fr Inter-réseaux Développement rural fr Inter-réseaux Développement rural

Accueil

_

La promotion des activités non agricoles en milieu rural apparaît comme un axe important de développement des zones rurales des pays en développement. Il est ainsi généralement admis que ce secteur représente 35-40% des revenus des ruraux dans ces pays, en grande partie liés au secteur agricole lui-même. Au delà de la création d’emploi et d’activités génératrices de revenus, ce secteur a d’autres impacts postitifs. Ainsi, l’activité de transformation agroalimentaire permet de renforcer la sécurité alimentaire.
Nous vous présentons ainsi quelques ressources sur le web qui développent des axes de réflexion sur ce secteur. Sont abordé les micros et petites entreprises rurales, à travers leurs caractéristiques, mais aussi par des exemples de terrain et des projets, en particulier dans le secteur de la transformation agroalimentaire. D’autres activités non agricoles génératrices de revenus sont également abordées, comme le tourisme et l’artisanat.

Bonne lecture.


Etude sur les activités génératrices de revenus ruraux
FAO, 2006-2007
Le projet RIGA sur les activités génératrices de revenus ruraux, a pour but de créer une base de données détaillées pour révéler l’origine des revenus ruraux sur la base d’enquêtes auprès de ménages représentatifs. L’objectif premier consiste à utiliser des analyses par pays et des témoignages inter-pays sur les activités créatrices de revenus ruraux dans le but d’aider à réduire la faim et la pauvreté en milieu rural. L’étude montre ainsi que les ménages ruraux tirent une grande part de leurs revenus d’activités rurales non agricoles, souvent plus lucratives, part qui varie selon les régions et pays. "C’est la première fois que sont analysées en détail les sources de revenus agricoles et non agricoles, essentiellement grâce au vaste volume de données sur les ménages qui a été ventilé avec soin." Sur le site du projet, outre la présentation en français, la section "publications" propose les premiers résultats de ces recherches... en anglais. A voir aussi l’article de présentation de l’étude(janvier 2006).
http://www.fao.org/es/ESA/riga/index_fr.htm

Micro et petites entreprises rurales


Les entreprises rurales
FAO, Agriculture et développement rural durable (ADR), 2007
Un document très synthétique sur les entreprises rurales dans les pays en développement. On y apprend par exemple que les revenus non-agricoles représentent 40 à 45% des revenus des ménages ruraux en Afrique et 32% en Asie, ou encore que entre la moitié et les trois-quarts des personnes qui augmentent leurs revenus en travaillant dans des petites ou des très petites entreprises sont des femmes. Les principaux points de la problématique du développement de ce secteur sont abordés. Doc pdf 447 Ko.
ftp://ftp.fao.org/SD/SDA/SDAR/sard/SARD%20RuralEnt%20-%20french%20(electronic%20version).pdf


Guide pour le développement de l’économie et des entreprises rurales
Global donor plateform for rural development, 2003
Le développement économique dans les zones rurales requiert des stratégies visant à promouvoir le développement des entreprises, un fonctionnement efficace des institutions et un environnement politique favorable. Ce document présente un cadre pour la promotion du développement de l’économie et des entreprises rurales (DEER). Ce cadre est basé sur l’analyse des succès et expériences de programmes et projets, et dix piliers essentiels à la réussite d’interventions de développement en milieu rural sont identifiés. Ce guide a été élaboré dans le cadre du programme "Rural Economic and Enterprise Development - (REED)"
Doc pdf 551.43 Ko.
http://www.donorplatform.org/component/option,com_docman/task,doc_details/gid,51/Itemid,98


Stratégies pour les entreprises rurales
Site du Fonds International de Développement Agricole (Fida), 2004
Ce document se propose de contribuer au débat sur les conditions et modalités de promotion de la micro-entreprise et petite entreprise de caractère extra-agricole parmi les ruraux pauvres. La première partie du document montre comment les micro-entreprises et les petites entreprises peuvent contribuer à faire reculer la pauvreté et résume ce qu’a fait jusqu’ici le FIDA dans ce domaine. La deuxième partie classe les divers types d’entreprises rurales en analysant les aspects essentiels qui contribuent à leur développement : accès aux services financiers et autres, acquisition de compétences, liaison avec les débouchés et création d’un environnement institutionnel favorable. Des encadrés sont inclus tout au long du document pour illustrer par l’exemple ou pour synthétiser les sujets abordés. Attention doc pdf 1250 Ko
http://www.ifad.org/pub/policy/RE-fre.pdf

Bukina-Faso : Capitalisation du projet d’appui aux micro-entreprises rurales (Pamer)
Site de Fidafrique, 2006
L’objectif du Projet d’Appui aux Micro-entreprise rurale (Pamer) est d’accroître et de diversifier les revenus des populations rurales, grâce à la création, au développement et la promotion des Micro-entreprises rurales (MER) non agricoles viables. Sur la page qui lui est consacré sur le site de Fidafrique, une section "capitalisation" permet d’accéder notamment au "guide pratique à l’intention des structures d’appui". La troisième partie est ainsi consacrée aux principaux enseignements tirés par le projet de son expérience. Des encadrés sont inclus tout au long du guide pour illustrer par l’exemple ou pour synthétiser les sujets abordés.
http://www.fidafrique.net/rubrique533.html


Sénégal - Le Projet de Promotion de l’Entreprenariat Rural (PROMER)
Site de Fidafrique
Un autre projet qui s’inscrit également dans une perspective de développement de micro et petites entreprises rurales génératrices d’emplois et de revenus durables dans le secteur extra-agricole, et d’augmentation de la productivité et de la rentabilité des activités agricoles. A lire notamment le document de travail n°2 du rapport de pré-évaluation du PROMER, qui traite de la caractéristique et de l’environnement des micro, très petites et petites entreprises rurales (pdf, 262.9 ko)
http://www.fidafrique.net/article1328.html


Enseignements sur la valorisation des micro et petites entreprises (MPE) au sein des filières
Site du ministère des Affaires étrangères français, BDS n°8 - Actualité des services aux entreprises, mai 2007
Les MPE fournissent du travail à un grand nombre de personnes pauvres dans les pays en développement. Élargir l’accès des MPE aux filières en pleine croissance offre de bonnes opportunités en termes de réduction de la pauvreté. Il est donc nécessaire de comprendre comment s’effectue la prise de décision au niveau des producteurs afin de renforcer les liens qui existent entre globalisation, croissance économique et réduction de la pauvreté. Cette étude se propose d’approfondir les connaissances sur les conditions favorables à l’amélioration des performances des micro et petites entreprises (MPE). Elle se fonde sur des informations provenant de neuf filières, sélectionnées pour leur variété géographique et sectorielle. Doc pdf 155.8 ko.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/T8_Valorisation_des_micro_et_petites_entreprises_au_sein_des_filieres.pdf


Vendre et promouvoir ses produits - Démarches et outils pour les petites entreprises agroalimentaires
Sur le site du Hub, C. Broutin, Gret, septembre 2005
Un document simple et compréhensible pour aborder les éléments-clés de la vente et de la promotion des produits fabriqués par les petites entreprises agroalimentaires. Les analyses et les conseils sont adaptés à la situation des (très) petites entreprises ou des groupements de transformatrices. A lire absolument avant de se lancer dans des stratégies de « marketing » ou de « plan d’affaires ». Doc pdf, 11 pages, 338 Ko
http://www.hubrural.org/pdf/broutin_vendre_promouvoir_ses_produits.pdf


La lutte contre la pauvreté et la désertification passe par l’arganier au Maroc
Euronews, avril 2007
La désertification s’accélère, le sable avance. Comment lutter contre l’exode rural et la pauvreté qui vont avec ? Au Maroc, le "projet arganier", axé sur la plantation d’arbres et la création de coopératives de femmes vise à améliorer les économies locales tout en protégeant l’environnement. (support vidéo, haut débit obligatoire)
A voir également le site du projet arganier http://www.projet-arganier.ma/
http://www.euronews.fr/index.php?page=mediterraneansarticle=417940lng=2#

État des lieux de la filière céréales locales au Sénégal
Sur le site du projet InfoConseil MPEA (Sénégal), Avril 2006
La dernière décennie (1990-2000) a vu naître, au Sénégal, des micros et petites entreprises agroalimentaires semi-industrielles dans un des secteurs les plus en crise, à savoir celui de la production céréalière. Le secteur de la transformation agroalimentaire, avec la filière céréales locales en particulier, est un secteur plein de niches d’opportunités, à développer et à dynamiser si l’on veut réduire la dépendance des importations et relever le défi de la sécurité et de la souveraineté alimentaires. Le projet InfoConseil MPEA a pour objectif général de favoriser l’accès au conseil et à l’information des micros et petites entreprises agroalimentaires (MPEA) et des prestataires. Doc pdf, 57 pages, 1Mo.
http://www.infoconseil.sn/article.php3?id_article=24


Valorisation des productions vivrières : place et rôle dans le développement économique des savanes d‘Afrique centrale
Cahiers d’études et de recherches francophones / Agricultures, Claire Cerdan, Robert Ndjouenkeu, Koumarou, Mbayhoudel, Volume 13, Numéro 1, 85-90, Janvier-Février 2004
Les activités de transformation des matières premières agricoles ont toujours été importantes dans les ménages africains et sont longtemps restées essentiellement familiales. La crise économique que connaissent les savanes d‘Afrique centrale a favorisé l‘émergence de nombreuses activités lucratives essentiellement gérées par les femmes. Afin de mieux cerner l‘importance de ces activités, un inventaire en a été fait dans six villes de régions de savanes d‘Afrique centrale du Cameroun et du Tchad. Il a permis d‘évaluer l‘importance de ce secteur agroalimentaire dans le développement économique des savanes d‘Afrique centrale et dans l‘approvisionnement des villes. Près de 20 000 entreprises ont été ainsi recensées. Ces unités se situent aux différents échelons de la filière, depuis la production jusqu‘aux activités de distribution finale et valorisent de nombreux produits locaux.
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/agro_biotech/agr/e-docs/00/03/FE/E7/article.md?type=text.html


La micro entreprise aux Comores, génératrice d’emploi rural
Site du Fonds international de développement agricole (FIDA)
Dans l’archipel des Comores, les emplois sont rares et les opportunités de revenus limitées. Aussi, dans ces conditions, l’esprit d’entreprise et l’innovation constituent des atouts non négligeables et la micro- entreprise représente l’une des rares sources d’emploi rural possible. Les membres du groupe d’Ongoujou comptent ainsi parmi les 880 micro- entrepreneurs soutenus à travers le projet AIEB, financé par le FIDA.
http://www.ruralpovertyportal.org/french/learn/microentreprises/comores_aieb.htm


Microfinance et activités non agricoles


La microfinance en appui aux activités non agricoles et para-agricoles en milieu rural
Le Hub rural, fiche agridoc, Cécile Lapenu, 2003
Les institutions de microfinance proposent des petits crédits et des services d’épargne bien adaptés aux activités non agricoles ou para-agricoles en milieu rural. Cependant, ces services ne sont pas suffisants pour réellement diversifier les activités économiques des ménages, et répondent difficilement aux besoins des petites entreprises dépassant le cadre strictement individuel ou familial. Un certain nombre d’institutions, financièrement consolidées ou bénéficiant de conditions favorables, arrivent à diversifier leurs services et à monter en gamme, mais les politiques de décentralisation à l’oeuvre dans de nombreux pays vont obliger les IMF à se positionner dans un contexte institutionnel nouveau, dans lequel la place des services ruraux devra être redéfinie. Doc pdf 41 ko
http://www.hubrural.org/pdf/agridoc_lapenu.pdf


Artisanat


Journées sur les services d’appui aux petites entreprises, le développement de l’artisanat africain et l’économie solidaire
Programme de coopération et soutien aux artisants et micro-entreprises du sud (Cosame), novembre 2004
L’ensemble des travaux ont cherché à susciter le débat sur le développement de l’artisanat africain. Sont abordés le rôle que les secteurs des métiers, de l’artisanat et des petites et très petites entreprises peuvent jouer dans le développement en Afrique mais également l’identification des bonnes pratiques et faire se rencontrer les différentes démarches d’appui au secteur de l’artisanat en Afrique. Sur le site sont présentes les présentations des interventions des intervenants.
http://www.apcm.com/cosame/SIA0_SEMINAIRE_PROG.htm

Un regard sur trois appuis à la commercialisation de produits artisanaux traditionnels au Cambodge, à Madagascar et en Afrique de l’Ouest
Site de la Guilde, Jean-François Astoury, 2003
Des expériences d’appui à la commercialisation de produits artisanaux sont décrites, à travers trois projet très différents. Au Cambodge, il s’agissait d’un démarche « entreprenariale » pour une association transformée en une structure de style parapublic, orientée vers le marché touristique ; à Madagascar, une démarche « sociale » pour une association devenue une coopérative partenaire d’organismes du commerce équitable ; au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire, un projet européen d’appui à des entreprises privées pour des exportations en Europe. Ces trois projets montrent qu’un appui au plus près des artisans et sur une période longue est absolument nécessaire pour aboutir à des résultats concrets quant à la mobilisation des artisans mais aussi quant à l’accroche des marchés visés.
http://www.la-guilde.org/article.php3?id_article=313


Système d’Information Régional sur l’Artisanat au Mali
Le site est un des outils d’un système permettant la collecte, l’organisation, la gestion et la circulation de l’information sur le secteur. A lire notamment le bulletin mensuel "Yèrèkimè Infos" édité par le FNAM (Fédération nationale des artisants du Mali) qui présente les actions de renforcement et de promotion de ce secteur.
http://www.sira-ml.com/yerekime.php


Tourisme


Afrique : le salut passe par le tourisme
Afrik.com, Zaïre Djaouane, janvier 2007
Aucun secteur d’activité « ne créé plus d’emplois dans les économies pauvres que celui du tourisme », selon Francisco Frangialli, le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT). Ce secteur « constitue le plus important en matière de revenus d’exportation et d’investissements directs étrangers à travers les pays les plus pauvres. En 2006, l’Afrique a enregistré une croissance touristique de 10,6%, la plus forte augmentation au monde (chiffre OMT, tous types de déplacements confondus). Le Mali parvient presque à doubler ses visites extérieures (70 000 à 113 000).
http://www.afrik.com/article10956.html


Tourisme solidaire et développement du secteur privé
Site du Gret, bulletin BDS (Business Development Services), l’actualité des services aux entreprises, n° 6, 2003
Qu’est-ce que le tourisme solidaire ? Le tourisme durable ? Responsable ?
Un numéro qui fait le tour de la question du tourisme au sud, et de ses principaux enjeux. Fichier Pdf - 458 Ko
http://www.gret.org/ressource/result.asp?titre=tourismeauteur=domaine=pays=continent=type=


Tourisme et développement, inéluctable évolution

Tourisme solidaire, Jean-Marie Collombon, 2004 ?
Ce document décrit les grandes évolutions du tourisme mondial, l’implication des ONG, l’émergence de concepts nouveau comme le développement durable, le tourisme solidaire...Fichier pdf 36Ko
http://www.tourisme-solidaire.org/ressource/pdf/tourisme_developpement.pdf

  • Réagir :
  • Partagez :

Réagir à cet article


Derniers n°111 - activités non agricoles en milieu rural - 20 septembre 2007 mis en ligne

Restez informé(e) !

Vous pouvez vous abonner à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail. Vous pouvez également créer des bulletins personnalisés pour recevoir les dernières informations publiées sur les thématiques de votre choix.

  •  

    Site réalisé avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Agence française de Développement

  • AFD OIF
  • COMMENT PARTICIPER ?

    De nombreuses possibilités existent pour participer à la vie du réseau. Vous pouvez vous abonner à nos publications et créer des bulletins personnalisés.

    Abonnez-vous à nos publications

  • Vous pouvez aussi vous abonner à nos flux RSS et nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Envoyez-nous vos contributions et vos suggestions en nous contactant !

  • CONTACTEZ-NOUS