fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille n°135 - Spécial Hausse des prix agricoles - octobre 2008

Voici un bulletin de veille spécial sur la hausse des prix des produits agricoles.
D’abord, des références qui décrivent la situation mondiale en matière de prix des produits agricoles, avec diverses interprétations concernant les causes de la hausse, ou plus précisément de leur volatilité.
Ensuite quelques éléments sur les impacts, entre autres sur les producteurs...
Enfin, des solutions proposées par différents types d’acteurs ici et là en réponse à cette situation.
Bonne lecture.
L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural
www.inter-reseaux.org

Si vous avez des difficultés à visionner ce mail, retrouvez ce bulletin en ligne sur notre site :
www.inter-reseaux.org/rubrique.php3?id_rubrique=42
—>

<base href="http://www.inter-reseaux.org">


Bulletin de veille n° 135 - 03/10/2008
Spécial Hausse des prix agricoles

Voici un bulletin de veille spécial sur la hausse des prix des produits agricoles.

D'abord, des références qui décrivent la situation mondiale en matière de prix des produits agricoles, avec diverses interprétations concernant les causes de la hausse, ou plus précisément de leur volatilité.
Ensuite quelques éléments sur les impacts, entre autres sur les producteurs...
Enfin, des solutions proposées par différents types d'acteurs ici et là en réponse à cette situation.

Bonne lecture.

L'équipe d'Inter-réseaux Développement rural
www.inter-reseaux.org

Sur le contexte et les causes de la hausse des prix agricoles

Les racines de la crise
Journal du CNRS n°224, septembre 2008, dossier alimentation
La communauté scientifique décrypte la crise actuelle. Les raisons de la colère : une vertigineuse hausse des prix des denrées alimentaires, qui est venue s'ajouter à une répartition très inégalitaire de l'alimentation mondiale. Comment en est-on arrivé là ? Qui sont les responsables ? Et quelles solutions préconiser pour nourrir le monde sans détruire la planète ? Un dossier très complet.
http://www2.cnrs.fr/presse/journal/4026.htm

"Du rififi sur les stocks : les vraies raisons de la flambée des prix agricoles mondiaux"
Lucien Bourgeois, Agrobiosciences, avril 2008
Lucien Bourgeois, de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture en France, est d’accord pour dire que le détournement d’une partie des céréales destinées à l’alimentation au profit de la production d’énergie, donc de biocarburants, pèse dans la flambée des prix à court terme. Mais pour lui, sur le long terme, c’est un autre élément qui joue, et dont on parle moins : la baisse des stocks.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=2480

Comment le marché mondial des céréales s’est emballé

Dominique Baillard, Le Monde Diplomatique, mai 2008
Un article complet qui revient sur les causes de la hausse des prix agricoles. “Les stocks finaux — ce qui reste dans les silos des pays producteurs avant le début des moissons — se contractent tandis que la demande s’accroît : le marché ne se régule plus par l’accroissement de l’offre mais par le recours aux réserves accumulées dans les grands pays exportateurs.”
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/05/BAILLARD/15864

La hausse des prix alimentaires - causes et conséquences
OCDE, juin 2008
Selon les perspectives agricoles de l’OCDE et de la FAO, les prix devraient redescendre, sans toutefois retomber à leurs niveaux antérieurs. Sur les dix années à venir, les prix réels des céréales, du riz et des oléagineux devraient en moyenne être supérieurs de 10 % à 35 % à ceux enregistrés au cours de la décennie écoulée.
http://www.oecd.org/dataoecd/11/57/40926060.pdf (PDF - 11 pages - 372 Ko)
http://www.oecd.org/dataoecd/17/51/41403444.pdf (Synthèse PDF - 8 pages - 172 Ko)

Point sur la situation alimentaire au Sahel - Information sur le prix des céréales : Burkina Faso - Mali - Niger
Afrique Verte, 11 septembre 2008
Le Point sur la situation alimentaire d'Afrique Verte est un bulletin mensuel d’information technique donnant le prix des céréales sur les marchés de consommation, la campagne agricole et la situation alimentaire au Burkina, Mali et Niger. En ce mois de septembre, dans l'attente des récoltes et avec la période du Ramadan, la hausse du prix des céréales est assez générale dans ces trois pays.
http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Bulletins/PSA/89PSA_09_08.pdf (PDF - 311 Ko)

Boom des cours mondiaux de céréales : feu de paille ou début d’une nouvelle ère ?
Hervé Guyomard, Grain de Sel n°40, Inter-réseaux Développement rural, novembre 2007
Hervé Guyomard porte un regard analytique sur l’évolution des marchés céréaliers - en une année, de septembre 2006 à 2007, le cours mondial moyen du blé tendre a crû de plus de 84 % - puis il apporte un éclairage sur les évolutions actuelles, et donne quelques éléments de prévision à moyen terme.
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/32_gds_40GDS40.pdf (PDF - 2 pages - 188 Ko)

Les causes de la crise alimentaire mondiale
Damien Millet et Éric Toussaint, Mondialisation.ca, 23 septembre 2008
Selon les deux auteurs, l'explosion des prix est la conséquence directe de la libéralisation des marchés imposée par les institutions financières internationales depuis les années 1980, et s'explique d’abord par la spéculation. En ces temps de crise financière, une position à réfléchir…
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10314

Sur les conséquences et l'impact de la hausse des prix agricoles

Quelles sont les chances des productions locales dans un contexte caractérisé par les marchés mondiaux porteurs ?
Forum Nourrir le monde, Synthèse de la question 1, Farm, juin 2008
La flambée des prix agricoles modifie les conditions dans lesquelles les agricultures peuvent se développer. A terme, la hausse des prix mondiaux se transmettra sur les marchés locaux, ce qui pourrait donner une chance aux productions locales. Toutefois, elle se transmettra également aux prix des intrants ainsi qu'aux prix à la consommation.
http://www.nourrirlemonde.org/question1_synthese.php

A qui profite la flambée des prix au niveau mondial ?
Marcel Mazoyer, Agrobiosciences, avril 2008
Marcel Mazoyer est clair. Si les agriculteurs bénéficieront un temps de la hausse, les vrais bénéficiaires seront les capitaux financiers. Car n’oublions pas que ces hausses succèdent à des périodes de baisse des prix, lesquelles ruinent, avec le système actuel de libre échange agricole international, des millions de paysans aux quatre coins du monde. Un cercle vicieux dont Marcel Mazoyer détaille le mécanisme sans oublier de donner quelques pistes pour en sortir.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=2421

Des prix profitables pour l'Afrique ?
Défis Sud N°83, SOS Faim, juillet 2008
Défis Sud consacre un dossier spécial à la hausse des prix agricoles. Tout un panel d'articles sur le sujet : Une organisation du commerce défaillante; L'État sénégalais veut-il réguler du vent ?; Des opportunités pour l'Afrique de l'Ouest; Controverse sur les véritables causes; État, paysans, commerçants : qui en profite ?; Niger : vendre au plus offrant; Au Burkina : des producteurs locaux ingénieux.
http://www.sosfaim.be/pages_be/fr/publications/defissud/publications_ds83.html

Contrer la hausse des prix alimentaires en achetant des terres au Brésil
LeMonde.fr , 1er septembre 2008
Depuis quelques années, l'immense Brésil suscite la convoitise des investisseurs étrangers, avides de fermes et de plantations. La crise alimentaire mondiale a renforcé ce phénomène. Des pays qui manquent d'espace y trouvent les moyens de sécuriser une source d'approvisionnement alimentaire et de contrer le cycle de hausse des denrées.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/09/01/contrer-la-hausse-des-prix-alimentaires-en-achetant-des-terres-au-bresil_1090241_3234.html

Effets de la hausse des prix alimentaires en Méditerranée
Lettre de veille du Ciheam, n°05, printemps 2008
Une lecture originale des effets de la hausse des prix, centré principalement autour de l'espace méditerranéen, en situation de dépendance alimentaire sur les denrées de base, et soumis à un mécanisme financier vulnérable. A noter aussi : un focus sur le blé, de nombreux graphiques, et un entretien éclairant avec Loek Boonekamp, de la direction des échanges et de l’agriculture, à l'OCDE.
http://portail2.reseau-concept.net/Upload/ciheam/fichiers/LV5.pdf (PDF - 838 ko - 14 pages)


Réponses et propositions pour faire face à la volatilité des prix

Les recettes pour nourrir la planète
Journal du CNRS, n°224, septembre 2008, dossier alimentation
Suite du dossier proposé par le CNRS, avec des propositions maintenant. Quelles réformes appliquer ? « Il n'existe pas de solution miracle pour nourrir toute la population mondiale, estime Michel Dodet […] Notre expertise a montré clairement que les problèmes agroalimentaires sont multifactoriels et qu'il faut analyser chaque situation dans son contexte général, à la fois agronomique, écologique, technologique, financier, foncier, sociologique… »
http://www2.cnrs.fr/presse/journal/4027.htm

La hausse des prix alimentaires au Sud : causes, conséquences, propositions
Cirad, 17 avril 2008
Une très bonne synthèse alimentée par les contributions des chercheurs du Cirad spécialistes des questions d'agriculture vivrière et de sécurité alimentaire, dont un grand nombre sont en poste dans les pays du Sud. Elle est mise à jour régulièrement au fur et à mesure des analyses en cours sur les causes et les effets de la hausse des prix.
http://www.cirad.fr/fr/actualite/communique.php?id=919

Des hausses de prix sans précédents sont observées sur les marchés des pays de la CEDEAO
Resimao/Cilss, septembre 2008
Le bulletin régional du Réseau des systèmes d’information des marchés en Afrique de l’Ouest (Resimao) est de retour. Très intéressant, en particulier les chapitres 3 - sur les prix - et 5 - sur les perspectives -. On apprécie aussi le tableau récapitulant des mesures prises par les pays pour faire face à la vie chère.
http://www.cilss.bf/info/IMG/pdf/bulletincilssresimaojuin2008.pdf (PDF - 9 pages - 514 ko)

Goana ou les mirages de l'abondance - Une initiative indispensable
Jacques Faye, Sudquotidien.sn, 24 avril 2008
En réaction à la crise alimentaire, l'État sénégalais a décrété la « grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA) ». Cet article de J. Faye vise à analyser les objectifs de production retenus en termes de faisabilité technique, d’efficacité économique et d’équité sociale et à dégager les implications et les conséquences prévisibles du projet. Selon l'auteur, du point de vue de l’équité sociale, les objectifs retenus sont particulièrement inéquitables compte tenu de l’échéance fixée. Ce ne sont pas forcément les petits producteurs et les consommateurs qui bénéficieront des retombées de l'initiative.
http://www.sudonline.sn/spip.php?article10603

Initiative riz : ramener le sac de 50 kg à 12 500 F. Cfa
I. Maïga, L'Aube, 24 avril 2008
Face à la hausse généralisée des prix des céréales, le gouvernement malien a décidé de mettre en œuvre un plan d'opération riz. L'article présente cette “Initiative Riz”, mais aussi le point de vue souvent enthousiaste, parfois plus réservé des différents acteurs concernés. L'interrogation réside maintenant dans la capacité de l'État malien à poursuivre l'initiative sur le moyen et le long terme…
http://www.lemali.fr/mali/economie/initiative-riz:-ramener-le-sac-de-50-kg-a-12-500-f-cfa-2008042412842.html

Que faire face à la flambée des prix alimentaires ?
Joachim von Braun, Ifpri, avril 2008
Des origines de la hausse et de ses effets, aux réponses en terme de politiques, sur le court terme, avec ses effets indésirables,et sur le besoin de mesures politiques solides sur le long terme, deux pages qui résument l'essentiel de la vision que propose l'Ifpri sur la question.
http://www.ifpri.org/french/pubs/bp/bp001fr.pdf (PDF - 2 pages - 116 Ko)

UE / France : Désaccord sur la régulation des prix agricoles
Maud Czaja, RFI, 22 septembre 2008
Personne ne semble d'accord avec personne, mais l'on peut tout de même se réjouir que tant de monde se réunisse pour en parler. Côté décideurs, lors du sommet d'Annecy, mais aussi côté société civile, avec l'initiative citoyenne qui se tenait en parallèle. La France essaye de défendre sa position vis à vis de la PAC, et cela ne va pas sans difficulté.
http://www.rfi.fr/actufr/articles/105/article_72657.asp

2008 : Crise alimentaire mondiale ou effondrement du pouvoir d’achat ? Le positionnement d’Afrique Verte
Afrique verte, juin 2008
Pour Afrique Verte, la hausse des prix des céréales sur le marché mondial est une opportunité que le Sahel doit saisir pour relancer son agriculture et plus largement son économie. La constitution d’un marché sous régional ouvert et d’une industrie agroalimentaire dans les pays producteurs est impérative pour relancer durablement la production, et offrir un débouché régulier aux paysans.
http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Documentation/DocsAV/2fiche_positionnement_2008.pdf (PDF - 6 pages - 782 Ko)

C'est le moment !
Rapport Oxfam international, 3 juin 2008
Et si l'on voyait la crise comme une formidable opportunité pour les producteurs des pays du Sud. Les prix élevés pourraient renverser la tendance, seulement si des politiques et des institutions adaptées sont en place afin de permettre aux agriculteurs et aux ouvriers agricoles démunis d’en bénéficier. C'est ce que développe Oxfam dans ce document de plaidoyer à l'attention des “dirigeants mondiaux”.
http://www.oxfam.org/files/FINAL_The%20Time%20is%20Now%20briefing%20note_FRENCH%20version_170608.pdf (PDF - 18 pages - 231 Ko)

Le rôle de l'OMC dans la résolution de la crise des prix alimentaires : pertinent ou superflu ?
ACICI, juin 2008
On s'intéressera en particulier au chapitre 7 : “Les négociations de Doha, voire l’OMC sous sa forme actuelle, renferment-ils le potentiel nécessaire pour une réaction sur le plan de la politique commerciale multilatérale ?” La question est pertinente puisque peu d’accords commerciaux régionaux et bilatéraux comportent des dispositions de fond sur le commerce agricole, qu’il s’agisse de l’accès aux marchés ou du soutien interne.
http://www.acici.org/documentation/notes/note62_fr.htm

Le PAM, les Gates et Buffett lancent un programme pour les agriculteurs pauvres
Centre d'actualités de l'ONU, 24 septembre 2008
L'initiative intitulée « Purchase for Progress » (P4P) [Achats pour le progrès] vise à aider des centaines de milliers de petits exploitants agricoles à avoir accès à des marchés sûrs afin qu'ils puissent vendre leurs surplus à des prix compétitifs et soutenir ainsi les fragiles économies locales. La fondation Bill & Melinda Gates s'est déjà engagée à verser 900 millions de dollars. Le milliard est donc déjà atteint. La privatisation de l'aide est en marche... !
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=17374&Cr=agriculture&Cr1=PAM

La Banque mondiale lance un mécanisme d'intervention rapide d’un montant de 1,2 milliard de dollars face à la crise alimentaire
Banque Mondiale, 2 juillet 2008
En annonçant l’adoption de plusieurs mesures pour faire face à la crise alimentaire, le Groupe de la Banque mondiale a indiqué qu’il porterait le montant global de son appui mondial au titre de l’alimentation et de l’agriculture, de 4 à 6 milliards de dollars l’année prochaine et qu’il lancerait des instruments de gestion des risques, ainsi que des mécanismes d’assurance des récoltes pour protéger les pays pauvres et les petits agriculteurs. Qui dit mieux ?
http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/NEWSFRENCH/0,,contentMDK:21783865~pagePK:64257043~piPK:437376~theSitePK:1074931,00.html

Programme d’urgence en faveur du riz en Afrique de l’Ouest
FAO, juillet 2008
L'initiative de la FAO contre la flambée des prix des denrées alimentaires s'est initialement concentrée sur les pays où les populations ont manifesté contre la flambée des prix, non pas de n’importe quelle denrée, mais du riz. L'initiative a deux objectifs : rendre les produits alimentaires accessible aux plus vulnérables, et aider les petits producteurs à accroître leur production et leur revenu. Cela permet au moins de différencier les prix à la consommation pour les populations pauvres, et les prix aux producteurs..
http://www.fao.org/isfp/isfp-highlights/points-essentiels/fr/?tx_ttnews[tt_news]=6414&tx_ttnews[backPid]=5764&cHash=e8189edf0e

Agenda

La Vidéo Participative, outil d’accompagnement du développement local ? Etude de trois processus de concertation en Bolivie, en Equateur et au Mali
Par ailleurs, nous signalons la soutenance de thèse de L. Colin et V. Petit sur un thème liant les questions des concertations entre acteurs - en particulier autour de la gestion de ressources), de processus participatifs, et d’outils facilitant ces espaces de concertation/participation - en particulier la vidéo : le 10 octobre à 15h Amphi. J. Coléou à AgroParisTech, 16 rue Claude Bernard à Paris (métro Censier Daubenton).
Aujourd’hui, alors que la vidéo est devenu un outil très accessible, la question de son usage/utilité pour les acteurs du développement, que ce soit dans des processus de concertation, mais aussi d’échanges d’expériences, de lobbying, de formation etc. ne mérite-t-elle pas d’être reposée ?
http://www.inter-reseaux.org/rubrique.php3?id_rubrique=11

English

Implications of higher global food prices for poverty in low-income countries
World Bank, Policy Research Working Paper, 16 avril 2008
In many poor countries, the recent increases in prices of staple foods raise the real incomes of those selling food, many of whom are relatively poor, while hurting net food consumers, many of whom are also relatively poor. The recent large increases in food prices appear likely to raise overall poverty in low income countries substantially.
http://tinyurl.com/bdv135-ir2

Opportunity from crisis
Internationa Rice Research Institute, september 08
From the chaos of the recent rice crisis comes opportunity for African countries intent on boosting production of the continent’s fastest growing staple. According to the Africa Rice Center (WARDA), the rice crisis offers a big opportunity for Africa to use its latent potential for production and break from decades of policy bias against agriculture.
http://beta.irri.org/news/index.php/200809065191/rice-today/Africa/Opportunity-from-crisis.html

What’s Behind the Surge in Global Rice Prices?
Amber Waves, september 2008
The rapid price increases were not due to poor harvests, a surge in demand, or a tight global supply situation. Global rice production in 2007-08 was the largest on record, and the 2008-09 crop is forecast to be even larger. Global ending stocks actually increased in 2007-08, and are projected to rise this year, as well. Instead, factors not directly related to rice market fundamentals accounted for the surge in prices.
http://www.ers.usda.gov/AmberWaves/September08/Findings/RicePrices.htm

Bulletin de veille coordonné par Sebastian Alzerreca.

Remerciements au réseau des veilleurs en ligne.

Prochains thèmes spéciaux programmés :
• Souveraineté alimentaire (octobre)
• Agrocarburants (décembre)

Et bien sûr, chaque mois, un bulletin de veille général…

Si vous avez des ressources intéressantes, n'hésitez pas à les partager :
écrivez nous à [email protected]

Vous êtes plus de 6000 abonnés à nous lire !
Merci de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.
Vous pouvez vous inscrire sur le site d'Inter-réseaux (formulaire en bas à gauche sur la page d'accueil du site).

Vous pouvez rechercher sur le site d'Inter-réseaux toutes les références parues dans les bulletins de veille, par thématique. Par ex. toutes les références relatives au commerce international, au coton, aux organisations paysannes, etc. A voir sur http://veille.inter-reseaux.org (menu déroulant à droite "choisir thème").

Inter-réseaux, le 3 octobre 2008

Avec le soutien de :

 

 

 

 

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS