fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°249 - 30 octobre 2014

Tout déroulerTout enrouler

Sommaire


- En complément du Grain de sel Agroécologie : articles en ligne


- Fiches sur le foncier et la gestion des ressources naturelles au Niger
- Guide d’analyse ex-ante de projets d’investissements agricoles à emprise foncière
- Vidéo : Du terroir au pouvoir


- Documents du colloque « Accompagner l’insertion des jeunes dans les agricultures familiales au Sud »
Montpellier 2014
- Déclaration et vidéo du CNCR : Quelle stratégie politique d’accompagnement des jeunes ?


- Note synthèse de la situation pastorale : les pasteurs inquiets


- 25 fiches : les agricultures familiales innovent
- AIAF au Sénégal : Le CNCR et ses fédérations membres se mobilisent sur l’importance de l’agriculture familiale
- Sept rapports sur les débats relatifs à l’agriculture familiale
- Politiques publiques et agricultures familiales en Amérique latine et dans les Caraïbes
- Rapport FAO : Ouvrir l’agriculture familiale à l’innovation
- Baromètre de la faim 2014 : le rôle de l’agriculteur au nord et au sud


- Synthèse : évaluation de 15 ans d’actions d’accompagnement de l’AFD dans l’agroécologie
- Rapport : filières biologiques et opportunités de revenus pour les petits producteurs
- Publication : Développer des chaînes de valeurs alimentaires durables


- Note de la CCD : Retour sur le Sommet Climat du 23 septembre 2014


- Revue Agridape : Espaces et Territoires


- Indice IFPRI de la faim dans le monde 2014 : le défi de la faim invisible
- Rapport : la résilience pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle
- Etude : des ressources de plus en plus limitées dans le Sahel
- Rapport : La nouvelle politique sud-africaine en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle


- Article : Oxfam quitte le « Leadership Council » de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et
nutritionnelle


- Note CSA : Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires
- Article : Un « Benchmarking the business of agriculture » en phase de test dans une dizaine de pays


- Resakss : Rapport 2013 sur le commerce en Afrique (ATOR)
- Great Insights : les Accords de partenariats économiques et au-delà
- Dossier : APE UE – Afrique de l’Ouest
- Revue Passerelles : Les enjeux des méga-accords commerciaux régionaux pour l’Afrique


- Interview vidéo : « La voix du paysan », la radio communautaire des groupes Naam


- Etude : les filières Jatropha en Afrique de l’Ouest


- Article : Perspectives pour le secteur du riz d’Afrique subsaharienne


- Spore n°172 : L’agriculture intelligente face au climat
- Agri-Infos n°76 – Octobre 2014


- Enquête sur le réseau FAR


À la une


Vous avez été nombreux à contribuer au dernier numéro de la revue Grain de sel, consacré à l’agroécologie en Afrique de l’Ouest et du Centre. Plusieurs articles ont été publiés dans la version électronique du numéro.
- « Les facettes agroécologiques de l’élevage des ruminants en Afrique de l’Ouest et du Centre », Eric Vall, Mohamadoun A. Diallo, Mathieu Vigne, Ida Bénégabou, Jonathan Vayssières, Alasane Ba, Aimé L. Dongmo et Mélanie Blanchard
- « L’expérience des Unions de producteurs de niébé au Burkina Faso », Marta Kasprzyk, Jean-Louis Garnotel
- « Le SECAAR au Togo : opportunités et limites du compost » Simplice Agbavon
- « Agroécologie : un petit tour dans le Mayanda, en République démocratique du Congo », Justine Scholle
- « Le Programme pour le Sahel et l’Afrique de l’Ouest en Appui à l’Initiative de la Grande Muraille Verte », Jean-Marc Sinnassamy
- « Le champ école des producteurs : une approche efficace pour l’apprentissage et la diffusion de l’agriculture de conservation ? » Patrice Djamen, Nadine Andrieu, Blaise Ouédraogo, Jean-Marie Douzet, Michel Havard, Innocent Bayala, Der Dabire, Amadou Diallo, Médina Karambiri, Kalifa Coulibaly
- « Comment co-construire des systèmes de production à base d’agriculture de conservation en Afrique de l’Ouest ? » Patrice Djamen, Nadine Andrieu, Jean-Marie Douzet, Michel Havard, Innocent Bayala, Der Dabire, Amadou Diallo, Médina Karambiri, Kalifa Coulibaly
- « Plaidons pour l’agroécologie ! » Laurent Levard
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/63-66-agroecologie-en-afrique-de-l/article/grain-de-sel-no63-66-agroecologie


Foncier


RECA Niger, octobre 2014
Le RECA a lancé une série de courtes notes (2 p.) sur le foncier et la gestion des ressources naturelles au Niger. La dernière de ces notes porte sur le ramassage de la paille. Elle présente les dispositions par rapport au ramassage et au stockage de la paille dans les espaces pastoraux. Les notes publiées précédemment portent sur : la circulation des animaux ; la fermeture et la libération des champs ; la sécurisation des terres pastorales ; les actes de sécurisation foncière.

Lire la note sur le ramassage de la paille :

http://www.reca-niger.org/spip.php?article818

Retrouver les autres notes :

http://www.reca-niger.org/spip.php?rubrique99


Comité Foncier et Développement, octobre 2014
Faisant suite aux Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers du CSA, ce guide vise à garantir l’opérationnalisation de ces principes. Le document présente ainsi un guide et une grille d’analyse de projets agricoles à emprise foncière, appropriables par chaque institution pour faire évoluer ses procédures internes d’instruction des projets. Il aborde des considérations économiques (comme par exemple l’analyse de la distribution de la valeur ajoutée entre acteurs), mais aussi sociales et environnementales avec notamment les impacts environnementaux ou le respect des droits des populations.

Lire le guide (82 p.) :

www.foncier-developpement.fr/wp-content/uploads/Guide-analyse-ex-ante-de-projets-investissements-agricoles.pdf


Cirad, Comité Foncier et Développement, octobre 2014
Ce film a été réalisé au Sénégal au cours d’ateliers participatifs animés avec l’appui du CIRAD et sur financement du Comité Foncier et Développement. Il présente une méthode originale basée sur des jeux, théâtre et simulations pour aider les populations à proposer des réformes foncières en s’appuyant sur leurs expériences.

Voir la vidéo (26 min) :

http://www.dailymotion.com/video/x28rttd_du-terroir-au-pouvoir_creation


Jeunes


Réseau FAR, octobre 2014
Vous trouverez sur cette page les documents relatifs au colloque sur l’insertion des jeunes dans les agricultures familiales au Sud, ayant eu lieu en juin 2014 à Montpellier. Celui-ci visait à analyser des expériences d’installation, dégager des stratégies d’action en matière de recherche, de formation et d’appui au développement et esquisser une mise en réseau sur ce thème. Sont disponibles les différents documents présentant les participants, le programme, les vidéos des échanges et les contributions des participants.
http://www.reseau-far.com/rencontres-et-partenariats/colloque-accompagner-linsertion-des-jeunes-en-agriculture-montpellier-2014.html


CNCR, octobre 2014
A l’initiative du Collège des jeunes du CNCR et dans le cadre de la préparation du Forum de la Francophonie et plus précisément, du panel sur l’installation des jeunes en Agriculture : "Quelle stratégie politique d’accompagnement des jeunes ?", un atelier a été organisé du 07 au 08 Octobre 2014, à Dakar. Une déclaration sur les visions et les attentes des jeunes ruraux a été publiée suite à cet atelier. Une vidéo de la présentation de Babacar Samb - Conseiller en développement agricole et d’affaires au CNCR, sur l’analyse des initiatives sénégalaises d’installation des jeunes est également disponible.

Voir la vidéo (20 min.) :

https://www.youtube.com/watch?v=z-NW5EyYxTs&feature=youtu.be

Lire la déclaration

www.ypard.net/sites/ypard.net/files/D%C3%A9claration%20finale%20du%20Coll%C3%A8ge%20des%20jeunes%20du%20CNCR_inst_jeunes_agr.pdf


Pastoralisme


Réseau Billital Maroobé, août 2014
Cette note est le fruit d’une veille dans sept pays d’Afrique de l’Ouest, visant à assurer un suivi proactif de la situation pastorale et des menaces qui pèsent sur les familles de pasteurs. Elle informe sur les dynamiques des ressources pastorales (situation des pâturages et points d’eau, santé animale, mouvements des éleveurs et du bétail), sur la situation des marchés à bétail, les événements critiques (par exemple les conflits), ou encore les actions innovantes recensées, et pour finir fournit des recommandations. Cette période de campagne pastorale est caractérisée par : un retard de la saison des pluies ; des périodes de sécheresse ; et le retour de l’insécurité dans le Nord Mali et sa généralisation dans le Nord Nigeria.

Lire la note (6p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Bulletin_aout_2014_revu.pdf


Agriculture familiale



CFSI, Fondation de France, Groupe Initiative, Inter-Réseaux, octobre 2014

Dans le cadre de l’AIAF, la Fondation de France, le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), le Groupe Initiative et Inter-Réseaux ont mené un travail collaboratif pour la mise en lumière de capitalisations d’innovations locales et paysannes, présentées dans ce document sous forme de fiches. Ces initiatives sont soutenues en Afrique, Amérique Latine et Asie du Sud-Est par des membres de ces réseaux, avec trois thèmes clés : l’accès au marché, la gestion des ressources naturelles et le financement. Chaque fiche décrit en quelques pages le contexte, les types de changements apportés, les principaux résultats, les types d’innovations, leur description et leurs acteurs, les défis, le changement d’échelle et enfin les principaux enseignements à en tirer.

Voir le recueil de fiches (106 p., 2 Mo) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/les-agricultures-familiales-innovent-25-fiches-141015-vf.pdf


FONGS, octobre 2014
A l’occasion d’une journée de mobilisation sur l’agriculture familiale, la FONGS a publié un article présentant succinctement les résultats d’une étude auprès de 2000 exploitations familiales, prouvant leur apport important à l’économie nationale. Au Sénégal, il existe ainsi environ 400 000 exploitations familiales, soit 95% des exploitations. Celles-ci nourrissent directement plus de 30 000 personnes, en contribuant à 69% au « panier de la ménagère » des Sénégalais. Toutefois, elles doivent recourir à des activités non agricoles. L’étude montre également que les EF commercialisent en moyenne 52% de leur production.
http://www.fongs.sn/spip.php?article233


IDS, IIED, ODI, octobre 2014
Ces sept rapports (d’une vingtaine de page chacun) publiés par trois bureaux d’études britanniques cherchent à approfondir les débats actuels sur l’agriculture familiale. Ils s’intéressent plus particulièrement aux politiques publiques et investissements nécessaires à l’amélioration de la viabilité des petites unités de production en Afrique subsaharienne. Les auteurs y proposent des schémas et scénarios de développement (par exemple l’intégration développement rural – développement urbain) ainsi que des stratégies politiques et économiques permettant aux petites exploitations de se maintenir malgré un libéralisme présent (diversification économique, subventions aux intrants, TIC...). Ces rapports concluent entre autres sur les marges de manœuvres que possèdent les gouvernements face aux enjeux de l’agriculture familiale.

Lire les rapports :

http://www.future-agricultures.org/blog/entry/world-food-day-2014-seven-new-papers-unpick-debates-on-african-agriculture-and-rural-development


Cirad, avril 2014
Cet ouvrage rassemble les résultats d’une étude menée par le Cirad et vingt partenaires latino-américains. La diversité des agricultures familiales en Amérique latine y est présentée, ainsi que celle des politiques publiques la concernant. Dans un premier temps, on y aborde le contexte historique de l’apparition des politiques publiques dédiées à l’agriculture familiale, ainsi que leur diffusion à partir des années 2000. Les auteurs s’intéressent ensuite à la diversité des définitions données à l’agriculture familiale dans les différents pays étudiés, ainsi que les conséquences en termes de politiques publiques. La dernière partie est consacrée aux résumés des études menées au sein de chaque pays.

Lire la synthèse en espagnol (36 p., 5 Mo) :

http://www.territorioscentroamericanos.org/ecadert/Documents/Resumen%20ejecutivo%20libro%20AIAF%20LAC%202014.pdf


FAO, 2014
Ce rapport cherche à montrer que les exploitations familiales (EF) doivent innover dans le but d’améliorer leur productivité et d’avoir un accès plus grand au marché. Pour favoriser leur innovation, il préconise entres autres d’augmenter les investissements publics dans la recherche-développement agricole et les services de vulgarisation et conseil, ainsi que renforcer la capacité d’innovation via des investissements dans l’éducation et la formation à tous les niveaux. Les principaux obstacles à l’innovation qu’il identifie sont l’absence d’infrastructures, le manque d’instruments financiers et d’instruments de gestion des risques, ainsi que la précarité des droits de propriété.

Lire le résumé (12 p.)

www.fao.org/3/a-i4036f.pdf

Lire le rapport (161 p.) :

www.fao.org/3/a-i4040e.pdf


Geres, octobre 2014
L’édition 2014 du Baromètre de la Faim (initiative de 15 organisations de la société civile) a choisi pour thème l’agriculture familiale. Il montre que les projets locaux et innovants participent à lutter concrètement et efficacement contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté. Des témoignages (agriculteurs de France et d’Ouganda) et exemples d’initiatives d’agriculteurs au Nord comme au Sud en témoignent (parmi eux : la gomme d’acacia au Sahel, ou encore les foires aux graines au Soudan du Sud). Pour finir, Stéphane Le Foll apporte son éclairage sur les enjeux de demain.

Lire (16 p., 3 Mo) :

www.geres.eu/images/presse/Barometre2014-FINAL_webdiffusion.pdf


Agriculture durable



AFD, septembre 2014

Ce document fait la synthèse du rapport final de l’évaluation externe des quinze ans d’actions d’accompagnement de l’Agence Française de Développement (AFD) et du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) en matière d’agroécologie (en pratique, de semis sur couvert végétal, SCV) réalisée à la demande de l’AFD de juillet 2013 à mai 2014 par le Gret. Il comprend une évaluation globale des projets, l’identification des facteurs clés influant sur les résultats en matière de SCV, l’appréciation de l’outil-programme et des démarches d’apprentissage, ainsi que des recommandations.

Lire la synthèse (24 p., 7 Mo) :

http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Evaluations/Evaluation-capitalisation/58-evaluation-capitalisation.pdf


FAO, 2013
Selon la FAO, la demande en produits Bio ne cesse d’augmenter dans les pays en développement. Dans cette optique, l’étude s’intéresse à différentes chaînes d’approvisionnement en produits biologiques : le riz en Inde et en Thaïlande ; les produits horticoles au Brésil et en Hongrie ; les fruits et le café en d’Afrique. Une analyse et une comparaison de ces différents cas à travers plusieurs thèmes (le marketing, le financement et la gestion post-récolte) débouche sur l’identification de facteurs de succès ou d’échec. L’étude conclut par exemple que les partenariats avec le secteur privé (en particulier acheteurs et importateurs) sont des facteurs de succès, notamment lorsqu’ils sont gérés par des ONG.

Lire le rapport (62 p.) :

http://www.fao.org/docrep/017/i3122e/i3122e.pdf


FAO, septembre 2014
Cette publication est la première d’une série de manuels de la FAO sur le développement de chaînes de valeur alimentaires durables. Elle définit dans un premier temps le concept de chaînes de valeur alimentaires durables, puis elle présente et analyse ce modèle de développement intégrant les concepts multidimensionnels de durabilité et de valeur ajoutée. Elle présente ensuite les dix principes directeurs d’une approche basée sur le développement de chaines de valeur alimentaires durables avant d’examiner le potentiel et les limites d’une telle approche.

Lire le rapport (89 p.) :

http://www.fao.org/3/a-i3953e.pdf


Climat


Coordination Sud, octobre 2014
La deuxième note annuelle de la Commission Climat et Développement fait le bilan du sommet climatique de New York. Dans ce qu’il faut retenir de ce sommet, la note mentionne que les financements publics pour lutter contre le changement climatique (environ 2milliards d’euros de contributions annoncés) demeureraient très en-dessous des besoins estimés. De plus, la société civile française pense qu’il sera difficile d’orienter les actions et financements de l’Alliance globale pour la « Climate-Smart Agriculture » vers une agriculture résiliente et respectueuse des sociétés et de l’environnement. Sont également abordés la « Déclaration de New York sur les forêts », ainsi que les initiatives pour un accès à l’énergie durable pour tous.

Lire la note (4 p.) :

http://www.coordinationsud.org/wp-content/uploads/NOTES-DE-LA-COMMISSION-CLIMAT-CSUD-2-Bilan-du-Sommet-Climat1.pdf


Territoires


IED Afrique, septembre 2014
Ce numéro de la revue Agridape propose des pistes pour une agriculture familiale plus viable, résiliente et durable, via une approche territoriale centrée sur la valorisation des espaces. Ainsi, au travers de différents exemples on apprend comment les exploitants agricoles familiaux parviennent, en remodelant leurs espaces agricoles, à les rendre plus résistants et performants. Quelques exemples présentés : les périmètres bocagers pour reverdir le Sahel ; la valorisation d’espaces colonisés par des plantes envahissantes à Djibouti, ou encore les stratégies d’appropriation temporelle/saisonnière de l’espace agricole dans les villes moyennes du Cameroun.
http://www.iedafrique.org/-Espaces-et-Territoires-.html


Sécurité alimentaire et résilience


IFPRI, octobre 2014
La neuvième édition du rapport de l’indice IFPRI de la faim dans le monde propose une mesure multidimensionnelle de la faim au niveau national, régional et mondial. Il montre les progrès effectués depuis 1990, tout en soulignant que le niveau de la faim reste alarmant voire extrêmement alarmant dans 16 pays (dont le Burundi et l’Erythrée). Cette année, il fait un focus sur la faim invisible (caractérisée par des carences en micronutriments) qui touche plus de 2 milliards de personnes dans le monde. Celle-ci enfermerait les pays dans des cycles de malnutrition, mauvaise santé, pertes de productivité, pauvreté persistante et croissance économique réduite.

Lire le rapport (54 p., 6 Mo) :

http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/ghi14fr.pdf

Lire la synthèse (10 p., 4 Mo) :

http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/ib83fr.pdf


IFPRI, octobre 2014
Ce rapport fait suite à la conférence “Building Resilience for Food and Nutrition Security” tenue en mai 2014, qui visait à discuter des approches et outils pour construire la résilience, et identifier les lacunes en termes de connaissance et d’actions. Le présent document réunit donc une série de notes en lien avec la conférence, qui soulèvent différentes questions et offrent des pistes de réponse. Parmi elles : les chocs deviennent-ils de plus en plus fréquents ? Pourquoi certaines communautés sont plus résilientes que d’autres ? Quels types d’interventions permettent de sortir des foyers de la vulnérabilité ? Comment la sécurité alimentaire peut-elle être assurée face à ces différents chocs ?

Lire le rapport (230 p.)

http://www.ifpri.org/publication/resilience-food-and-nutrition-security


Lund University, septembre 2014
Selon cette étude, les besoins en nourriture – pour les hommes et les animaux – et en énergie augmentent d’année en année dans la bande sahélienne, à un rythme supérieur à celui de la hausse de l’offre de ces produits. Les données de l’étude témoignent d’une baisse des ressources disponibles par ménage et des hausses de températures, annonçant des perspectives inquiétantes pour la région.

Lire l’étude (12 p.) :

http://iopscience.iop.org/1748-9326/9/9/094003/pdf/1748-9326_9_9_094003.pdf


Ministère de l’agriculture de l’Afrique du Sud, août 2014
Ce document synthétise les grands objectifs en matière de sécurité alimentaire en Afrique du Sud. Il donne des outils d’évaluation de la sécurité alimentaire, décrit les facteurs qui l’affectent ainsi que différents mécanismes de réponse. Cinq axes d’intervention prioritaires pour l’État sont préconisés : mettre en place des filets de sécurité pour répondre aux situations d’urgence ; développer l’éducation nutritionnelle ; augmenter la production agricole en mettant l’accent sur le soutien aux ménages ruraux pratiquant la petite agriculture ; renforcer l’accès aux marchés des petits agriculteurs ; enfin améliorer la gestion du risque en appuyant les programmes de recherche agricole.

Lire le rapport (21 p.) :

http://www.gov.za/sites/www.gov.za/files/37915_gon637.pdf


Nouvelle Alliance


Oxfam, septembre 2014
En septembre, Oxfam a assisté pour la dernière fois au Leadership Council de la Nouvelle Alliance, dont elle faisait partie depuis ses débuts il y a deux ans dans l’espoir d’en améliorer la transparence. Face aux progrès limités de cette participation, Oxfam publie un article dénonçant des accords demeurant opaques et non démocratiques. Ceux-ci privilégieraient les intérêts d’un petit groupe de bailleurs, représentants gouvernementaux et grandes entreprises privées, excluant les considérations de la société civile et menaçant ainsi les petits agriculteurs. Ainsi, Oxfam continue de croire que la Nouvelle Alliance, dans sa forme actuelle, doit être radicalement réformée ou interrompue, et précise trois points critiques devant être considérés par ses membres.
http://blogs.oxfam.org/en/blogs/14-10-06-leaving-leadership-council-new-alliance-food-security-and-nutrition


Investissement


FAO, septembre 2014
Le Comité sur la Sécurité Alimentaire a publié une note dans laquelle figurent 10 principes fondamentaux pour des investissements responsables dans l’agriculture. Ceux-ci traitent des questions de sécurité alimentaire, développement durable, égalité des sexes, participation des jeunes, respect des régimes fonciers ou encore du patrimoine culturel tout en favorisant la diversité et l’innovation. Ils sont suivis d’un descriptif des rôles et responsabilités concernant chaque partie prenante : États, institutions de financement, établissements de recherche, petites exploitations et OP, organisations de la société civile, etc.

Lire la note (17 p.) :

http://www.fao.org/3/a-ml291f.pdf


lalibre.be, octobre 2014
L’indicateur « Benchmarking the business of agriculture » -classant les pays selon leur attractivité à y faire des affaires dans le secteur de l’agriculture- est aujourd’hui en test dans une dizaine de pays et provoque la controverse. Cet article confronte les arguments de la Banque Mondiale (à l’origine de cette initiative) avec les réclamations de la société civile au sujet de l’impact de tels indicateurs, et plus largement des conséquences néfastes d’un appui indirect aux réformes néo-libérales.
http://www.lalibre.be/actu/movewithafrica/l-agriculture-un-business-comme-un-autre-5433d81235708a6d4d5c26b3


Enjeux commerciaux


Resakss, 2014
L’institution chargée de suivre la mise en œuvre du PDDAA en Afrique publie chaque année un rapport analysant les tendances concernant le commerce en Afrique. Celui-ci aborde les thèmes de la volatilité des prix, des possibilités d’accroissement du commerce transfrontalier, ainsi que des impacts potentiels des chocs climatiques sur les exportations à l’échelle régionale. Selon le Resakss, l’augmentation rapide du commerce régional en Afrique depuis les années 2000 permettrait de réduire la dépendance du continent vis-à-vis des importations des pays développés. De plus, l’ouverture des marchés africains pourrait permettre de réduire les chocs affectant l’offre locale. Ainsi, selon ce rapport, les politiques devraient être destinées à augmenter la productivité et réduire les coûts de transports et autres coûts de transactions, à l’inverse de mesures de protectionnisme qui elles peuvent « miner » le commerce.

Lire le rapport (168 p., 7 Mo) :

http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/resakss_ator2013.pdf


Ecdpm, octobre-novembre 2014
Ce numéro axé sur les APE débute avec les opportunités créées par ces accords (en termes d’intégration intra et inter régionale principalement), notamment en donnant la parole au Commissaire Européen au commerce Karel De Gucht. L’article suivant ouvre le débat en rappelant les menaces liées aux préjudices causés au développement et à la coopération, autant pour l’Europe que pour l’Afrique. Dans un autre article, le Conseil Français des Investisseurs en Afrique explicite les contenus des APE, et décrit le rôle que le secteur privé devrait jouer dans leur implémentation les années à venir. Le numéro revient également sur les processus de négociation qui ont permis les APE et les rapports de force en jeu ; et pour finir s’intéresse au positionnement des États-Unis vis-à-vis de ces relations commerciales, ainsi qu’au traité transatlantique avec le Canada.

Lire le rapport (44 p., 3 Mo) :

http://ecdpm.org/wp-content/uploads/Great_Insights_Vol3_Issue9_Oct-Nov_2014.pdf


ASTM, Sos Faim, octobre 2014
Ce dossier retrace dans un premier temps l’histoire des négociations des APE depuis 2003, de manière simple et vulgarisée. Ensuite, les conséquences de ces accords sont abordées à travers une interview d’Inoussa Maïga, journaliste au Burkina Faso et spécialisé dans le développement rural. Pour finir, la parole est donnée à Ibrahim Coulibaly, selon qui « l’APE va signer la mort des tentatives d’intégration régionale de l’Afrique de l’Ouest ».

Lire le dossier (15 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/bp284-dossier_l1_3mb_.pdf


ICTSD, octobre 2014
Ce numéro consacre plusieurs articles aux accords commerciaux méga-régionaux : quelles implications pour les pays ACP ? Quels regards de l’Afrique sur ces accords ? Il revient également sur les APE en s’intéressant à la Caraïbe. Un autre article aborde les objectifs de développement durable, en étudiant l’intégration du commerce dans l’agenda de développement post-2015. Pour finir, il explique en quoi l’épidémie d’Ebola représente une menace pour la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

Lire le numéro (30 p.) :

http://www.ictsd.org/sites/default/files/review/Pass_October_8.pdf


Radio communautaire


GRAD, octobre 2014
Dans cette vidéo parue sur le blogue vidéo du GRAD (Groupe de Réalisations et d’Accompagnement pour le développement, basé à Genève), Bernard Lecomte interview Adama Sougouri, Directeur de la Voix du Paysan, la radio communautaire des groupes Naam du Burkina Faso. Adama Sougouri explique le rôle social et économique joué par les radios communautaires et pourquoi les ONG de développement devraient plus souvent engager des partenariats fructueux avec elles.

Voir la vidéo (9 min.) :

http://grad-s.net/2014/10/21/la-voix-du-paysan-la-radio-communautaires-des-groupes-naam/


Energie


Jatroref, septembre 2014
Ce rapport présente la typologie des modèles de filières Jatropha en Afrique de l’Ouest (filières capitaliste, marchande et autarcique) et les principales conclusions sur l’état des lieux de ces filières. L’étude conclut que les modèles cherchant à promouvoir le Jatropha comme culture principale et structurante de l’exploitation semblent voués à disparaître, mais que le jatropha peut par contre trouver sa place en tant que culture de complément dans les systèmes de production paysans. L’étude met également en évidence des facteurs clés conditionnant la viabilité des projets et donne des pistes pour sécuriser l’avenir de la filière.

Télécharger le rapport (142 p, 3 Mo) :

http://www.jatroref.org/spip.php?action=acceder_document&arg=455&cle=2afb6a7d38f69b30874a2ef580a406cce80282e7&file=pdf%2FRapport_Final_Jatropha_eSud_071014.pdf


Riz


CTA, octobre 2014
D’après cet article, le taux de croissance rapide de la consommation de riz en Afrique subsaharienne pose des dilemmes politiques bien réels : les consommateurs réclament plus de riz que ce que les taux d’expansion actuels de la production de riz intérieure ne peuvent offrir, alors que parallèlement les producteurs nationaux réclament une protection contre la volatilité des prix du riz. Selon le CTA, l’utilisation des contingents tarifaires, revus tout au long de l’année à la lumière de la situation de marché, pourrait être un outil très utile dans ce contexte.
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Produits-de-base/Riz/Perspectives-pour-le-secteur-du-riz-d-Afrique-subsaharienne


Publications



CTA, octobre-novembre 2014

Ce numéro de Spore présente un dossier sur l’agrofinance, s’intitulant « Combler l’écart entre agriculteurs et financiers ». A la Une, Spore s’intéresse à l’agriculture intelligente face au climat : que recouvre ce concept ? On trouvera également dans ce numéro une interview au sujet d’applications mobiles pour aider les vulgarisateurs, les agriculteurs et les marchés face à la complexité des TIC et leur coût ; ainsi qu’un reportage sur les villages commerciaux au Kenya.

Lire le numéro (54 p., 2 Mo) :

http://spore.cta.int/images/stories/pdf/SF172-web.pdf


Agri-Infos, octobre 2014
Agri-Infos est un mensuel sénégalais d’informations agricoles et rurales. Au sommaire de ce numéro, un article est consacré à l’aviculture villageoise. La revue contient également un focus sur la malnutrition : le Sénégal perdrait 0,45 milliards de FCFA par an. D’autres articles traitent du foncier (plus de 1040 producteurs expropriés dans les Niayes) ; ou encore de Nadjirou Sall, secrétaire général du Roppa.

Lire le numéro (8 p., 8 Mo) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/AGRI_INFOS_No76_Octobre_2014.pdf


Formation agricole et rurale


Réseau FAR, octobre 2014
Le Réseau Formation Agricole et Rurale (FAR) lance une réflexion collective sur ses activités, ses outils et les attentes par rapport au Réseau. L’objectif est de mieux comprendre quels sont les besoins spécifiques sur le thème de la FAR, comment le réseau peut y répondre et proposer des activités et outils permettant de mieux informer, se connaître et échanger. Pour cela, une page a été créée sur laquelle l’on peut s’identifier (grâce à un bref formulaire) et préciser ses attentes. Cela permettra également de localiser les personnes ayant répondu pour mieux connaître le réseau et les intéressées.

Répondre à l’enquête :

http://site-coop.net/Reseau-Far/wakka.php?wiki=PagePrincipale

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS