fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°237 - 18 avril 2014

Tout déroulerTout enrouler

Sommaire

-  Vision paysanne : premier numéro du magazine d’information international du Roppa

-  Déclaration de Bruxelles des OP : « La transformation des exploitations familiales : pour une approche paysanne »

-  Déclaration de Djimini : 4ème édition de la foire ouest-africaine des semences paysannes

-  Site web : dialogue régional sur les grandes infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest
-  Manuel : les bonnes pratiques en irrigation de proximité, expériences du Mali

-  Etude : Révolution verte ou agro-écologie ?

-  Pénurie de cacao ? Agro-industrie et planteurs villageois.
-  Rapport : potentiel de la commercialisation des produits agricoles des pays ACP utilisant les indications géographiques et les marques avec origine

-  Relevé de conclusions et de recommandations : « Offensive Riz » en Afrique de l’Ouest
-  Rapport IFPRI : Les politiques alimentaires mondiales sur l’année 2013

-  Revue Passerelles : réflexions sur le paquet de Bali

-  Dynamiques paysannes : les exploitations familiales sénégalaises investissent et se modernisent
-  Année Internationale de l’Agriculture Familiale (AIAF) : Observatoire des initiatives françaises

-  Etude : les processus de politiques agricoles et la jeunesse au Malawi

-  Etude d’impact : l’impact des Greniers de Sécurité Alimentaire sur l’état nutritionnel des populations au Nord du Burkina Faso
-  Bulletin : Point sur la Sécurité Alimentaire au Sahel
-  Note : la sécurité alimentaire et les implications humanitaires en Afrique de l’Ouest et au Sahel

-  Note d’analyse : changement climatique, sécurité alimentaire et petits producteurs

-  Dossier : l’élaboration du code pastoral au Sénégal
-  Etude : Efficience de l’élevage extensif en milieu difficile
-  Déclaration relative à la situation sécuritaire dramatique et au déficit fourrager qui prévaut dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

-  Guide de réforme juridique et des meilleures pratiques : garantir les droits communautaires aux terres et aux ressources en Afrique
-  Article d’analyse : Dynamiques foncières, investissements et modèles de production pour l’irrigation en Afrique de l’Ouest : logiques financières contre cohérence sociale ?
-  Guide thématique : le foncier

-  Dossier : la gouvernance des forêts au Cameroun

-  Revue Défis Sud : Bilans et perspectives de la coopération au développement
-  Article Cirad : Coopération agricole chinoise en Afrique subsaharienne : dépasser les idées reçues
-  Etude : l’index « Doing Business » de la Banque Mondiale appauvrit les petits producteurs
-  Analyse : le dialogue entre les ONG et le secteur privé est possible !

-  Fenop Infos n°17 (Burkina Faso)
-  Les brèves du RECA n°13 (Niger)
-  Agri Infos n°70 (Sénégal)


A la une


Roppa, mars 2014
Ce nouveau trimestriel du réseau des OP d’Afrique de l’Ouest se veut un cadre d’échanges visant à alimenter le débat sur les questions majeures du monde rural en proposant des articles et dossiers, publiés en français et en anglais. Ce premier numéro rappelle les recommandations de Monrovia de la société civile sur la mise en œuvre des engagements de Maputo. Dans une interview, M. Cissokho livre son appréciation sur les luttes paysannes et les leçons à tirer de ces expériences ainsi que sur les défis et les opportunités à venir, notamment face à l’essor des interprofessions. Djibo Bagna analyse plus particulièrement la genèse du Roppa, ses succès, difficultés et perspectives. Un article est également consacré à l’expérience du CNCR au Sénégal.
Voir le magazine (15 p., 3 Mo) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Magazine_Vision_Paysanne_du_ROPPA_No1.pdf


Conseil agricole


Fongs, FDFD, FNGN, AOOP Sexagon, 25 mars 2014
Dans cette déclaration adoptée au terme d’un colloque international consacré à l’appui conseil aux exploitations familiales (EF), quatre fédérations paysannes d’Afrique de l’Ouest font un bilan critique de l’état actuel du conseil aux exploitations familiales : contenu souvent exclusivement technique alors que l’exploitation est multifonctionnelle et qu’elle raisonne de façon globale, faible accès pour les bénéficiaires et faible prise en compte de leurs savoirs. Elles soulignent par ailleurs la détérioration de l’offre de conseil suite aux programmes d’ajustements structurels. Dans ce contexte, elles plaident en faveur de « véritables systèmes paysans » consacrés à l’appui et l’accompagnement des EF, construits en synergie et en partenariat avec les structures publiques et privées existantes.
Voir la déclaration (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/http://www.fongs.sn/IMG/pdf/declaration_de_bruxelles_25_mars_2015_signee.pdf


Semences


COASP, mars 2014
La 4ème édition de la foire ouest-africaine des semences paysannes a rassemblé du 11 au 13 mars 2014 à Djimini (Sénégal) 300 participants du monde entier. Ils ont souligné les savoirs, richesses et potentialités associés aux semences paysannes et insisté également sur le manque de reconnaissance de ces semences paysannes de la part des services publics. Les participants ont ainsi appelé les pouvoirs publics à promouvoir et valoriser les semences paysannes en formulant une liste de recommandations, parmi lesquelles : arrêter immédiatement tous les processus et actes de brevetages du vivant, mener des consultations transparentes publiques et décentralisées avec les communautés paysannes avant d’engager un programme, une loi et une politique relatifs aux semences, ouvrir un large débat sur les OGM, ne pas laisser les institutions privées orienter la recherche et les programmes nationaux.
Lire la déclaration (2 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Foire_Ouest_Africaine_Semences_Paysannes_declaration2014_2_.pdf
Version anglaise :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/West_African_seed_Fare_declaration_EN_2_.pdf


Eau


Cedeao, 2014
A travers son Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE), la Cedeao a lancé un projet de « Concertation sur les grands projets d’infrastructures dans le secteur de l’eau dans l’espace Cedeao » pour soutenir la gestion intégrée des ressources en eau dans les bassins transfrontaliers et promouvoir l’intégration régionale dans le secteur de l’eau. Ce site présente cette initiative et les processus en œuvre. Il met aussi à disposition diverses ressources liées à l’initiative et aux enjeux de la gestion des ressources en eau dans la région (actualités, études, vidéo, forum de discussions...)
http://www.dialoguebarrages.net/fr/


GIZ, janvier 2014
Le sous-secteur de l’irrigation de proximité au Mali compte plusieurs dizaines de projets de différents acteurs, produisant chaque année une quantité importante d’expériences. En 2012, un exercice de capitalisation des résultats et des expériences a été lancé dans le but d’inventorier les procédures dont les effets positifs ont été démontrés. Ce manuel est structuré autour de « bonnes pratiques » par rapport à la planification et à la réalisation des ouvrages, à la mise en valeur des terres et des ressources naturelles ou encore à la conservation, la transformation et la commercialisation des produits agricoles.
Lire le manuel (188 p., 5 Mo) :
http://www.donorplatform.org/load/15042


Agroécologie


SOS Faim, mars 2014
Cette étude réalisée par Mamadou Goïta, directeur exécutif de l’IRPAD/Afrique, s’intéresse au choix entre différents modèles de développement de l’agriculture africaine et à l’impact des financements sur ce choix. Elle définit une série de concepts clés (agriculture familiale, exploitation familiale, révolution verte, etc.) et donne un aperçu des différentes initiatives en cours qui contribuent à mettre en œuvre l’approche de la révolution verte en Afrique. Elle insiste ensuite sur les limites et les risques liés à l’approche de la révolution verte et présente les alternatives agroécologiques. Enfin, une étude de cas sur le Burkina Faso permet d’illustrer comment les sources de financement influent sur le modèle de développement agricole.
Lire la publication (21 p.) :
http://www.sosfaim.be/pdf/publications/divers/SOS%20Faim%20Brochure%20011%20WEB.pdf


Commercialisation et marchés


François Ruf et Marion Bourgeois, mars 2014
Cet article s’intéresse au regain d’intérêt porté depuis quelques années par l’industrie envers les petits producteurs de cacao en Côte d’Ivoire. Interrogeant la résistance des agriculteurs face aux pratiques qui leurs sont enseignées dans les programmes de formation soutenus par les industriels, l’article insiste sur la nécessité de mieux prendre en compte les connaissances locales. Améliorer la production en quantité et en qualité requiert avant tout de prendre en compte les besoins des paysans, qui souffrent d’un manque non pas de connaissances sur les « bonnes » pratiques de production, mais plutôt d’accès aux intrants, au crédit ou encore à de cadres réglementaires sécurisant le marché.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/les-notes-d-inter-reseaux/article/penurie-de-cacao-agro-industrie-et


IRAM, décembre 2013
Cette étude cherche à déterminer dans quelle mesure la valorisation des qualités liées à l’origine est porteuse pour des stratégies commerciales efficaces et rétribuant équitablement les efforts des petits producteurs. Elle porte plus spécifiquement sur trois régions économiques africaines : la Cedeao, la CEEAC et la CAE. Elle montre que la diversité et le nombre même de produits potentiellement concernés sont des signaux forts de l’intérêt des démarches visant à valoriser des qualités liées à l’origine des produits et que ces démarches présentent des bénéfices financiers pour les producteurs concernés. L’étude insiste également sur le rôle clé, pour garantir le succès des démarches, des organisations paysannes, qui assurent les fonctions de contrôle, commercialisation et promotion des produits.
Lire le rapport (153 p., 5 Mo) :
http://ec.europa.eu/agriculture/external-studies/2013/gis-acp-countries/fulltext_fr.pdf
Lire la synthèse du rapport (16 p., 2 Mo) :
http://ec.europa.eu/agriculture/external-studies/2013/gis-acp-countries/exec-sum_fr.pdf
Lire les versions anglaises de ces documents :
http://ec.europa.eu/agriculture/external-studies/gis-acp-countries_en.htm


Politiques agricoles et alimentaires


Cedeao, mars 2014
La Task Force de l’« Offensive régionale pour la relance durable et soutenue de la production du riz en Afrique de l’Ouest » s’est réuni les 24, 25 et 26 mars à Cotonou (Bénin). Cette réunion avait pour objectif d’examiner et valider le projet de programme d’appui à la mise en œuvre de l’offensive régionale pour la relance durable et soutenue de la riziculture en Afrique de l’Ouest. Le relevé de conclusions rapporte les faits saillants de cette réunion et détaille notamment la nouvelle architecture de ce programme structuré autour de 4 axes d’intervention : augmenter durablement la production rizicole, transformer et valoriser la production rizicole locale, promouvoir le marché régional du riz local, améliorer l’environnement du développement rizicole.
Lire le relevé de conclusions (9 p.) :
http://www.hubrural.org/IMG/pdf/releve_de_conclusion_tasf_rice_cotonou_24_au_26_mars_2014.pdf


IFPRI, 2014
L’IFPRI a publié en français un aperçu de son rapport annuel sur les politiques alimentaires mondiales (2013), qui examine en détail les principaux développements et événements politiques alimentaires dans le monde. Selon l’édition de 2013, « jamais la question alimentaire n’a autant capté l’attention de la communauté internationale », avec une multiplication d’initiatives visant à éradiquer la faim et la malnutrition. Le rapport explore également les enjeux des futurs objectifs de développement durable, qui succéderont aux objectifs du Millénaire pour le développement arrivant à échéance en 2015. Il souligne l’importance de « ne poursuive pas des objectifs de durabilité environnementale au détriment du bien-être des plus pauvres et des plus affamés ».
Lire l’aperçu du rapport en français (49 p.) :
www.ifpri.org/sites/default/files/publications/gfpr2013_overview_fr.pdf
Lire le rapport intégral (154 p., 8 Mo) :
www.ifpri.org/sites/default/files/publications/gfpr2013.pdf


Politiques commerciales


ICTSD, mars 2014 (volume 15)
Ce numéro de la revue « Passerelles » est consacré à des réflexions sur les accords « historiques » ayant été conclus par l’OMC en 2013. La revue analyse les enjeux et défis du paquet de Bali pour les PMA, en mettant un accent tout particulier sur l’accord sur la facilitation des échanges. Un article est notamment consacré aux conditions qui ont permis la conclusion de cet accord et les leçons à en tirer. Un article est également consacré aux APE entre la Cedeao et l’Union européenne.
Voir le numéro (28 p.) :
http://ictsd.org/downloads/passerelles/passerelles15-1.pdf


Agriculture familiale


SOS Faim, mars 2014 (n°32)
La Fongs mène depuis 2009 un travail de suivi et d’analyse des exploitations familiales (EF) au Sénégal. Un bilan des premiers résultats de ce travail a été tiré sur base de l’observation de 2 campagnes (2011 et 2012) dans 1811 EF. Ce numéro de « Dynamiques paysannes » revient sur la méthode (dite des « bilans simplifiés ») utilisée par la Fongs pour suivre ces EF, sur l’impact des EF sur l’économie sénégalaise et sur la contribution des organisations membres de la Fongs dans la transformation des EF. Ce travail de suivi témoigne de la diversité des situations auxquelles sont confrontées ces EF et de leur dynamisme global : la plupart d’entre elles sont dans un processus de modernisation et elles réalisent des investissements, le plus souvent sur fonds propres, pour financer leurs innovations.

Lire la revue (12 p.) :

http://www.sosfaim.org/pdf/publications/dynamiques_paysannes/sos-14-dp32-fr-web.pdf


Comité français de suivi de l’AIAF, mars 2014
Un « Observatoire des initiatives françaises » a été lancé par le comité français de suivi de l’AIAF, regroupant l’ensemble des actions proposées par les différents acteurs ayant décidé de participer à cette année de l’agriculture familiale. L’observatoire permet de consulter les « Fiches Initiatives », de les regrouper ou de les repérer par thèmes, régions, types d’actions ou d’acteurs. Un calendrier permet également de visualiser toutes les initiatives organisées au cours de l’année. Ce site permet aussi d’introduire et de faire connaitre des recommandations, des commentaires et des analyses formulés lors de cette année. Pour rappel, une page de veille reprenant les principaux événements et publications dans le cadre de l’AIAF est actualisée régulièrement sur le site d’Inter-réseaux.

Consulter le site de l’Observatoire des initiatives françaises :

http://aiaf.resolis.org/

Consulter la page de veille d’Inter-réseaux consacrée à l’AIAF :

http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/ressources-sur-l-annee


Jeunes


IFPRI, mars 2014
Cette étude analyse les facteurs déterminant le niveau d’engagement des jeunes dans les processus politiques liés à l’agriculture, à partir du cas du Malawi. L’analyse met en évidence 4 facteurs clés : le patronage politique, la disponibilité des services sociaux, l’accès aux services d’éducation et d’information, l’accessibilité physique de la communauté. L’étude montre que les jeunes dans l‘agriculture ont peu voire pas d’interactions directes entre eux. Ils restent de ce fait à la périphérie des réseaux participant à l’élaboration des politiques agricoles. Cette faible implication est le résultat d’un manque à la fois de politique volontariste de la part du gouvernement pour impliquer les jeunes et d’une plateforme unifiée représentant les jeunes.

Lire l’étude (32 p.) :

http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/ifpridp01335.pdf


Sécurité alimentaire


CRED, 2014
Une étude d’impact a eu lieu au Burkina Faso afin de mesurer les effets du Réseau des Greniers de Sécurité Alimentaire (R-GSA) de la Fédération nationale des groupements Naam (FNGN). Le rapport final sera composé de 10 sections, axées sur des thèmes spécifiques liés pour la plupart aux quatre dimensions de la sécurité alimentaire. Les premiers éléments tirés de l’étude concernent l’impact du R-GSA sur l’état nutritionnel des populations. Elle se base sur des données anthropométriques, permettant d’apprécier la situation nutritionnelle à court terme des individus. L’analyse montre que les GSA ont un impact positif sur les populations, en particulier les adultes d’âge actif. L’effet sur les populations les moins actives est plus mitigé, avec des impacts positifs pour les enfants en bas âge et légèrement négatifs pour les personnes âgées.

Lire la section consacrée à l’impact du R-GSA sur l’état nutritionnel des populations (4 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/IEPRGSA_RF_SP8_INTRO.pdf

Lire le résumé de cette section (2 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/IEPRGSA_RF_SP8_RE.pdf


Afrique Verte, avril 2014 (n°156)
Selon l’édition de début avril du bulletin d’Afrique Verte sur la sécurité alimentaire au Sahel, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales sèches est à la stabilité dans les 3 pays concernés (Burkina Faso, Mali, Niger). Au-delà de ces données, ce bulletin donne des informations sur la situation alimentaire des différentes zones des 3 pays, l’avancement de la campagne agricole et les actions menées par le gouvernement, les organisations internationaux et les ONG.

Lire le bulletin (8 p.) :

www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Bulletins/PSA/PSA%20156-04-2014.pdf


FAO, PAM, mars 2014 (n°54)
Les prévisions climatiques saisonnières indiquent que le cumul pluviométrique pendant la saison des pluies pourrait être déficitaire en Guinée, au Libéria et en Sierra Léone. La situation pastorale est marquée par l’appauvrissement des pâturages et la perturbation des circuits de transhumance dans les zones de conflits dans la région. Les prix sur les marchés sont en général à la baisse ou stables dans la plupart des marchés, en partie à cause de la faible demande des ménages.

Lire la note (7 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FAO_PAM_Note_conjointe_sur_la_securite_alimentaire_Mars_2014_No54.pdf


Changement climatique


CGIAR, avril 2014
Cette note analyse les résultats du 5ème rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sur la sécurité alimentaire et la production agricole. Elle montre comment le changement climatique affecte déjà la situation agricole et alimentaire, en particulier les rendements et les prix. Elle rappelle également que les régions tropicales et les populations pauvres sont les plus affectées. La note livre ensuite de manière synthétique et illustrée les résultats de l’analyse prospective des effets du changement climatique d’ici 2030 puis 2050, sur les rendements des cultures et des pêches, les températures, les cycles de l’eau et les adaptations que les populations devront mettre en œuvre face à ces changements.

Lire la note (9 p., 5 Mo) :

https://cgspace.cgiar.org/bitstream/item/36465/IPCC_info_note-3April14.pdf

Accéder aux différents chapitres du rapport intégral (1 556 p.) :

http://www.ipcc.ch/report/ar5/wg1/


Elevage


Le Soleil, février 2014
Le Soleil a publié un dossier consacré au processus d’élaboration d’un Code pastoral au Sénégal. Après une courte introduction rappelant le contexte et les étapes de lancement de ce processus, ce dossier traite d’une série d’enjeux clés : importance et difficultés du pastoralisme, accès à l’eau et gestion de la transhumance, problématique de la sécurisation foncière, conflits avec le projet Senhuile-Senethanol, reconnaissance du pastoralisme comme mode de mise en valeur des écosystèmes ruraux. Plusieurs articles présentent également les axes principaux de l’avant projet de loi portant sur le code pastoral ainsi que la méthodologie adoptée par les pouvoirs publics pour promouvoir un processus participatif permettant d’aboutir à consensus durable sur le futur texte.

Lire le dossier :

http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=36210:code-pastoral—la-longue-marche-vers-une-legislation-consensuelle-et-equitable-&catid=78:a-la-une&Itemid=255


Cirad, janvier 2014
En 2006, un rapport de la FAO a pointé la faible efficience des systèmes d’élevage, notamment des systèmes extensifs dans les pays en développement. Mettant en question ce rapport, une recherche récente conduite au Cirad dans quatre territoires démontre que des systèmes laitiers extensifs au Mali peuvent être plus efficients que des systèmes intensifs à La Réunion, et d’une efficience comparable à celle de systèmes semi-intensifs de l’Ouest de la France. Ce résultat a été obtenu avec la méthode Emergy, qui évalue, avec une même unité, toutes les ressources utilisées au regard de la production, alimentaire et non alimentaire. Cette méthode permet de mieux prendre en compte la complexité et la multifonctionnalité des systèmes d’élevage, notamment extensifs.

Lire l’étude (4 p.) :

www.cirad.fr/content/download/8506/94374/version/2/file/Perspective25_Vigne_FR.pdf


Réseau Billital Maroobé, 10-11 mars 2014
Lors d’une réunion de concertation organisée en mars, le Réseau Billital Maroobé (RBM) et ses partenaires techniques et financiers ont adopté une déclaration adressée aux Etats et aux institutions d’intégration. Celle-ci fait état de la situation des pasteurs au Tchad, au Nigeria, au Togo, au Mali, au Bénin, au Niger, en Mauritanie et au Sénégal. Au vu de cette situation extrêmement difficile, la déclaration appelle à entreprendre des actions d’urgence, parmi lesquelles : réaffirmer le rôle régalien de l’Etat à travers le renforcement de la sécurité physique des citoyens et de leurs biens, créer et/ou consolider les plateformes de concertation et renforcer les dynamiques de dialogue intercommunautaire, réaliser des diagnostics conjoints et inclusifs dans les zones qui connaissent des situations de crise pastorale pour recenser les besoins et d’identifier les types d’appui les plus utiles, garantir l’implication des organisations d’éleveurs dans les dispositifs publics de prévention et de gestion de crise.

Lire la déclaration (5 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Declaration_de_la_table_ronde_VF_13_mars_2014.pdf


Foncier


Fern, décembre 2013
Ce guide illustre les aspects clés des lois et des droits fonciers essentiels pour garantir la propriété et le contrôle des terres et des ressources par les communautés. Il explique comment identifier et créer des possibilités de réforme législative sur les droits communautaires sur les terres et les ressources en Afrique. Il présente également des exemples de réformes ayant eu lieu dans différents pays africains, accompagnés de conseils précis.

Lire le rapport (132 p., 3 Mo) :

http://www.forestpeoples.org/sites/fpp/files/publication/2014/01/securingcommunitylandresourcesguidefrenchjan2014.pdf


Cahiers Agriculture, janvier 2013
Le delta du fleuve Sénégal et l’Office du Niger au Mali disposent encore d’un potentiel important de terres aménageables qui attire des investisseurs privés. Après avoir soutenu le développement de l’agriculture familiale pour la mise en valeur des périmètres irrigués, les pouvoirs publics donnent aujourd’hui la priorité à l’installation d’entreprises privées en leur attribuant des terres à aménager. Cet article propose un cadre analytique décrivant les liens entre statut foncier et dynamiques d’aménagement, appliqué aux deux cas étudiés. L’analyse comparée montre que le statut foncier, en lien avec les politiques de crédit et les choix techniques réalisés, explique en partie les difficultés de l’agriculture familiale.

Lire l’article (6 p.) :

http://www.jle.com/e-docs/00/04/83/29/vers_alt/VersionPDF.pdf


Evidence On Demand pour le DFIF, mars 2014
Ce guide présente de manière claire et synthétique une série d’éléments essentiels liés à la problématique du foncier. Il s’intéresse en particulier à la dynamique d’accaparement des terres à grande échelle, livrant les différents chiffres cités par les institutions et analysant les facteurs, risques et opportunités potentiels de ce phénomène. Il aborde ensuite les différentes initiatives, nationales et régionales, face à cet intérêt croissant pour les terres (constitution de bases de données, élaboration de directives visant à encadrer ces transactions). Il détaille certains enjeux liés aux réformes foncières (systèmes de gestion des terres, formalisation des droits fonciers) et aborde enfin les liens entre enjeux fonciers et conflits.

Lire le rapport (46 p.) :

http://www.evidenceondemand.info/Core/DownloadDoc.aspx?documentID=790&contentID=3667


Forêts


aGter, mars 2014
aGter a réalisé un dossier de synthèse sur la gouvernance des forêts au Cameroun, en partenariat avec la coalition Rights and Ressources Initiative (RRI). Ce dossier comprend plusieurs fiches générales détaillant une série d’éléments clés : les enjeux de développement liés aux ressources naturelles au Cameroun, l’évolution des pratiques de gestion des terres au Cameroun, le dispositif de « foresterie communautaire », la réforme du régime forestier de 1994 ou encore l’organisation sociale et les systèmes de production agro-forestiers des Bakas. Une série d’études de cas de quelques expériences d’application des dispositifs du cadre normatif sur la gouvernance forestière sont ensuite présentées.
http://www.agter.asso.fr/article998_fr.html


Enjeux de l’aide au développement


SOS Faim, février 2014
Pour les 50 ans de SOS Faim-Belgique, ce numéro de Défis Sud propose un flash-back sur les dernières décennies en matière de coopération au développement. Ce dossier rétrospectif est structuré autour de la succession des points de vue de six témoins, professionnels et militants du développement, sélectionnés en raison de leur expérience propre du terrain et dont les parcours, les spécialisations ou les origines en font des porte-paroles décalés par rapport aux voix habituelles.

Lire la revue (28 p.) :

http://www.sosfaim.be/pdf/publications/defis_sud/117/defis-sud-cinquante-ans-sosfaim-complet.pdf


Cirad, 24 mars 2014
Financeur majeur de l’agriculture en Afrique subsaharienne, acquéreur de millions d’hectares de terres agricoles… : la Chine suscite nombre d’idées reçues lorsqu’il s’agit de sa présence en Afrique subsaharienne. Cet article rappelle que des recherches récentes donnent une image plus globale et plus précise de la coopération chinoise. Elles invitent à nuancer voire à rectifier certaines idées, par exemple celles relatives au montant de l’aide, aux acquisitions foncières, au modèle de coopération, ou encore à une orchestration par le gouvernement chinois de la présence des acteurs publics et privés en Afrique.

Lire l’article (4 p.) :

http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2014/ca-vient-de-sortir/perspective-n-26-cooperation-agricole-chinoise-en-afrique-subsaharienne


Oakland Institute, mars 2014
Selon le think tank « Oakland Institute », le classement des pays fondé sur l’index « Doing business » réalisé par la Banque mondiale a des impacts importants sur la gouvernance des pays car il influence les décisions de financement des investisseurs du monde entier. Ainsi ce classement pousserait les pays à alléger leurs réglementations économiques, environnementales et sociales, dans le but d’améliorer leur position dans le classement. Ce classement renforcerait notamment la dynamique d’accaparement des terres, car il encourage les réformes réduisant le foncier à un produit de marché, facilitant les acquisitions à grande échelle.

Lire l’étude (13 p., 3 Mo) :

http://www.oaklandinstitute.org/sites/oaklandinstitute.org/files/OurBiz_Brief_Willful_Blindness.pdf


Justice et Paix, février 2014
Certaines multinationales sont peu concernées par les réalités sociales ou environnementales, alors qu’elles ont la capacité de faire valoir leurs volontés auprès des États et ainsi d’influer sur les décisions visant le bien public. Partant de l’idée que le changement pourrait ainsi venir de ce secteur, l’ONG « Justice et Paix » a décidé d’approcher des acteurs privés pour leur proposer d’initier une dynamique de dialogue constructif (notamment les banques et acteurs privés liés au secteur extractif). L’ensemble des entreprises contactées se sont montrées prêtes à dialoguer.

Lire la note (6 p.) :

http://www.justicepaix.be/IMG/pdf/2014_Analyse_Le_dialogue_entre_les_ONG_et_le_secteur_prive_est_possible.pdf


Publications


Fenop, mars 2014
La Fédération Nationale des Organisations Paysannes du Burkina Fao (Fenop) a publié son 17ème bulletin trimestriel. L’éditorial insiste sur la nécessité de faire de la transformation une réelle priorité politique nationale. Les articles suivants abordent une série de thèmes : visite d’une ferme agro-écologique à Lumbila, enjeux liés au renforcement des capacités des femmes rurales, entretien avec le président de l’AVAPAS sur les fondements de l’agro-écologie. Enfin, une fiche technique porte sur la protection naturelle des stocks de haricot et de niébé.

Lire le magazine (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/FENOP_Info_no17.pdf


RECA Niger, 25 mars 2014
Dans la dernière édition des « Brèves du RECA », l’équipe technique a sélectionné des articles portant sur la place du Niger dans les importations d’oignons de la Côte d’Ivoire pour l’année 2013, la production de coton au Niger pour les années à venir, les défis qui se posent aux négociants nigérians face à l’initiative du pain au manioc, le potentiel de la farine de patate douce ou encore les risques liés au recyclage agricole des déchets pour les cultures maraîchères.

Lire la note (6 p.) :

http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/RECA_actualites_Niger_Breves13_Mars2014.pdf


Agri Infos, mars 2014
Ce numéro d’Agri Infos, mensuel sénégalais d’informations agricoles et rurales, consacre un article au combat des femmes dans la promotion du riz local et au défi de l’emploi des jeunes avec la recherche de « niches de métiers agricoles ». L’expérience d’un « incubateur d’entreprises innovantes » à Kaolack est également détaillée.

Lire le numéro (8 p.) :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/AGRIIFOS_70_mars2014.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

Je m’inscris

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS