fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Coton

A défaut d’être équitable le coton reste très "médiatique" et continue à alimenter l’actualité. Dans ce bulletin, sont présentés des articles sur l’assemblée constitutive de l’AProCa, la préparation de la campagne 2005/2006 au Burkina Faso, un atelier africain pour préparer Honk Kong et enfin les premiers résultats du coton biologique au Burkina Faso.

APROCA
L’assemblée générale constitutive de l’Association des producteurs de coton africains s’est tenue à Bamako les 28 et 29 avril 2005. L’assemblée a élu un bureau de six membres et fixé le siège de l’association au Mali (L’Essor du 2 mai 2005).
http://www.essor.gov.ml/jour/cgi-bin/view_article.pl?id=9568

Coton Burkina Faso
En ce début de campagne agricole, la Société des fibres et textiles (SOFITEX), une des trois sociétés cotonnières du Burkina Faso, a annoncé le prix du coton au producteur pour la campagne 2005/2006. Le premier choix sera acheté 175 F.CFA par kg, c’est à dire le prix plancher prévu sans possibilité de ristournes compte tenu des pertes subies pour la campagne 2004/2005. Malgré la baisse du prix d’achat au producteur et une hausse du prix des engrais, la Sofitex espère une augmentation de la production avec un objectif de 600.000 tonnes de coton graine contre 500.000 tonnes la campagne précédente, avec des perspectives sur le marché international du coton jugées encourageantes, d’après un article paru sur le site "LeFaso.net".
http://www.lefaso.net/article.php3?id_article=7120&id_rubrique=3

Un atelier sur le coton
Les acteurs de la filière coton africaine préparent leur stratégie pour parler d’une même voix à la prochaine conférence interministérielle de l’Organisation mondiale du commerce qui se tiendra à Hong Kong. Un atelier de deux jours s’est tenu au Sénégal sur des thématiques comme "l’initiative sectorielle sur le coton : de Cancùn à Hong Kong/état d’avancement et perspectives", " l’initiative sectorielle sur le coton, alliances possibles et marges de manœuvres". L’atelier était organisé par l’Association cotonnière africaine (ACA), l’Association des producteurs de coton africains (AProCa), Enda Diapol et Seatini (Southern and eastern african trade information negociations institute), avec le soutien d’Oxfam international au Sénégal.
Vous pouvez lire le compte rendu de la presse sénégalaise et celui de l’agence de presse chinoise Xinhua. Dans le compte rendu de l’agence chinoise, le rôle attribué par le Président de l’AProCa à la Chine dans la surproduction de coton n’est pas mentionné.
http://www.walf.sn/societe/suite.php?rub=4&id_art=19177

http://www.french.xinhuanet.com/french/2005-05/07/content_111774.htm

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS