fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

Bulletin de veille général n° 140 - 5 mars 2009 - La Faim de terres ?

  • 5 mars 2009

Crise alimentaire et crise financière ont déclenché un nouvel intérêt pour les terres agricoles au niveau mondial, et notamment en Afrique. D’un côté, des gouvernements préoccupés par l’insécurité alimentaire qui recourent à des importations pour nourrir leurs populations s’emparent de vastes territoires agricoles à l’étranger pour assurer leur propre production alimentaire offshore. De l’autre, des sociétés et investisseurs privés, nationaux ou étrangers, voient dans les terres agricoles une source de revenus importante et nouvelle.

Ces dernières semaines, beaucoup d’articles ont été écrits sur ce nouvel « accaparement des terres » ou « néocolonianisme agraire ».
Voir en particulier l’article très documenté sur ce phénomène sur le site de GRAIN : http://grain.org/articles/?id=47

Cette faim de terres agricoles fait débat. Aussi, nous vous proposons d’échanger en réseau témoignages et réflexions autour de ce sujet.
Dans votre zone, quelles sont les évolutions de concentration de terres agricoles (par des nationaux et par des intérêts étrangers) ?
Comment ressentez vous ce phénomène ?

Envoyer vos réactions à : [email protected]

Si vous le souhaitez, elles seront publiées (signées ou anonymes) sur le site internet d’Inter-réseaux.

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural
www.inter-reseaux.org

Ressources en ligne

Organisations de producteurs - Sénégal

Retrouvailles CNCR - Ministre de l’Agriculture : les jalons d’une concertation permanente

Le Soleil - 18 février 2009

Au Sénégal, après une période de gel des relations entre le ministre de l’Agriculture et le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), les grandes retrouvailles ont été scellées et consolidées à Thiès, là où le CNCR a vu le jour en 1993, et où le ministre de l’Agriculture était venu présider la réunion du conseil d’administration. Le ministre de l’Agriculture est revenu sur l’importance de la loi d’orientation agro-sylvo-pastorale (LOASP). Il a également mis l’accent sur la protection sociale de l’agriculteur et annoncé la création prochaine d’une compagnie nationale d’assurances, d’un conseil national pour la loi d’orientation et de conseils régionaux en étroite collaboration avec les gouverneurs des régions. On peut se réjouir de ce retour au dialogue…

http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=43985

Lire également le communiqué conjoint CNCR / Ministère de l’Agriculture :

http://www.cncr.org/IMG/pdf/communique_conjoint_signe-2.pdf

Riz - Mali

Marché du riz : La bonne formule ?

L’Essor - 23 février 2009

Un nouveau protocole d’accord signé récemment s’efforce de sauvegarder les intérêts des différentes parties : producteurs, commerçants, consommateurs. « Cet accord est l’aboutissement d’une série de rencontres que nous avons eues avec les différents acteurs. Il ouvre des espaces de concertation entre le gouvernement, les producteurs de riz, les commerçants et les consommateurs », explique Abdoul Karim Sissoko, le directeur national adjoint du Commerce et de la Concurrence. L’entente met selon lui en évidence, la nécessité de collaboration entre tous les acteurs de la filière riz.

http://www.essor.gov.ml/sem/cgi-bin/view_article.pl?id=21427

Sécurité alimentaire au Mali : Les vrais enjeux de l’importation du riz

L’Indépendant - 23 février 2009

Les conclusions de la réunion d’évaluation définitive de la campagne agricole 2008-2009 au cours de ce mois de février entre le Commissariat à la Sécurité Alimentaire et le Système d’Alerte Précoce (SAP) sont assez révélatrices : « la production céréalière de la campagne est nettement supérieure à celle de 2007-2008 et à celle de la moyenne des cinq dernières années ». Malgré tout, le président de la République du Mali a décidé l’importation du riz. Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi au regard de la situation du marché national rendue insupportable pour les consommateurs.

http://www.maliweb.net/category.php?NID=40992&intr=

Riz - Burkina Faso

Le ministre de l’Agriculture à la Vallée du Kou : les producteurs de riz appelés à la raison

Lefaso.net - 9 février 2009

Suite à son soutien cette année à coups de milliards de F CFA pour relancer la filière riz local, le gouvernement burkinabè entend acheter aux producteurs du riz pour approvisionner les administrations publiques (écoles, hôpitaux…). A la Vallée du Kou à Bama (au Nord de Bobo-Dioulasso), les riziculteurs ont confié au ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, qu’’ils ont déjà vendu leurs stocks. « Las d’attendre la fixation du prix plancher qui est intervenu en novembre 2008, à savoir 115 F CFA le kilogramme de riz paddy, nous avons fini par vendre tous nos stocks aux étuveuses de riz de Bama », a soutenu le porte-parole des riziculteurs de la Vallée du Kou. Le ministre s’’est dit « déçu et scandalisé » par cette attitude : « Vous nous avez feinté et c’est décevant […] Nous n’achèterons pas votre riz à plus de 115 F CFA le kilogramme. Autant revenir au riz importé ! ». Cette année, les prix du marché sont favorables aux producteurs, devraient-ils s’en priver ?

http://www.lefaso.net/spip.php?article30544

Riz - Vidéo

Vidéos sur le riz du Centre du Riz pour l’Afrique

Centre du Riz pour l’Afrique - Février 2009

Le Centre du Riz pour l’Afrique (ADRAO) a produit plusieurs vidéos sur des techniques de production (préparation du sol, repiquage, flottation des semences..) et de préparation du riz (étuvage...). Ces vidéos (en français) sont disponibles en ligne, en version courte (1 minute).

http://www.warda.org/warda/adrao/guide-video.asp

Vous pouvez vous procurer des copies des versions longues auprès de nombreux points de distributions en Afrique :

http://www.warda.org/warda/adrao/guide-video-contact.asp

Secteur privé

Actualité des services aux entreprises

GRET - février 2009

Depuis 2001, le Gret publie “BDS - Actualité des services aux entreprises”, un produit d’information à destination des opérateurs et partenaires au développement. Chaque mois, deux synthèses de textes consacrés au développement du secteur privé sont envoyées aux inscrits, avec un bulletin mensuel de l’actualité du secteur. De l’appui aux filières à la formation professionnelle en passant par l’environnement des affaires, retrouvez sur ce site internet l’intégralité des synthèses parues, soit près de 150 articles, classés par thème et par type, ainsi qu’un glossaire, une bibliographie et des liens complémentaires.

http://www.gret.org/publications/cdrom/bds/

Cacao Café - Cameroun

Cacao et café : les pistes de la relance

L’assemblée générale du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) affirme que “les producteurs connaissent une certaine satisfaction du fait d’une tenue des cours à des niveaux assez rémunérateurs ” Les tarifs sont parfois meilleurs que dans d’autres pays, les revenus connaissent une augmentation de l’ordre de 30 à 40%. Une satisfaction modérée toutefois puisque de nombreux producteurs, considérés par les pouvoirs publics comme le “ maillon faible ” du circuit interne de commercialisation du cacao et du café, n’y trouvent pas leur compte. Si les producteurs n’en profitent pas forcément, c’est à cause de certaines pratiques observées dans le circuit de commercialisation, avec notamment le phénomène des “ coxeurs ” (intermédiaires). Ces derniers entraînent les producteurs dans une spirale d’endettement qui fait en sorte qu’ils peuvent racheter les produits à vils prix, même si les cours au niveau national augmentent.

http://www.lemessager.net/details_articles.php?code=194&code_art=26514

Agrocarburant - Sénégal

Sénégal : quand les agrocarburants font tache d’huile

L’Express, Afrique en Ligne, Wal Fadjri - Revue de presse de la Mission Agrobiosciences. 2 mars 2009

Au Sénégal, l’essentiel des ressources alimentaires et énergétiques sont importées. Les dernières politiques engagées dans ce domaine vont dans la direction d’une diversification des sources, afin de ne pas tomber dans la dépendance et d’assurer une partie de la production. C’est sur ces bases que le gouvernement sénégalais a lancé début 2007 le programme “Jatropha”, qui vise à mener le pays vers l’indépendance énergétique à l’horizon 2012. Or deux ONG, ActionAid Sénégal et Wetlands International, viennent de rendre un rapport mettant en garde contre une culture du jatropha qui, sur le long terme, pourrait menacer l’agriculture vivrière sénégalaise, au regard du type de terre sur lequel la plante est cultivée.

http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=2608

Réseau - Pêche

ADEPA Infos - Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche Artisanale

ADEPA - janvier 2009

L’Association Ouest Africaine pour le Développement de la Pêche Artisanale (ADEPA) s’est doté d’un joli site internet qui contient l’ensemble des documents de référence pour découvrir l’association, ainsi que des documents de positionnement, la liste des partenaires et des participants au réseau. On trouve aussi ADEPA Infos : le bulletin présente les activités de l’ADEPA, les initiatives des organisations professionnelles de la pêche artisanale en Afrique de l’Ouest ayant eu lieu dans les mois de novembre et décembre 2008. Abonnez-vous pour recevoir régulièrement les nouvelles de cette association…

http://www.adepa-wadaf.org/

Coton bio - Afrique de l’Ouest

Le coton bio peut-il sauver l’industrie ?

IRIN, 17 février 2009

La hausse des prix des carburants et des engrais, les infestations d’insectes et les dégâts causés au sol par les substances chimiques ont amené certains producteurs d’Afrique de l’Ouest à se lancer dans la production de coton biologique. Mais la récession internationale a provoqué un plafonnement de la demande pour cette nouvelle culture, selon une association corporative.

http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=82969

Coopératives

Une nouvelle avancée de l’OHADA : la finalisation du projet d’acte uniforme relatif aux sociétés coopératives.

OHADA - janvier 2009

L’ Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) vient d’accomplir un nouveau pas dans la voie de l’unification du cadre juridique de ses seize pays membres en finalisant le projet d’Acte uniforme (AU) relatif aux sociétés coopératives. La finalisation de ce texte - qui va constituer le neuvième Acte uniforme de l’OHADA - constitue une nouvelle étape, très importante, dans cette marche vers l’unité et l’amélioration de l’environnement juridique des activités économiques. En effet, il va régir les sociétés coopératives, dont il n’est pas besoin de rappeler l’importance économique et sociale en Afrique, en particulier dans le monde rural.

http://www.ohada.com/AUSCM/compte-rendu.html

La spiruline peut-elle être un atout pour la santé et le développement en Afrique ? Synthèse et revue critique

M.-J. Langlade, R. Alliod - Direction des politiques économique et internationale - DPEI / DGPEI / IRD - août 2008

Après une description de l’état des connaissances scientifiques de la spiruline (cyanobactérie), cette étude décrit successivement les modes de production, les potentialités que représente le marché de la spiruline par rapport aux utilisations qui en sont faites pour l’homme et l’animal, l’intérêt et les limites de son développement, notamment pour lutter contre la malnutrition. La réflexion est complétée par une revue critique de cinq experts extérieurs à la réalisation de l’étude.

http://agriculture.gouv.fr/sections/publications/etudes

Les biocarburants : opportunité ou menace pour les pays en voie de développement ?

Analyse n°3 - Prospective-Évaluation - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche - janvier 2009

En dehors du cas du Brésil, on peut douter de la capacité des biocarburants à réduire fortement les dépendances pétrolières des pays en voie de développement. Ils peuvent en revanche présenter des opportunités en termes d’accès à l’énergie et de culture de rente alternative. La plupart des risques environnementaux et sociaux liés à ces cultures ne sont pas spécifiques au produit « biocarburant » mais dépendent surtout des systèmes de production dans lesquels il s’insère. Les difficultés rencontrées par les pays en développement pour mettre en oeuvre des politiques agricoles laissent présager de la responsabilité que devront prendre d’autres acteurs susceptibles d’orienter les modes de production : les pays du Nord en tant que principaux consommateurs et importateurs et les instances de gouvernance mondiale. Au-delà de ces questions de régulation, les enjeux de sécurité alimentaire imposent des réflexions prospectives plus poussées sur la place à accorder aux biocarburants à long terme.

http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/prospective-evaluations/

Commerce international - Cameroun

Les douanes camerounaises se regardent dans le miroir

G. Raballand, Blog Afrique de la Banque Mondiale - 23 février 2009

En Afrique, l’administration des douanes joue un rôle de tout premier plan dans le développement économique et social puisque les droits et taxes collectées par les douanes représentent bien souvent au moins 30% des recettes du budget national (hors pays pétroliers). Dans le même temps, c’est l’une des administrations les plus décriées étant bien souvent décrites comme le symbole même de la corruption et un terrible frein au commerce. Les réformes des administrations douanières sont ainsi devenues l’une des pierres angulaires des politiques de réforme publiques prônées par les bailleurs de fonds en favorisant notamment l’informatisation et l’automatisation des procédures.

http://africacan.worldbank.org/les-douanes-camerounaises-se-regardent-dans-le-miroir-0

Agriculture - Togo

Togo : Une deuxième révolution verte peut-elle marcher ?

IRIN Lomé - 19 février 2009

Après plusieurs années de sanctions imposées par les bailleurs, de pertes de récolte de plus en plus importantes et de pénuries alimentaires persistantes, le Togo s’est engagé à investir 178 millions de dollars pour relancer son secteur agricole, qui emploie les deux tiers de la population. Les fermiers qui ont vécu les réformes agricoles des années 1970 ont dit espérer que cette fois-ci, les retombées seront plus durables.

http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=83029

Changement climatique

Afrique : Les éleveurs aux prises avec le changement climatique

IRIN Nairobi - 29 janvier 2009

« Les conséquences quotidiennes du changement climatique, notamment les températures plus élevées et les précipitations erratiques, rendent beaucoup de gens plus vulnérables aux risques climatiques », a déclaré Charles Ehrhart, coordinateur du réseau de CARE International sur la pauvreté, l’environnement et le changement climatique, à l’attention des décideurs et des représentants des éleveurs de la Corne de l’Afrique, d’Afrique centrale et d’Afrique orientale rassemblés à l’occasion d’une réunion consultative sur les moyens d’atténuer les effets humanitaires du changement climatique dans les régions pastorales.

http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportId=82653

Crise alimentaire

Le volet agricole du NEPAD peut-il répondre à la crise alimentaire ?

Ward Anseeuw, Augustin Wambo - herodote.org - décembre 2008

Un article intéressant et assez critique sur le volet agricole du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Si ce programme a conduit à redonner la priorité à l’agriculture dans les agendas africains et internationaux et à harmoniser certaines actions des bailleurs, il offre cependant peu de mesures concrètes (en dehors des projets d’amélioration de la productivité) et néglige toute réflexion structurelle et politique. Faute d’être parvenu à proposer un cadre harmonisé et coordonné au niveau continental, régional et national, le programme agricole du NEPAD peine à apporter des réponses immédiates à la crise alimentaire et prospectives pour espérer un changement de paradigme.

http://www.herodote.org/article.php3?id_article=358

... :: : English

Burkina Faso : Grain Shortage Despite Record Harvest

B. Ouédraogo, IPS - 31 janvier 2009

Looking worried, Hadja Mamounata Belegda, commercial grain farmer, rubs the beads of her rosary between her fingers and ponders the consequences of grain shortages on the market in Burkina Faso.

http://www.ipsnews.net/news.asp?idnews=45620

Super cassava’ to enter field trials

Aisling Irwin Scidev.net - 19 février 2009

An ambitious attempt to bioengineer cassava into a “complete meal” took a step forward last week with the approval of field trials for the plant by Nigeria’s National Biosafety Committee.

http://www.scidev.net/en/news/-super-cassava-to-enter-field-trials.html

... :: : Trucs et astuces

Et si on passait sous Linux avec Ubuntu ?

Vous en avez forcément entendu parler ! Ubuntu est une distribution GNU/Linux qui réunit stabilité et convivialité. Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, débutants ou confirmés qui souhaitent disposer d’un système d’exploitation libre et sécurisé.

Changer de système d’exploitation n’est pas une mince affaire, évidemment, mais les systèmes Linux sont aujourd’hui suffisament développé pour remplacer Windows avantageusement. « Ubuntu » est un ancien mot africain qui signifie « Humanité ».

Ubuntu signifie également « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ».
La distribution Ubuntu apporte l’esprit Ubuntu au monde logiciel...

http://www.ubuntu-fr.org

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS