formation comprend trois modules : (i) la gestion des écosystèmes marins et côtiers et l’aménagement des pêcheries ; (ii) la pêche et la mondialisation ; et (iii) la structuration de la filière pêche artisanale, la valorisation et l’écoulement des produits. Un atelier a eu lieu pour réaliser un bilan critique des activités du projet, pour réfléchir à une stratégie de plaidoyer des OP pour le financement conséquent et approprié de la pêche artisanale, et pour définir en commun des pistes de travail. Un rapport résume les résultats de cet atelier.
Lire la note introductive au rapport (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Note_introductive_au_rapport_de_l_atelier_ADEPA—2.pdf
Lire le rapport (48 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Rapport_de_l_atelier_participants-2.pdf

Coton


FARM, 2008-2011
FARM a organisé un cycle de formations dans le cadre de l’Université du Coton à la demande de l’Association des Producteurs de Coton Africains (APROCA). Ces formations visent à permettre aux leaders des OP de coton de mieux maitriser le marché et d’intégrer dans la stratégie de développement de leur filière les innovations techniques - nouvelles manières de produire et nouveaux produits - managériales et organisationnelles. La première formation a eu lieu en septembre 2008 au Burkina Faso et la seconde en janvier 2009 au Mali. Elles ont réuni une quarantaine de participants de 13 pays producteurs de coton d’Afrique de l’Ouest et du Centre.
Lire une présentation de l’Université du coton :
http://www.fondation-farm.org/spip.php?article453
Consulter le programme détaillé du cycle de formations :
http://www.fondation-farm.org/spip.php?page=article&id_article=424
Lire la mission d’évaluation de l’Université du coton, menée par l’AFD, APROCA et FARM :
http://www.fondation-farm.org/spip.php?page=article&id_article=475

Autres programmes


UPADI, 2010 et 2012
Elaboré en 2002/2003 par UPADI, LSGT (Les Savoirs des gens de la terre) est un programme intégré de formation et de développement de l’agriculture qui vise à réduire la pauvreté en augmentant les revenus des paysans. LSGT forme les paysans à la base, les appuie dans la réalisation de projets à caractère économique et agroenvironnemental et favorise leur association en groupements, unions et faîtières. Le programme de formation est constitué de 5 modules (profession paysan ; solidarité paysanne ; action paysanne démocratique ; animation, formation et accompagnement ; coopération de paysans à paysans) s’adressant à la fois aux paysans, aux élus et aux formateurs et intervenants. L’approche repose essentiellement sur le potentiel local, et un diagnostic initial qui permet d’élaborer des solutions adaptées.
Lire la brochure présentant le programme LSGT avec de nombreux exemples d’application (20 p.) :
http://www.upadi-agri.org/nouvelles.php
Lire le « Programme intégré de formation et de développement de l’agriculture par les paysannes et les paysans » détaillant l’origine, la nature, les objectifs et les différentes composantes du programme (38 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Document_conceptuel__vf-janvier_2010_.pdf


SNV, février 2013
La qualité du leadership constitue un facteur déterminant pour le développement et la performance des organisations africaines mais également un défi majeur. Les expériences des leaders, hommes et femmes, ont démontré qu’il existe des liens étroits entre leur action et le mieux-être des communautés auxquelles ils dédient cette action, mais de nos jours, les organisations de développement souffrent d’une insuffisance de leadership. Il s’avère ainsi nécessaire de développer et renforcer les aptitudes des personnes qui président ces organisations ou y jouent un rôle important. Ce constat a amené la SNV (Organisation Néerlandaise de Développement) à mettre au point en 2005 un programme spécifique d’accompagnement des leaders intitulé « Programme Leadership pour le Changement – PLC ». Après une phase pilote au Mali et au Niger, le PLC a été étendu à d’autres pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Bénin, Burkina Faso, Guinée Bissau et Cameroun). Ce document détaille le contenu et le déroulement du programme.
Lire le document (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/SNV_Leadership_pour_le_Changement-1.pdf

Les enjeux


Inter-réseaux, Grain de sel n°50, avril-juin 2010
Réalisé sur la base d’entretiens avec des leaders paysans de différents pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, cet article analyse les processus et enjeux de la formation au leadership. Alors que les leaders paysans se sont vus confier, ces dernières années, des responsabilités croissantes, cet article interroge la possibilité de former des personnes à devenir leaders, détaille les différents modes d’apprentissage et livre l’expérience personnelle de plusieurs leaders en termes de formation au leadership.
Lire l’article (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/50-coup-de-projecteur-sur-les/article/etre-leader-paysan-un-processus-d


Inter-réseaux, Grain de sel n°50, avril-juin 2010
On reproche souvent aux leaders paysans de conserver leurs fonctions sur de trop longues périodes, dépassant parfois leur mandat. Cette situation pose non seulement des problèmes de gouvernance, mais elle contribue aussi à bloquer l’émergence de nouveaux leaders dans les organisations, pouvant constituer une menace pour leur pérennité. Réalisé sur la base d’entretiens avec des leaders paysans de différents pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, cet article interroge les facteurs freinant le départ des anciens leaders. Il analyse également les conditions propices à l’émergence de nouveaux leaders, notamment un accompagnement et un renforcement des capacités des jeunes générations.
Lire l’article (3 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/50-coup-de-projecteur-sur-les/article/comment-faire-place-a-une-nouvelle


Blog de François Traoré, mai 2013
Dans cet article publié sur son blog, François Traoré, agriculteur burkinabè qui a été Président de l’Union des Groupements de Céréales et des Produits Agricoles de la région du Mouhoun de 1998 à 2001, Président de l’Union National des Producteurs du Coton du Burkina de 1998 à 2010, Président de la Confédération Paysanne du Faso de 2002 à 2006 et Président de l’Association de Producteurs de Coton Africains de 2005 à 2010, revient sur les enseignements de la formation qui s’est déroulée en avril 2013 au Burkina Faso, sur le thème « Leadership pour une action paysanne démocratique ». Organisée par FARM, FRAQ et François Traoré et ayant attiré 46 jeunes intéressés par le leadership dans le secteur agricole, cette formation a été l’occasion d’échanger sur les qualités que devrait avoir un « bon leader » paysan.
Lire l’article :
http://francoistraore.blogspot.fr/2013/05/ce-que-je-pense-de-la-formation-des.html


Maisons familiales rurales (MFR), mars 2012
La journée internationale des Maisons familiales rurales (MFR) du 9 mars 2012 a porté sur la formation professionnelle des jeunes ruraux. Elle visait à permettre aux MFR d’établir un cadre commun en termes de positionnement et de message à porter auprès des pouvoirs publics. Le document publié à l’issue de cette journée livre un aperçu des débats et contributions qui ont eu lieu lors des deux tables rondes organisées : « Penser la formation et l’insertion socio-professionnelle : réalités et avenir » et « Agir pour la formation des jeunes ruraux : atouts, défis et perspectives ».
Lire le document (20 p.) :
http://mfr.fr/presse/Documents/Actes%20Rencontres%20flash-bd.pdf


AFDI, septembre 2013
Le recours des OP à des cadres et agents salariés répond à leurs besoins de disposer de ressources humaines qualifiées pouvant assister les élus dans la gestion courante de l’organisation, la mise en œuvre des activités et l’acquisition de capacités stratégiques. Néanmoins, cette évolution s’accompagne du risque de déresponsabilisation des élus professionnels et de l’accentuation de la suspicion des élus à l’égard de leurs salariés, qui ont souvent bénéficié d’une formation initiale plus importante et validée par des diplômes. Tous ces éléments peuvent parfois conduire à une incapacité des responsables élus et salariés à travailler ensemble. L’AFDI a appuyé le développement de formations visant à contribuer à améliorer les relations de travail entre élus et salariés d’une OP, pour assurer une meilleure efficacité de ce travail, consolider la viabilité des actions et améliorer l’impact des interventions. La formation porte essentiellement sur une meilleure connaissance des rôles et des attentes de chacun. Elle est complémentaire au travail à faire préalablement ou conjointement avec l’OP sur l’élaboration de son plan stratégique (ou projet professionnel).
Lire la note méthodologique présentant les enjeux et les objectifs d’une formation élus-salariés (3 p.) :
www.afdi-opa.org/fr/uploads/file/afdi-renf-orga-f-es-methodo-2013.pdf
Lire la description de l’expérience de formation élus-salariés menée au Togo (2 p.) :
www.afdi-opa.org/fr/uploads/file/afdi-cp-f-es-togo-2009.pdf

Dossiers


Inter-réseaux, mars 2004
Un groupe de travail d’Inter-réseaux s’est penché en 2002 sur les apprentissages paysans, en s’interrogeant sur la question « comment les paysans apprennent-ils ? ». Des échanges et des analyses ont été développés entre une quinzaine de responsables paysans et de praticiens impliqués dans des expériences d’appui aux apprentissages paysans dans différents pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Plusieurs contributions et quelques échanges directs entre les participants ont permis de recueillir des analyses et des informations qui enrichissent la connaissance que l’on peut avoir des mécanismes d’apprentissages paysans. Un dossier a été publié à l’issue de ces réflexions, retraçant les débats et analyses qui ont eu lieu, rassemblant les résultats de ces travaux et dessinant quelques pistes d’approfondissement possibles pour des travaux ultérieurs. Un dossier a aussi été publié dans la revue Grain de Sel afin de restituer la problématique des apprentissages paysans dans le champ plus large de la formation rurale. Ce dossier présente des éléments apportés par les participants quant aux manières d’apprendre des paysans, leur diversité, mais aussi leurs limites.
Lire le dossier sur les formations professionnelles rurales en Afrique sub-saharienne (81 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Formation-pesche-barbedette_2004.pdf
Lire le dossier de Grain de sel consacré aux formations paysannes (p. 11 à 27) :
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/26-formations-paysannes/


Inter-réseaux, mars 1999
Ce dossier constitue le document de finalisation des travaux du groupe de travail « Appui aux Organisations Paysannes et Rurales », sur le thème de la formation des responsables paysans. Constitué de diverses contributions et témoignages d’expériences de bailleurs de fonds, de formateurs (administration ou ONG) spécialisés dans la conception des programmes de formation, de formateurs détenant des compétences dans l’exécution de ces programmes, et de responsables d’OP, ce document est le résultat d’une capitalisation sur les pratiques en matière de formation et d’une réflexion sur ces pratiques. Il permet également de présenter des expériences de terrain. Bien qu’ancien, ce dossier apporte encore aujourd’hui des éléments utiles à la réflexion.
Lire le dossier (96 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf_dossier_IR_5.pdf

Lire la suite

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS