fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°258 - 12 mars 2015

Tout déroulerTout enrouler


Pastoralisme


ANOPER, mars 2015
Deux documents précieux pour mieux connaître la situation des éleveurs au Bénin d’une part et d’autre part l’Anoper, organisation nationale d’éleveurs béninois. Ces documents sont le produit d’une réflexion des éleveurs eux-mêmes, appuyés par un sociologue, Loic Barbedette. Le DOS, document d’orientation stratégique, de l’Anoper expose la vision de l’élevage à long terme défendue par cette organisation et s’appuie sur une analyse du vécu de ses membres. L’annexe analyse en détail la situation des éleveurs au Bénin.

Lire le DOS « Pour l’avenir d’un élevage familial des ruminant qui nourrit le Bénin et qui sécurise l’avenir des éleveurs » (56 p.) :

http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/DOS_ANOPER-1.pdf

Lire l’annexe « La situation actuelle de l’élevage et des éleveurs de ruminants au Bénin » (68 p.) :

http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/DOS_ANNEXE_ANOPER-1.pdf


RBM, février 2015
Le Réseau Billital Maroobè (RBM) a initié en 2013 une veille informative sur la situation pastorale effectuée par ses Antennes nationales du Burkina Faso, du Mali et du Niger. La note de synthèse sur la situation pastorale à la fin février 2015 fait état de signes annonciateurs de la période de soudure pastorale avec le facteur aggravant des conflits armés, des conflits entre pasteurs et agriculteurs et des vols de bétail. Face à ce constat, le RBM formule plusieurs recommandations, parmi lesquelles : mobiliser des ressources financières pour les pasteurs victimes des conflits armés au Mali, au Niger et au Nigeria ; accélérer la mise en œuvre du plan d’actions adopté en janvier à Lomé lors de la rencontre de haut niveau sur la transhumance transfrontalière apaisée ; accélérer l’étude de faisabilité et la mise en œuvre du projet pilote de réserve d’aliment bétail ; identifier, instruire et mettre en œuvre des programmes d’hydraulique pastorale.

Lire la note (12 p.) :

http://inter-reseaux.org/IMG/docx/RBM_Note_de_synthese_de_la_situation_pastorale_fevrier_2015.docx


RFI, novembre 2014
Sayouba Traoré a consacré une édition de son émission "Le Coq chante" (RFI) aux enjeux de l’aménagement pastoral et la sécurisation des systèmes pastoraux au Niger. La parole est donnée à Abdoulaye Nafeiri, directeur général des Productions et des Industries Animales au ministère de l’élevage ; Jacques Chabbert, coresponsable du Programme d’Appui à l’Aménagement Pastoral et à la Sécurisation des Systèmes Pastoraux au Niger ; Abdoulaye Diaouré, coordonnateur du Programme d’appui au secteur de l’élevage ou PASEL ; et Amadou Oumarou, responsable du volet accès au service de base au niveau du projet appui à l’élevage à Dosso, ou APPEL Dosso.

Ecouter ou télécharger l’émission (26 min) :

http://www.rfi.fr/emission/20141102-niger-amenagement-pastoral-securisation-systemes-pastoraux/


Ministère de l’hydraulique et de l’environnement, février 2015
En 2011, un Guide d’Animation en hydraulique pastorale avait été élaboré, fruit d’un processus de capitalisation de l’expérience du projet Puits de la Paix mené par Care. C’est un outil pratique d’animation et de formation centré sur l’accord social nécessaire à la réalisation d’un puits, pouvant intéresser les ONG comme les communautés pastorales. Il propose ainsi une démarche permettant de préparer l’implantation d’un puits et sa gestion, basée sur la concertation entre ses usagers et posant les problématiques qui peuvent se poser au cours du processus. Le RECA vient en outre de publier une note apportant des commentaires complémentaires sur quelques points contenus dans le guide.

Lire le guide (31 p, 4 Mo) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/Guide_National_Animation_en_Hydraulique_Pastorale.pdf

Lire les commentaires du RECA -Niger (2 p) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/2015-02_Commentaires_RECA_guide_d_animation_hydraulique_pastorale.pdf


Jeunes


IRAM, janvier 2015
L’Agence française de développement (AFD), en concertation avec des ONG françaises, a souhaité réaliser une étude de « capitalisation des actions de formation-insertion des jeunes conduites par des ONG ». Le présent document synthétise les principaux enseignements détaillés et analysés dans le rapport final de l’étude et les 9 rapports de pays. Cette capitalisation se veut un outil au service de la qualité et de l’efficacité de l’action des ONG, en valorisant les « pratiques » de ces dernières susceptibles d’être réinvesties dans l’action future. L’étude a été structurée autour du questionnement central suivant : « Comment et à quelles conditions l’offre de formation professionnelle soutenue par les ONG peut-elle mieux contribuer à l’intégration des jeunes dans l’emploi durable ? ». Le document présente les principales conditions d’une meilleure adéquation formation-intégration dans l’emploi, les conditions du développement de l’offre de formation et du changement d’échelle, et donne des pistes pour une plateforme d’échanges entre ONG.

Lire l’étude (36 p.) :

http://www.iram-fr.org/pdf-publications/675.pdf


Politiques agricoles et alimentaires


Gret, décembre 2014
Cette synthèse de rapport présente les résultats d’une étude menée par le GRET et ESAF en Afrique de l’Est sur les politiques agricoles et de sécurité alimentaire et l’implication des petits paysans dans le processus d’élaboration de ces politiques. L’analyse révèle la multiplicité et l’incohérence de ces politiques, avec des difficultés de mise en œuvre liées au manque de ressources financières. L’implication des petits producteurs dans ces politiques est quant à elle entravée par l’absence d’orientation claire des politiques en faveur du développement des petites exploitations, par le manque de reconnaissance des organisations de producteurs et par la volonté de l’Etat de leur imposer des décisions. L’étude formule enfin une série de recommandations.

Lire l’étude (28 p.) :

http://www.gret.org/wp-content/uploads/Agriculture-and-FS-Policies-and-SSF-in-the-EAC-Report-1-Summary-Report-Dec-2014-2.pdf


Enjeux commerciaux


Altermondes, janvier 2015
Cet article revient sur l’interdiction d’importer au Cameroun des poulets congelés en provenance d’Europe. Il retrace l’historique des événements ayant abouti à cette décision, avec notamment la création en 2003 de l’Association citoyenne pour la défense des intérêts collectifs (Acdic), visant à convaincre la population et les autorités que l’interdiction de ces importations était un bienfait pour l’économie du pays et les consommateurs. La mobilisation citoyenne en 2006 avait finalement abouti à cette décision d’interdire les importations. Enfin, l’article revient sur l’impact pour la filière et les ONG. Aujourd’hui, la production avicole couvre 90 % de la demande nationale.

Lire l’article (3 p.) :

http://www.alimenterre.org/sites/www.cfsi.asso.fr/files/873-lejouroulepouletcamerounaisaeudesdents.pdf


ICTSD, mars 2015
Le dernier numéro de la revue Passerelles est consacré à la compétitivité en Afrique de l’Ouest. Différents articles portent sur les obstacles domestiques aux échanges, le commerce intrarégional et la création de la Zone de libre échange continentale (ZLEC), ainsi que le groupe ACP. Selon le numéro, l’accroissement des échanges intra africains sera subordonné à la suppression des obstacles au commerce. De plus, pour saisir pleinement les bénéfices potentiels de la Zone de libre échange continentale et accroître durablement leur compétitivité, les pays de la Cedeao devraient entreprendre de nombreuses réformes visant l’amélioration de la qualité de l’infrastructure routière régionale, l’accroissement de la productivité et de la qualité, ainsi que la réduction des coûts de transport et de commercialisation.
http://us3.campaign-archive2.com/?u=cf1cc8a736f9eb67ece24f362&id=584813f1ff&e=d51313eadc


Coordination Sud, mars 2015
Ce communiqué émane d’organisations de la société civile en Europe et en Afrique. Il s’adresse aux élus européens et africains et en particulier aux parlementaires, auxquels il demande de refuser de ratifier les APE. Il rappelle que la Commission européenne a refusé d’examiner toutes les options alternatives proposées par la société civile, qui auraient permis de maintenir les avantages commerciaux accordés aux pays africains sans pour autant les contraindre à libéraliser leurs marchés. Il appelle également à s’engager en faveur d’Accords de Coopération et de Solidarité avec les pays africains (ACS) qui ne soient pas basés, comme le sont les APE, sur un « libre-échange qui menace l’émancipation humaine ».

Lire l’appel de Coordination Sud (5 p.) :

https://www.sosfaim.org/be/wp-content/uploads/sites/3/2015/02/Appel-FINAL-liste-de-signataires.pdf


Agroécologie


Organisations de la société civile, février 2015
Cette déclaration a été publiée suite au Forum international pour l’agroécologie ayant eu lieu au Mali fin février 2015, à l’initiative de la CNOP (Coordination Nationale des Organisations Paysannes du Mali, membre du Roppa). Elle rappelle -selon le point de vue de la société civile- les fondamentaux et origines de l’agroécologie, les principes clés sur lesquels elle repose, et propose une stratégie pour sa promotion. Celle-ci se structure principalement autour de recommandations politiques, du partage de connaissances, de la reconnaissance du rôle des femmes, du renforcement des économies locales ou encore de la création d’alliances.

Lire la déclaration (5 p) :

http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/DECLARATION_OF_THE_INTERNATIONAL_FORUM_FOR_AGROECOLOGY.pdf


Foncier


aGter, 2015
aGter organise périodiquement des réunions thématiques, des rencontres autour d’une problématique, une expérience, ou un cas intéressant de gestion des ressources naturelles. Ces discussions sont filmées, et des synthèses vidéos de 10 à 20 minutes permettent par la suite d’en rediffuser le contenu central. 7 nouvelles vidéos ont été récemment réalisées et publiées : sur les disparités de caste, de classe et de genre dans l’Inde rurale ; sur l’introduction du maïs transgénique au Mexique ; sur la concentration foncière et la financiarisation de l’agriculture en Argentine ; sur l’attribution de terres et l’importance des chefs de terres dans la société traditionnelle au Burkina Faso ; sur l’échec de la réforme foncière en Afrique du Sud ; sur les subventions à l’agriculture et à l’élevage au Mexique ; et enfin sur l’accaparement foncier, le développement caféier et la «  labellisation durable  » sur les hautes terres du Sud-Ouest de l’Éthiopie.
http://agter.org/bdf/fr/thesaurus_dossiers/motcle-dossiers-46.html#Onglet_Chemins


Chaines de valeur durable


CTA, 2014
Ce livre résume les conclusions de dix-huit chaînes de valeur dans onze pays ACP. Il vise à identifier les facteurs influençant le développement des chaînes de valeur commerciales. Quels facteurs favorisent les initiatives d’entreprise et la rentabilité ? Lesquels représentent des contraintes ? Destinée aux gouvernements, aux entreprises privées, aux donateurs et aux ONG, cette publication détaillée met l’accent sur la maximisation de l’inclusion des petits exploitants. Les expériences analysées vont de la transformation du caoutchouc au Cameroun à la culture de piments en Jamaïque, en passant par la transformation de la canne à sucre en Ouganda, l’exportation de mangues en Haïti ou encore la culture de la papaye aux Fiji. Toutes ces expériences ont dû faire preuve de leur durabilité ou mettre en évidence leur potentiel de durabilité.

Lire l’ouvrage (112 p.) :

http://publications.cta.int/fr/publications/publication/1821/


Engrais et semences


FAO, février 2015
Quel sera le niveau d’utilisation d’engrais dans le monde en 2018 ? Ce rapport présente les résultats des études prévisionnelles réalisées en Juin 2014. L’utilisation d’engrais minéraux au niveau mondial devrait dépasser en volume 200 millions de tonnes en 2018, soit 25 pour cent de plus qu’en 2008. Quant à la consommation mondiale d’engrais minéraux, elle devrait croître de 1,8% par an de 2014 jusqu’en 2018. C’est en Afrique subsaharienne que la demande d’engrais azotés devrait croître le plus rapidement, au rythme de 4,6 pour cent par an. Cependant, du fait de la sous-utilisation des engrais minéraux dans cette partie du monde, le volume des applications d’engrais azotés en 2018 n’augmentera que de 340 000 tonnes par rapport à 2014, soit moins de cinq pour cent de l’augmentation mondiale prévue.

Lire le rapport (66 p.)

http://www.fao.org/3/a-i4324e.pdf

Lire une présentation du rapport en français :

http://www.fao.org/news/story/fr/item/277668/icode/


CTA, mars 2015
Cette publication donne un aperçu des différents systèmes semenciers, de l’environnement politique et scientifique, et des défis auxquels sont confrontés les gouvernements, les universités, le secteur privé, les exploitants agricoles et d’autres acteurs pour garantir la disponibilité de semences de qualité, mais aussi de veiller à ce que l’Afrique augmente sa part dans le commerce mondial des semences.

Lire le rapport (131 p.) :

http://www.asareca.org/sites/default/files/ONLINE-Seed%20Systems%2023.02.pdf


Banque Mondiale, janvier 2015
Ce rapport s’intéresse aux efforts faits en Afrique de l’Ouest pour construire un marché régional intégré de semences et d’engrais. Il pointe la nécessité de se tourner vers des solutions faciles à mettre en place et dont les impacts sont visibles à court terme, en attendant que les efforts vers l’harmonisation régionale et l’implémentation de standards internationaux fassent leur effet. Le rapport analyse ainsi le marché des intrants au sein de la Cedeao et l’opportunité de la politique commune pour les intrants agricoles ainsi que les progrès et défis associés à un commerce intra-régional harmonisé. Il émet enfin une série de recommandations politiques.

Lire le rapport (64 p) :

http://www-wds.worldbank.org/external/default/WDSContentServer/WDSP/IB/2015/01/15/000470435_20150115132901/Rendered/PDF/936300REVISED00REVISED0FINAL0TO0DC.pdf


Sols


AgriCultures Network, mars 2015
Cette édition de la revue « Farming Matters » est consacrée à la thématique des sols. Les articles du numéro soulignent que, de plus en plus, de bons exemples de pratiques agro écologiques développés par des agriculteurs qui connaissent depuis très longtemps l’importance du carbone du sol sont maintenant réapprises, adaptés et de nouvelles pratiques sont développées pour reconstruire le carbone du sol. L’utilisation en Grande Bretagne d’une boite à outils fournissant des conseils appropriés sur la gestion du carbone du sol, le compostage de la paille de riz en Birmanie, le paillage au Burkina et le retour au techniques traditionnelles alliant jachère, utilisation du fumier et paillage en Bolivie sont autant de pratiques présentés dans cet article.

Lire la revue (48 p.) :

http://www.agriculturesnetwork.org/magazines/global/soils-for-life/at_download/magazineissue_pdf?utm_source=mag-mar-2015&utm_medium=Email&utm_content=Download&utm_campaign=31-1


IED Afrique, mars 2015
Le prochain numéro d’Agridape, la revue d’IED, membre d’Inter-réseaux, sera consacrée à la question des sols. La rédaction lance donc un appel à contribution, qui rassemble les questions suivantes : Quelles innovations et stratégies sont mises en œuvre par les agriculteurs familiaux pour gérer la matière organique et améliorer la vie des sols ? Quels sont les problèmes qu’ils rencontrent et quels avantages en tirent-ils ? Quel système d’organisation et de gestion pour une bonne gouvernance des sols ? Quelles sont les solutions proposées par les chercheurs et les décideurs politiques pour favoriser cette transition vers des sols sains et durables ? Quelles leçons peut-on tirer des succès et des échecs dans ces processus ? Vous êtes invités à proposer des articles.
http://www.iedafrique.org/Appel-a-Contribution-AGRIDAPE-Mars.html


Changement climatique


Cirad, février 2015
Cette brochure décrit de manière simple et illustrée comment le changement climatique affecte l’agriculture et en quoi l’agriculture est à la fois victime et responsable du changement climatique. Après avoir souligné les menaces que fait peser le changement climatique sur la sécurité alimentaire, elle détaille les enjeux et les méthodes de l’atténuation du changement climatique et de l’adaptation au changement climatique. Elle explique enfin l’approche de l’agriculture "climato-intelligente".

Lire la brochure (12 p.) :

http://www.cirad.fr/content/download/9630/110082/version/1/file/SIA15-Brochure+FR-xlight.pdf


OP


Fert, janvier 2015
En 2014, la fédération malgache d’organisations paysannes Fifata a fêté ses 25 ans. A cette occasion, Fert revient sur l’histoire de cette OP. La présente note retrace ainsi le parcours de l’association depuis sa création, avec le développement de ses différentes fonctions (représentation des membres, financement, formation, ou encore ses fonctions économiques comme l’approvisionnement en intrants). Enfin, elle présente les orientations actuelles de Fifata, qui souhaite progresser vers une spécialisation de ses membres pour une plus grande professionnalisation.

Lire l’article (3 p) :

http://www.fert.fr/wp-content/uploads/2015/03/revue-aventure-microprojets-141.pdf?ebede6


FOPAC, mars 2015
Le dernier numéro du trimestriel publié par la FOPAC, Fédération des Organisations des Producteurs Agricoles du Congo au Nord Kivu. Au-delà des actualités intéressant le monde paysan de cette région, le numéro fait le point notamment sur les grandes orientations de la FOPAC pour les années à venir.

Lire le bulletin (24 p.) :

http://www.fopacnk.org/IMG/pdf/wakulima_30_for_web.pdf


Salon SAHEL au Niger


RECA Niger, mars 2015
Le Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage - SAHEL 2015 - s’est tenu à Niamey du 3 au 8 mars 2015. Plusieurs articles ont été réalisés par le RECA Niger sur cet événement. Dans une rubrique présentant les articles parus dans le « Journal du Salon » à l’occasion, vous trouverez notamment un article sur le concept de la « Maison du Paysan », qui repose sur l’approche « systèmes de services intégrés » conçue et développée par les organisations de producteurs (Fédération Mooriben principalement). Le Blog pour la souveraineté alimentaire de SOS Faim a également relayé un article du « Journal du Salon » portant sur les progrès de la transformation des produits locaux au Niger.

Consulter la rubrique consacrée au Salon SAHEL 2015 sur le site du RECA - Niger :

http://www.reca-niger.org/spip.php?rubrique103

Lire l’article sur le concept de la Maison du Paysan :

http://www.reca-niger.org/spip.php?article853

Lire l’article sur la transformation locale :

https://sosfaim.wordpress.com/2015/03/09/au-niger-la-transformation-locale-en-progres-regulier/


Motorisation


Farm, 12-13 février 2015
Pierre Girard (Farm) est intervenu au colloque « Structures d’Exploitation et Exercice de l’Activité Agricole » organisé par la SFER sur la thématique de la motorisation partagée. Le document de sa présentation a été publié sur le site de FARM. Il montre qu’au Bénin, l’adoption du tracteur entraîne une « patronalisation » des exploitations agricoles car la part de main d’œuvre non familiale est de plus en plus élevée pour réaliser les opérations agricoles. La présentation souligne également que le développement des Coopératives d’utilisation de matériel agricole (Cuma) laisse observer des changements importants dans la vision du métier d’agriculteur. L’appartenance au groupement et le tracteur partagé sont des sources unanimes de fierté et de renforcement de la position du chef d’exploitation. Enfin, les Cuma jouent un rôle important dans l’émergence de leaders et relèvent d’une logique bottom-up qui porte les germes d’une vraie rupture dans les relations entre l’Etat et le monde agricole.

Lire le document (18 p.) :

http://fondation-farm.org/zoe/doc/farm_20150213_sfer_cuma.pdf


Perspectives agricoles et alimentaires


Cirad, Farm, mars 2015
La Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde (Farm) a commandité à Bruno Dorin, chercheur au Cirad, une étude visant à éclairer les enjeux agricoles et alimentaires de la transformation structurelle des économies africaines. La conversion des données en équivalent calories alimentaires permet de situer la place de l’Afrique subsaharienne dans les perspectives de la FAO à l’horizon 2050. Cette approche est complétée par une analyse des tendances projetées de la population active agricole, qui rend possible une estimation de la productivité moyenne du travail agricole. L’étude fait notamment ressortir que malgré les progrès à ce niveau, les inégalités de revenu risquent de se creuser entre l’agriculture et les autres secteurs.

Lire le communiqué de Farm (points clés de l’étude :

http://www.fondation-farm.org/zoe/doc/farm_etude_dynagri_dorin_communique.pdf

Lire l’étude (53 p) :

http://hal.cirad.fr/cirad-01113012/document


Insécurité


Farm, Pluriagri, février 2015
Cette synthèse présente les principales idées débattues lors du colloque organisé par Farm et Pluriagri le 16 décembre 2014, sur le thème « Agriculture délaissée : terreau de l’insécurité ». Après avoir défini en introduction le concept d’insécurité, il a été montré que si la corrélation entre non développement agricole et insécurité est évidente, le lien de causalité ne l’est pas autant. Dans tous les cas, une diversité de fragilités structurelles, ayant une dimension agricole plus ou moins forte, contribue à générer de l’insécurité. Quelques solutions ont été proposées notamment en termes d’emploi des jeunes, de valorisation économique des territoires, de choix des modèles de modernisation adéquats et de politiques publiques favorables au développement agricole en vue de prévenir les conflits.

Lire la synthèse (7 p.) :

http://www.fondation-farm.org/zoe/doc/farm_s20141216agrisecu_synthese.pdf


Agriculture urbaine


Cirad, janvier 2015
La dernière édition de « Perspective » porte sur l’agriculture urbaine en Afrique de l’Ouest. Après avoir souligné le rôle économique, environnemental et social de l’agriculture urbaine, la publication montre que les actions et les politiques de soutien dont cette forme d’agriculture commence à bénéficier se révèlent peu efficaces, car elles ne prennent en compte ni les arrangements informels entre acteurs – agriculteurs, éleveurs, gestionnaires de déchets, autorités –, ni la disposition spatiale des activités et leur nécessaire proximité. La publication souligne le besoin de mettre en œuvre une approche globale prenant en compte ces arrangements informels et cette nécessaire proximité.

Lire la publication (4 p.) :

http://www.cirad.fr/content/download/9502/108267/version/2/file/Perspective31_Robineau_FR.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS